"Je veux rester proche des étudiants"

Nouvelle direction sur le campus de Poitiers
  • Pascale Leclercq ©Sciences PoPascale Leclercq ©Sciences Po

Elle a passé ses 20 dernières années au coeur du réacteur de la formation à Sciences Po : la direction des études et de la scolarité (DES). “J’ai commencé ma carrière au sein de la direction des systèmes d’information mais, très rapidement, j’ai eu envie de basculer du côté de la formation, le coeur de métier de l’école”, se souvient-elle. Il y a encore peu directrice du pilotage transversal au sein de la DES de Sciences Po, Pascale Leclercq vient d’entamer une nouvelle étape de sa carrière en devenant la toute nouvelle directrice du campus de Poitiers. Portrait.

"Le Bachelor est une période charnière de la vie des étudiants"

Tilman Turpin, un nouveau directeur à Reims
  • Tilman Turpin à Poitiers ©Sciences PoTilman Turpin à Poitiers ©Sciences Po

C’était il y a tout juste 15 ans : Tilman Turpin découvrait Sciences Po. "J’ai beaucoup apprécié la dimension internationale, les échanges avec les praticiens et la pluridisciplinarité de Sciences Po" se souvient l’ancien étudiant qui était alors en échange universitaire. Il choisira d’y poursuivre ses études en master et n’a depuis… plus jamais quitté l’école. Ancien directeur du campus de Poitiers, il vient aujourd’hui de prendre la tête de celui de Reims. Portrait.

"C'est maintenant que tout commence"

La rentrée du Collège universitaire en vidéo
  • Rentrée 2017 ©Sciences PoRentrée 2017 ©Sciences Po

Reims, Dijon, Menton… L’un après l’autre, les 7 campus de Sciences Po ont effectué leur rentrée. Près de 1650 étudiants rejoignent ainsi la communauté des “Sciences Po” pour suivre les trois années passionnantes du premier cycle du Collège universitaire. D’où viennent-ils ? Quels sont leurs envies et leurs projets ? La parole à nos étudiants.

"Sciences Po valorise l'engagement"

Léa Moukanas, étudiante en 1ère année
  • Léa Moukanas ©Félicia Sisco/AïdaLéa Moukanas ©Félicia Sisco/Aïda

Ils viennent de France ou d’ailleurs. Ils sont fraîchement diplômés du bac ou de son équivalent à l’étranger. Ils souhaitent travailler dans la fonction publique, dans le marketing, dans le journalisme ou encore dans l’humanitaire. Ils ont choisi d’étudier à Sciences Po. C’est la rentrée et nous vous faisons découvrir nos “premières années”.  Cette semaine, place à Léa Moukanas, étudiante sur le campus de Paris, qui se passionne pour…  les questions de santé.

Le campus du Havre fête ses dix ans

Témoignages des d'étudiants et d'anciens
  • Feux d'artifice devant le campus devant le campus du Havre ©Yann SchreiberFeux d'artifice devant le campus devant le campus du Havre ©Yann Schreiber

“Je savais que le campus du Havre était le bon endroit pour moi !” Alice Jetin-Duceux, étudiante en première année, ne cache pas son plaisir d’effectuer sa rentrée aux côtés des 160 autres étudiants du campus du Havre. Mais cette rentrée 2017 a aussi une tonalité particulière pour Sciences Po. Il y a tout juste 10 ans, le campus du Havre ouvrait en effet ses portes à sa première promotion. À l'occasion de cet anniversaire, souvenirs et récits d'étudiants et d'anciens.

« Je veux défendre la dignité humaine et la liberté »

Malak Gadalla, étudiante en 1ère année
  • Malak Gadalla ©Clb/Sciences PoMalak Gadalla ©Clb/Sciences Po

Ils viennent de France ou d’ailleurs. Ils sont fraîchement diplômés du bac ou de son équivalent à l’étranger. Ils souhaitent travailler dans la fonction publique, dans le marketing, dans le journalisme ou encore dans l’humanitaire. Ils ont choisi d’étudier à Sciences Po. C’est la rentrée et nous vous faisons découvrir nos “premières années”. Cette semaine, place à Malak Gadalla, étudiante égyptienne qui s’enthousiasme pour l’étude du Moyen-Orient sur notre campus de Menton.

"Encourager le dialogue Orient-Occident"

B. El Ghoul, directeur du campus de Menton
  • Bernard El Ghoul prend une selfie avec ses étudiantsBernard El Ghoul prend une selfie avec ses étudiants

Les enseignements proposés sur le campus de Menton se concentrent sur le Moyen-Orient et les pays du pourtour méditerranéen. Si dialogue interculturel et débat interreligieux sont de mise sur le campus, c’est surtout grâce à son directeur, Bernard El Ghoul, qui a su imposer des valeurs de vivre ensemble et de tolérance à des étudiants venus d’ici et d’ailleurs. Portrait d’un directeur apprécié, surnommé affectueusement par ses étudiants le « Di Caprio libanais ».

"Sciences Po est un voyage fort en émotions"

Jasdeep Singh Hundal, étudiant en 1ère année
  • Jasdeep Singh Hundal, Inde, 2015 ©Sciences PoJasdeep Singh Hundal, Inde, 2015 ©Sciences Po

Ils viennent de France ou d’ailleurs. Ils sont fraîchement diplômés du bac ou de son équivalent à l’étranger. Ils souhaitent travailler dans la fonction publique, dans le marketing, dans le journalisme ou encore dans l’humanitaire. Ils ont choisi d’étudier à Sciences Po. C’est la rentrée et nous vous faisons découvrir nos “premières années”.

Collège Universitaire : ce qu'il faut savoir sur le bachelor

Le 1er cycle rénové fait sa rentrée
  • Étudiants sur le campus de Dijon ©Martin ArgyrogloÉtudiants sur le campus de Dijon ©Martin Argyroglo

Réaffirmer un engagement humaniste et scientifique : telle est l’ambition qui a conduit Sciences Po à remodeler son programme de 1er cycle. À Sciences Po, il permet d’obtenir le diplôme de bachelor de sciences humaines et sociales et repose sur trois piliers : exigence académique, ouverture internationale et engagement civique. Au moment où la nouvelle promotion fait son entrée en 1ère année, voici l’essentiel du programme qui attend les étudiants.

« Ma porte est toujours ouverte »

François Laval, directeur du campus de Nancy
  • François Laval avec les associations du campus en 2016 ©Martin ArgyrogloFrançois Laval avec les associations du campus en 2016 ©Martin Argyroglo

Hyper-disponible, hyper-actif et hyper-soucieux de l'épanouissement personnel et académique des étudiants, François Laval incarne et marque le campus de Nancy, dont il est directeur depuis plus de 10 ans.

Retour en haut de page