Environnement and International Relations

 
Scientific Coordination

Carola Kloeck (assistant professor, Sciences Po-CERI)
Adrien Estève
(docteur associé, Sciences Po-CERI)
Anaëlle Vergonjeanne (doctorante, Sciences Po-CERI)

 

About

Since 2013, the Center for International Studies (CERI) hosts a research group on environmental and climate-related issues. The “Environment and international relations” seminar lies at the heart of the research group and regularly hosts speakers from various disciplinary and thematic horizons. Upcoming sessions are listed on the right side of the page. Below, the “archive” section presents information on past sessions.

After a long break due to the ongoing pandemic, we are glad to announce that the seminar has re-started! Due to the current situation, we moved all sessions online. If you register for one of our events, you will receive a Zoom link shortly before the session starts. We hope that we will be able to host on-site events at the beginning of the next academic year. We will do our best to maintain a hybrid format and allow remote connections.

The seminar usually takes place every month in the Jean Monnet room at the Center for International Studies (CERI) in Paris (56, rue Jacob, 75006), mostly on Tuesdays from 5 to 6.30 pm.

The seminar is now a member of the Paris Research Centre, a component of the Earth System Governance network. The network gathers researchers from all over the world, especially social scientists, who take interest in environmental governance and sustainability.

Agenda

Séance 8, 18 mai
The Emerging Politics of Geoengineering
Intervenante: Ina Moeller (Wageningen University & Research) 
Discutant: Thibaut Lameille (LATMOS)
As climate change accelerates and the world scrambles to meet its net-zero targets, geoengineering is receiving more attention in the public debate. In this seminar, Dr Ina Möller will explain why geoengineering is not just a set of technologies, but an idea with important political consequences. Here is the link to her presentation: The Emerging Politics of Geoengineering - WUR

Séance 7, 13 avril
How to distribute scarce adaptation finance ?
Intervenant: Christian Baatz (Université de Kiel) 
Discutant: Anton Jaekel (Université d’Osnabrück) 

Séance 6 | 16 février 2021
Scientifiques diplomates ou diplomates scientifiques? Le cas des membres du Bureau du GIEC
· Intervenantes : Kari de Pryck (Université de Cambridge, Royaume-Uni), Adèle Gaveau (Université de Lausanne, Suisse)
· Discutante : Krystel Wanneau (Université libre de Bruxelles et Université Laval, Belgique)

Works

Archive

02/10/2018

Le financement international de l’adaptation au changement climatique : quelle vision de l’aide au développement ?

  • Intervenant : Romain Weikmans (Université Libre de Bruxelles) 
  • Discutant : Théophil Bagur (Sorbonne Université, GEMASS)

Résumé

À la 15ème Conférence des Parties (COP 15) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changement climatiques (CCNUCC) organisée à Copenhague en 2009, les pays développés s’étaient engagés à fournir collectivement l’équivalent de 30 milliards de dollars durant la période 2010-2012 afin de contribuer à l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre et à l’adaptation aux effets néfastes du changement climatique dans les pays en développement. Les pays riches s’étaient également engagés à « mobiliser » annuellement 100 milliards de dollars à l’horizon 2020 pour répondre à ces mêmes enjeux. Où sommes-nous vis-à-vis ces promesses ? Dans sa présentation, Romain Weikmans nous a donné un aperçu de l’évolution du financement climatique, de 2009 à aujourd’hui.


La séance a été discutée par Théophil Bagur, doctorant à l’Université Sorbonne/GEMASS.

Télécharger le fichier : slide_rw.pdf
 
22/10/2018

Security, Environmental Change and the Military: An Indian Perspective

  • Intervenante : Dhanasree Jayaram (Manipal Academy of Higher Education ; Université de Lausanne)
  • Discutant : Adrien Estève (Sciences Po-CERI)

lunch séminaire de 12h à 14h

Cette séance est organisée dans le cadre d’une journée d'étude co-organisée par le groupe de travail « Environnement, climat, sécurité et défense » de l'Association pour les Etudes sur la Guerre et la Stratégie (AEGES).

 
29/11/2018

High technology for low energy… ou l’inverse ? Le cas de l’énergie solaire en Afrique XIXe-XXIe siècles

  • Intervenant : Frédéric Caille (Université Savoie Mont Blanc) 
  • Discutant : Emmanuel Hache (IFPEN/IRIS)

Résumé

Cette présentation a évoqué la riche histoire de l'énérgie solaire sur le continent africain. Pour la présentation PowerPoint et plus d'informations sur les recherches de Frédéric Caille, veuillez visiter son blog Afrisol.

 
17/01/2019

La construction des savoirs relatifs à l'armement nucléaire: fondements institutionnels, conceptuels, imaginaires et mémoriels

Résumé

Dans cette séance, Benoît Pelopidas (CERI, Sciences Po Paris) a présenté ses recherches dans le cadre du projet NUCLEAR (Governing nuclear weapons choices between past and futures), financé par un ERC Starting Grant. Ce projet explore rôle de l'expertise en matière de sécurité internationale et analyse la construction, la légitimation et la contestation des savoirs nucléaires

 
19/02/2019

La prévention du dommage environnemental en droit international

Résumé

Ce séminaire offre une présentation du dernier ouvrage de Leslie-Anne Duvic-Paoli, The Prevention Principle in International Environmental Law (Cambridge University Press, 2018). L'étude propose une analyse complète du principe de prévention en droit international de l'environnement: suivant une approche historique, elle insiste sur la complexité de la norme et sa spécificité par opposition à l'approche curative traditionnelle qui sous-tend le droit international. Una analyse approfondie des traités, des efforts de codification et de la jurisprudence aboutit à une conceptualisation de la prévention qui met en exergue trois traits définitionnels: i) sa logique en tant qu'obligation qui anticipe les risques; ii) son contenu comme une obligation de diligence due qui impose aux Etats d'être proactifs face aux risques; et iii) son large champ géographique qui reflète un intérêt pour la protection de l'environnement en tant que tel, indépendamment de la localisation du dommage. Le séminaire démontrera que la prévention dans sa forme la plus complète peut donc être définie comme une obligation positive d'anticipation du dommage environnemental dans le but de protéger l'environnement, et en analysera les conséquences juridiques. 

La présentation a été discutée par Sabine Lavorel, Maître de conférence HDR en Droit public à l'Université de Grenoble Alpes. 


Télécharger le fichier : Présentation Duvic-Paoli.pdf
 
23/04/2019

Migrations environnementales: le choix des ceux qui décident de rester dans les zones affectées

 

Résumé

Caroline Zickgraf, chercheuse postdoctorale au Observatoire Hugo de l'Université de Liège et enseignante à Sciences Po, a présenté son projet IMMOBILE. Ce projet explore la migration et l'immobilité environnementales dans trois pays: au Sénégal, aux Comores et au Viet Nam. Comme Caroline Zickgraf a expliqué dans le séminaire, la recherche de la migration néglige souvent ceux qui ne veulent, ou ne peuvent, pas migrer. Mais pour mieux comprendre le phénomène de la migration, il faut aussi étudier la non-migration, a souligné Caroline Zikcgraf. Son projet a donc examiné la migration à partir de trois facteurs liés: le besoin de migrer; la volonté de migrer; et la capacité de migrer.

La présentation, discutée par Marine Denis (Université Paris 13), a bien montré les limites des discours dichotomes de la migration – environnementale ou autre –  et a revendiqué une compréhension plus nuancée du phénomène de la mobilité et l'immobilité.

 

 
13/05/2019

Production de l’expertise climatique: pratiques d’écriture des rapports du GIEC

  • Intervenant : François Gemenne (Université de Liège)
  • Discutante : Kari De Pryck (Sciences Po Paris, Université de Genève)

 

La séance a lieu le lundi 13 mai à 17h en salle Jean Monnet au CERI (56 rue Jacob, 75006 Paris)

 
20/05/2019

Democracy in a Time of Misery: From Spectacular Tragedy to Deliberative Action

  • Intervenante : Nicola Curato (University of Canberra)
  • Discutant : Jan Wörlein (Sciences Po Paris)

Résumé

This seminar provides an overview of a forthcoming book about the ways in which disaster-affected communities in Central Philippines perform their misery to secure political gains. It argues that democratic politics can take root in contexts of widespread suffering and dispossession. Despite the limitations on economic resources and psychological distress among disaster survivors, the book is a testament to both the resilience and fragility of the democratic project when faced with existential threats.

 

La séance a lieu le lundi 20 mai à 17h, en salle Jean Monnet, CERI (56 rue Jacob, 75006 Paris)

 
03/09/2019

World Politics in the Anthropocene: Global Goals for Earth System Governance

  • Intervenant : Frank Bierman (Utrecht University)
  • Discutant : Sébastien Treyer (IDDRI)

Résumé

L’avènement de l’Anthropocène (ou l’Ère de l’homme) exige de nos sociétés qu’elles revoient entièrement leur organisation sociale, économique et politique. Dans cette séance, Frank Biermann a plaidé pour une gouvernance du système terrestre, qui prend en compte plusieurs éléments: une gouvernance qui reconnaît l’interdépendance spatiale et temporelle entre nos sociétés (présentes et futures), qui cherche à redéfinir la manière dont les décisions politiques sont prises au niveau international, qui prend en compte l’imminence des impacts extrêmes, qui accorde une place importante à la justice planétaire et à la définition d’une vision planétaire commune et finalement, qui soutient une science transdisciplinaire.


Cette séance est co-organisée avec le Groupe de recherche sur l'action multilatérale (GRAM) et l'Institut du développment durable et des relations internationales (IDDRI)

 
15/10/2019

Risque environnemental, sciences de la terre et outre-mer. Surveiller et observer des objets à risque dans des espaces postcoloniaux

  • intervenant: Jan Wörlein (CSO, SciencesPo Paris)
  • discutante: Kari de Pryck (Cambridge University)

Résumé

A partir du cas des experts scientifiques « outre-mer » travaillant sur des objets dangereux, cette présentation interroge les processus de négociation, de stabilisation et de production de savoirs scientifiques du danger sur des territoires éloignées des centres scientifiques.

Sur le terrain en Outre-Mer, les scientifiques qui travaillent sur des risques environnementaux sont pris entre deux logiques d’action : d’une part, la protection des populations, d’autre part la recherche fondamentale. A cette tension se superpose celle qui les écartèle entre leur ancrage local et les injonctions venues du centre. L’ambition de l'intervention consistera à examiner de façon conjointe 1/ les modes de production des périphéries et du centre scientifique dans des espaces post-coloniaux et 2/ les effets des objets dangereux sur l’autonomie du champ scientifique et sur les trajectoires, savoirs et pratiques des acteurs scientifiques.

 
21/11/2019

International NGOs and the Climate Sector: Global Governance in the 21st Century

NGOs, especially the large international NGOs, have become increasingly visible as de facto developers of global policy, a development which raises significant questions about their standing in the structure of global governance. What criteria establish the credibility and legitimacty of NGOs and by whom or what are these judgements made? Is there a potential or actual conflict of interest between the "donors" which support an NGO and the beneficiaries of its activities? Should international NGOs be regulated, and if so, by whom or by what? The climate negociations provide a good illustration of this issue. In sheer numbers alone, NGO presence is difficult to miss: some 1,100 were registered for the COP meetings in Paris in 2015, with over 7000 participants, a presence which has not significantly diminished with subsequent COP meetings. 

Biography:

Dr Howard is a former member of staff at the Organization for Economic Cooperation and Development (OECD) in Paris, where she served as Principal Administrator in the Council and Executive Secretariat. She holds Masters and Doctoral degrees from Cornell University in the United States and has taught in American universities including the University of California at San Diego and Hampshire College in Massachussetts. She was recently a Visiting Professor in the Government and International Relations Programme, BNU-HKBU United International College, Zhuhai, PRC. Her research experience includes the Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) and the Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) in France. Her current research interests include the role of international non-governmental organizations in the climate sector. 

Discussion: Alix Defrain-Meunier (Sciences Po - CERI)

 
11/02/2020

EU Leadership in Climate Politics

Kristina Kurze (Université de Göttingen)

Résumé de la présentation: 

Europe écologie-Les verts obtained a surprising 13.4% of the votes in the European elections in May 2019. They became the third largest political group in France. Not only in France, but in many EU member states green parties were highly successful. This talk will address the implications of the so called “green wave” for EU leadership in global climate politics. More theoretically speaking, it will be assessed what leadership means and how EU leadership has evolved over time. Finally, we take a look at the European Commission’s “European Green Deal” and its potential to boost EU leadership in the future.

 
21/04/2020

The Energy Security Paradox: (Re)imagining global energy politics in the Anthropocene

Jonna Nyman (Université de Sheffield)
séance en partenariat avec le groupe de travail « Environnement, climat, sécurité et défense » de l'Association pour les Etudes sur la Guerre et la Sécurité (AEGES)

 
12/05/2020

US Climate Politics and Contestation and Cooperation in Global Governance

(titre prévisionnel)

Katja Biedenkopf (KU Leuven)

 
29/09/2020

Studying the role of science during/in treaty negotiations: The marine biodiversity case

  • Intervenante: Alice Vadrot(Université de Vienne)
  • Discutante: Kari de Pryck (University of Cambridge)

Résumé: 

Dans ce premier épisode de la série du séminaire "environnement et les relations internationales", Alice Vadrot (Université de Vienne) explique comment les gouvernements utilisent et contestent les connaissances scientifiques et techniques dans le cas précis des débats intergouvernementaux sur la biodiversité marine. Elle a présenté son projet MARIPOLDATA (ERC Starting Grant), et a parlé de la façon dont elle utilise les données recueillies lors de conférences internationales (grâce à l'ethnographie collective) afin d'analyser les inégalités liées à la distribution des connaissances scientifiques et techniques et la façon dont elles façonnent le positionnement des gouvernements dans les négociations internationales.


 
19/10/2020

La gouvernance incantatoire. Le processus post-Paris et le tournant ‘performatif’ de la gouvernance climatique

  • Intervenant: Stefan Aykut (Université de Hambourg)
  • Discutante: Marine Denis (Sciences Po)

Résumé:

Suite à son étude ethnographique de la COP21 à Paris, Stefan Aykut, professeur à l’université de Hamburg et directeur du “Centre for Sustainable Society Research” (CSS), a pu observer une mobilisation de la société civile et un tournant vers le secteur privé dans les négociations climatiques. Dans un court exposé il a présenté ses observations sur l’évolution de la gouvernance globale au sujet du climat et les nouvelles coordinations sociales qui incluent progressivement plus d’acteurs non-étatiques (entreprises, ONG, think-tanks et société civile) au sein de conférences mondiales. Sa presentation fut suivie d’un échange questions-réponses avec les participants.

 
17/11/2020

Gestion des mers: Vue d'un praticien

Intervenant: Friedrich Catoir

Discutant: Patrick Balsano (King's College London)

 

Résumé: M. Friedrich Catoir, ancien ambassadeur allemand et spécialiste du droit de la mer et d’affaires maritimes, a présenté lors de cette conférence en ligne les dynamiques contemporaines du droit de la mer. Il évoque notamment le lien entre les relations du droit de la mer et les relations internationales et diplomatiques, les enjeux économiques liés aux Zones Economiques Exclusives (ZEE) ainsi que les enjeux environnementaux de la legislature existante.

 
08/12/2020

Introduction à la théorie politique environnementale

Intervenant : Adrien Estève (CERI, Sciences Po Paris)

Discutante : Léna Silberzahn (CEVIPOF, Sciences Po Paris)

Adrien Estève présente son ouvrage "Introduction à la théorie politique environnementale", paru récemment chez Armand Colin.

 
19/01/2021

La gouvernance problématique de la géo-ingénierie et des émissions négatives

  • Intervenant: Daniel Compagnon (Sciences Po Bordeaux)
  • Discutant: Thibaut Lameille (LATMOS / Sorbonne)
 
Back to top