Peut-on se fier aux enquêtes en ligne ? avec Sandra Hoibian directrice du pôle Société au CREDOC

Date: 
4 Octobre, 2021 - 12:30 - 14:30

Séminaire Les sciences sociales en question : grandes controverses épistémologiques et méthodologiques

En 20 ans les sondages en ligne auprès d’access panels (dont les membres sont recrutés par les instituts de sondage pour participer à plusieurs enquêtes en ligne par an) ont connu une progression fulgurante. Ils sont plus rapides, moins coûteux, et seule face à sa tablette ou son ordinateur la personne se sent plus libre de parler qu’en présence d’un enquêteur ou d’une enquêtrice. Mais la technique pose de nombreux problèmes de méthode. Sandra Hoibian le montre en comparant les réponses à l’enquête du CREDOC « Conditions de vie et aspirations des Français » selon que la personne est interrogée en ligne ou en face à face. Viviane le Hay discute ses résultats en partant d’une expérience similaire menée à partir du Baromètre Racisme de la CNCDH et compare plus largement les atouts et les biais respectifs des sondages en face à face, en ligne et au téléphone

Intervenante

Sandra Hoibian est directrice du pôle Société au CREDOC. Elle a notamment publié « Une approche de l'effet du passage sur Internet d'une enquête en population générale », Credoc, Cahier de recherche C323, 2015 (avec Patricia Croutte, Emilie Daudey, Stéphane Legleye et Géraldine Charrance) et « Répliquer une enquête face-à-face sur un access panel web ? Une comparaison multipanels » (PDF 856 Ko) (avec Stéphane Legleye, Jérôme Cubillé, Patricia Croutte, Géraldine Charrance : ).

Discutante

Vincent Tiberj (Université de Bordeaux, Centre Emile Durkheim), spécialiste des enquêtes de terrain et des questions de méthode et associé au Baromètre Racisme de la CNCDH, a notamment publié « Mise en perspective de trente ans d’évolution par les chercheurs », in CNCDH, Rapport 2020 sur la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie, La documentation française, 2021.

Présidente de séance : Nonna Mayer, Sciences Po, CEE, CNRS

Inscription obligatoire (à venir)

Retour en haut de page