201117 - Lutter contre la pauvreté à l’heure de la pandémie Quelles évolutions dans le rapport de force de la société civile avec les pouvoirs publics ?

Date: 
Ma, 2020-11-17 18:00 - 19:30

Vidéo

Mardi 17 novembre 2020, 18h -19h30

Pour ce troisième webinaire, nous avons décidé de mettre la focale sur les rapports de force entre la société civile et les pouvoirs publics. En effet, loin de se limiter aux mesures mises en œuvre unilatéralement par les acteurs publics en direction des personnes en situation précaire, la lutte contre la pauvreté résulte, dans bien des cas, des relations parfois tendues, voire conflictuelles, entre les personnes en situation précaire et leurs soutiens associatifs, d’un côté, et les acteurs institutionnels, de l’autre.

  1. La discussion s’organisera autour des grandes questions suivantes :A l’échelle nationale, le plaidoyer est devenu ces dernières années, un domaine d’intervention privilégié, que l’on songe par exemple au Pacte pour le pouvoir de vivre ou au travail du collectif Alertes rassemblant près de 50 organisations. Comment, pour construire ces plaidoyers, passe-t-on des demandes sociales dans leur grande diversité aux positions et propositions politiques exprimées ? Quels impacts ont ces plaidoyers sur les politiques publiques ? Arrivent-ils vraiment à influencer la décision publique ?
  2. A l’échelle locale aussi les acteurs associatifs tentent d’influencer les politiques de lutte contre la pauvreté. Y a-t-il des leviers plus efficaces que d’autres ? Comment, plus largement, et avec qui les acteurs associatifs locaux se mobilisent-ils aujourd’hui dans les arènes politiques locales pour défendre les personnes en situation précaire ? Quelle alliance, ou non, des pouvoirs publics locaux avec les associations, face aux représentants de l’État ?

Ces questions, qui s’appuient sur les retours d’expérience des acteurs associatifs, s’inscrivent dans un débat plus large sur la politisation des associations en concentrant l’attention sur quelques points : la fabrique des objectifs et des propositions d’action ; l’engagement des bénévoles dans le rapport avec les pouvoirs publics ; la mise en place de coalitions d’associations et les effets sur les formes de régulation sociale et de redistribution des biens publics en direction des personnes en situation précaire.

Avec la participation de :

Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre, en discussion avec Nicolas Duvoux, professeur de sociologie à l’Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis et rédacteur en chef de La vie des idées.

Lydie Carloux-Yog, déléguée Ariège Garonne du Secours catholique – Caritas France en discussion avec Arnaud Trenta, sociologue à l'Institut de recherches économiques et sociales (IRES).

Échanges animés par Benoît Guillou, rédacteur en chef de la Revue Projet.
 
Et pour ouvrir le débat, les réactions et apports complémentaires de Marion Carrel, sociologue, Université de Lille, CeRIES; Olivier Legros, géographe, Université de Tours, CITERES ; et Tommaso Vitale, sociologue, Sciences Po, CEE.

Trois webinaires dans la continuité de travaux présentés lors d’un colloque international issue de l’ANR Marg-In et d’un dossier de la Revue Projet.

Premier rendez-vous le mardi 30 juin 2020 : Lutter contre la pauvreté après le COVID : Premières pistes de réflexion et d’action concrètes à partir du terrain - Vidéo

Deuxième rendez-vous le mardi 6 octobre 2020 : Lutter contre la pauvreté après le COVID : Que peut-on attendre des pouvoirs locaux aujourd’hui ? - Vidéo

Troisième rendez-vous le mardi 17 novembre 2020 : Lutter contre la pauvreté après le COVID : Quelles évolutions dans le rapport de force avec les pouvoirs publics ? 

Pour toute information : tommaso.vitale@sciencespo.fr 

Inscription obligatoire

© Ministère des solidarités et de la santé

Revue Projet, Sciences Po, CEE, Citeres, CERCE