Pierre Lascoumes, prix Éthique Anticor 2023

Pierre Lascoumes, prix Éthique Anticor 2023

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po
  • © Thierry Borredon© Thierry Borredon

Pierre Lascoumes, directeur de recherche CNRS émérite au CEE, a reçu un prix Éthique décerné par l’association Anticor le samedi 21 janvier 2023. Ce prix récompense son dernier livre, l'Économie morale des élites dirigeantes (Presses de Sciences Po, 2022), mais couronne aussi l’ensemble de son travail de recherche sur la corruption.

buste de Marianne en plâtre

Vous décrivez avec justesse la manière dont certains hommes politiques et grands patrons d’industrie tentent de régler leurs affaires et difficultés judiciaires en y appliquant leurs propres règles”, a estimé Clarence Bathia, juriste chez Anticor, en remettant ce prix à Pierre Lascoumes. “En plus de la description [des] outils à leur entière disposition, vous mettez en exergue leurs stratégies de communication et de justification.

Je suis très honoré, pour une fin de carrière, que ce soit Anticor qui me remette ce prix car depuis l’origine j’ai partagé les mêmes points de vue”, a déclaré Pierre Lascoumes. “Je pense que si mon travail a retenu votre intérêt, c’est parce que j’ai eu comme souci de ne pas adopter le mode le plus habituel, celui de la dénonciation du scandale”, a-t-il ajouté, en mettant en avant son approche de chercheur en sociologie, mû par la curiosité et le goût des énigmes. Car c’est bien une énigme qui l’a mis sur la piste de ces recherches, dans les années 1970, alors qu’il travaillait au ministère de la Justice dans un service d’études statistiques. “Si je suis venu à ces questions, c’est parce que certains magistrats se demandaient : “n’est-il pas étrange que si peu de contentieux en matière de délinquance économique et financière, d’atteinte à la probité publique, arrivent à la justice ?” C’est le point de départ de mes travaux : [...] comprendre les filtres, les obstacles, qui faisaient qu’un certain nombre de faits qui d’évidence étaient des transgressions majeures à l’ordre public et au droit pénal, échappaient presque complètement à l’institution judiciaire.

Anticor est une association créée en 2002 pour lutter contre la corruption et rétablir l’éthique en politique, avec l’ambition de réhabiliter le rapport de confiance qui doit exister entre les citoyens et leurs représentants, politiques et administratifs. L’association remet chaque année des prix éthiques.

En 2019, une autre chercheuse de Sciences Po, Julia Cagé, avait été récompensée.

 

Pour en savoir plus :

Retour en haut de page