Paulus Wagner



La recherche de Paulus Wagner au CEE et au LIEPP se concentre sur les attitudes citoyennes en matière de politique sociale. Dans sa thèse, il s'interesse au "chauvinisme de l'Etat-providence" (welfare chauvinism), un phénomène lié à la politique populiste d'extrême droite. Dans le cadre d'une approche par des méthodes mixtes, il a mené 150 entretiens biographiques avec des citoyens allemands et autrichiens, la moitié d'eux étant des ouvriers manuels, pour analyser la génèse de ces attitudes. En testant une théorie sur le rapport des attitudes populistes avec les problèmes expérimentés surtout par les classes populaires (modernization loser theory), sa thèse formule la théorie que la génèse des attitudes "welfare chauvinistes" est souvent liée à l'expérience de problèmes dans les domaines du travail et du contact avec l'Etat-providence. Ces situations problématiques, pour leur part, sont produites par les dynamiques de des-intégration sociale surtout au niveau "méso", i.e. au sein des organisations et dans le contact des organisations avec des citoyens.

Pendant son doctorat, Paulus a réalisé un séjour de recherche au département de sociologie de l'Université de Californie à Berkeley avec Michael Burawoy et Arlie Russel-Hochschild.

Avant commencer son doctorat, il a obtenu un master de recherche en sciences sociales (mention : étude comparative du développement) à l’EHESS, Paris, un master en économie politique internationale à King’s College, Londres, et une licence en traduction et interprétation de l’Université de Vienne et de l’Université d'État des sciences humaines de Russie, à Moscou.

En dehors de son parcours universitaire, il a acquis de l’expérience dans d’autres domaines professionnels en faisant des stages en journalisme (Die Welt à Berlin et ZDF à Vienne), en diplomatie (à l’ambassade d’Autriche à Zagreb, Croatie) et dans l’industrie du pétrole et du gaz (OMV à Vienne).

EN SAVOIR PLUS

Poster du projet - juin 2022

CV - octobre 2022

Publications

"Populism in Times of Attempted Unity of Heterogeneous Social Demands", Book review of Christopher Holmes (2018) Polanyi in times of populism: vision and contradiction in the history of economic ideas, in: The International Spectator. Italian Journal of International Affairs. (Routledge)

"L'extrême-droite autrichienne au gouvernement: le rôle des coalitions", Book chapter, in: Christophe Jaffrelot / Elise Massicard (eds), L’Enjeu mondial: Figures de la dé-démocratisation. Autoritarisme et populisme des nouveaux démagogues. Presses de Sciences Po. A paraître

"The perception of Western-Russian economic sanctions among Russian Small- and Medium Entrepreneurs, 2014-2017. A mixed-methods approach.", in: Problems of Forecasting/Проблемы прогнозирования, Journal of the Institute of Economic Forecasting, Russian Academy of Sciences (ИПР РАН). A paraître

"Varieties of Laborism. Social Inclusion and Exclusion in Working-Class Visions of the Political Economy." In: Totalitarianism and Democracy, Special Issue on Workers and the Radical Right, edited by Eszter Bartha and Thomas Lindenberger. 2022 (à paraître). doi:10.13109/tode.2022.19.1.125.

"The Austrian Far Right in Government: The Role of Coalitions". In: Dieckhoff, A., Jaffrelot, C., Massicard, E. (eds) Contemporary Populists in Power. The Sciences Po Series in International Relations and Political Economy. Palgrave Macmillan, Cham. https://doi.org/10.1007/978-3-030-84079-2_14

 

Thèmes de recherche

Populismes, Etat-providence, vote radical, marchés du travail, représentation politique

Thèse : Welfare regimes, party competition and radical voting in the 21st century, under the supervision of Jan Rovny and Florence Haegel
	
Retour en haut de page