Mélanie Eck

Doctorante


Mélanie Eck est doctorante en sociologie au Centre d'études européennes et de politique comparée de Sciences Po depuis janvier 2020. Sous la direction de Patrick Le Galès, son travail de recherche porte sur l'analyse de l'adaptation au changement climatique comme projet à la fois technique et politique de territoire. En particulier, elle étudie la restructuration de l'action collective via le déploiement d'instruments et de politiques publiques s'inscrivant dans un écosystème élargi de la fabrique de la ville résiliente à Paris, et dans d'autres métropoles mondiales.

Avant de rejoindre le CEE, Mélanie Eck a obtenu le Master Governing The Large Metropolis à l'Ecole Urbaine de Sciences Po, en parallèle d'un Master de recherche en Ethnologie à la Sorbonne. Ses travaux de recherche au sein de ce double cursus ont porté sur la place de l'individu dans un mouvement collectif et connecté, The Umbrella Movement à Hong Kong en 2014, et sur la genèse de l'Appel à Projets Urbains Innovants, Reinventing Cities, un instrument hybride de la gouvernance environnementale mondiale lancé par le C40 Network for Cities en 2017. Par ailleurs, Mélanie Eck a travaillé pendant 2 années auprès des institutions municipales et métropolitaines parisiennes avant de commencer ses travaux de recherche.

Thème de recherche

Instruments et politiques publiques territoriales , Gouvernance métropolitaine , Adaptation urbaine au changement climatique , Marché du carbone et financiarisation de la société du risque , Restructuration de l'action collective , Réseaux inter-municipaux , Sociologie de l'innovation

Thèse : Des écologies politiques hybrides. Gouvernance négociée et production d’instruments : la résilience urbaine à Paris sous la direction de Patrick Le Galès
	

.