Marie Moncada

Chercheure postdoctorante


MoncadaMarie Moncada est actuellement postdoctorante sur le projet « Bridges - Assessing the production and impact of migration narratives » avec Virginie Guiraudon et Hélène Thiollet. Ce projet évalue la production et l’impact des récits migratoires sur les politiques publiques dans six pays (France, Allemagne, Hongrie, Italie, Espagne et Royaume-Uni). Dans ce cadre, elle doit (i) analyser le contenu médiatique des récits migratoires (presse écrite, télévision et réseaux sociaux), (ii) comprendre la production de ce contenu médiatique (entretiens) et (iii) identifier l’impact de ces récits migratoires sur les politiques publiques françaises et européennes (documents et entretiens).

Elle a soutenu sa thèse de science politique en 2019 sous la direction de Patrick Hassenteufel. Celle-ci porte sur l’accès aux soins des sans-papiers en France et aux États-Unis. L’analyse se concentre principalement sur la place de la narration des groupes d’intérêt dans d’autres matériaux (presse écrite, administration et Parlement).

Elle a également été ingénieure d’études au Centre national de la recherche scientifique entre 2015 et 2018 sur un projet intitulé « RegMedProv ». Ce projet étudie les politiques de régulation des soins de santé primaire dans les territoires sous-dotés en professionnels de santé dans quatre pays (Allemagne, France, Angleterre et Suède).

D’autres de ses travaux portent sur la valeur ajoutée des CAQDAS (computer-assisted qualitative data analysis software) en sciences sociales. Elle a enfin été attachée temporaire d’enseignement et de recherche à Montpellier et enseignante vacataire à Paris.

COORDONNÉES

marie.moncada@sciencespo.fr

PUBLICATIONS

Article publié dans une revue à comité de lecture :

« Innovation parlementaire, entrepreneuriat et déserts médicaux en France », Politique et Sociétés, 40 (2), 2021, p. 187-212.

Articles évalués et réécrits dans une revue à comité de lecture :

« Policy feedback et santé des sans-papiers en France : faut-il concilier l’institutionnalisme historique et les équilibres ponctués ? », Gouvernement et Action Publique (deuxième version soumise en juin 2021).

« NVivo est-il utile pour une thèse de science politique ? Réflexivité sur les CAQDAS », Bulletin de Méthodologie Sociologique (seconde version en cours de réécriture).

Articles de vulgarisation :

POUR EN SAVOIR PLUS

	
Retour en haut de page