Arnault Barichella

Docteur


Arnault Barichella est actuellement chercheur post-doctoral dans les sciences sociales pour le projet ‘New Energy Sustainable Mobilities’ (NESMO) à la Maison des Sciences de l’Homme (MSH), Université Paris-Saclay. Son travail se focalise sur le rôle des villes durables et intelligentes, notamment les perspectives pour le déploiement de nouvelles technologies dans le domaine des transports (tels que les véhicules hybrides rechargeables) à travers la région Ile-de-France. Arnault a soutenu le 14 décembre 2022 à Sciences Po sa thèse en science politique, préparée au sein du Centre d’études européennes et de politique comparé. 

Ses recherches se focalisent sur deux axes principaux. Sa thèse, sous la supervision du Professeur Colin Hay, porte sur le rôle des villes et des territoires dans la gouvernance climatique mondiale. Cela constitue son premier axe de recherche, et comprend une analyse comparative de la gouvernance multi-niveaux et des politiques climatiques au niveau territorial aux Etats-Unis et en Europe. Sa thèse sera publiée par Palgrave Macmillan en début 2023 dans leur Energy, Climate and the Environment book series .

L'intérêt d’Arnault pour les questions climatiques est lié à son expérience professionnelle. Il a été stagiaire pour le Programme sur l’Homme et la Biosphere à l’UNESCO, et a ensuite été consultant pour le UN Environment dans la Division Technologie, Industrie et Economie. Arnault travaille actuellement pour les Centres Energie de deux des principaux think tank européens (Institut français des relations internationales – Ifri, ainsi que l’Institut Jacques Delors), où il publie régulièrement sur des sujets connexes.

Arnault a été invité pour présenter ses recherches doctorales lors de plusieurs workshops faisant partie d’une subvention Jean-Monnet pour la Elliott School of International Affairs de l’université George Washington, dont le but est de faciliter les initiatives transatlantiques climatiques à l’échelon territorial. Il a été sélectionné pour être un membre de la délégation de Sciences Po Paris pour la COP26 à Glasgow, et a aussi participé au 22e Transatlantic Policy Symposium organisé par l’université de Georgetown.

Chaque semestre depuis le printemps 2020, Arnault enseigne son propre cours auprès du Collège universitaire de Sciences Po Paris intitulé Global Climate Politics: Comparative EU-US perspectives. Le cours comprend environ 30 élèves, avec un total de 24 heures d’enseignement. Le séminaire aborde l’Accord de Paris et le nouveau régime mondial sur le climat, une analyse comparative des politiques climatiques dans l’UE et aux USA, ainsi qu’une simulation de la COP où les élèves doivent choisir des rôles et préparer leurs contributions.

Le second axe de recherche d’Arnault se focalise sur la cybersécurité et les technologies numériques, principalement en relation avec le secteur de l’énergie. Cela est lié à son expérience en tant qu’assistant de recherche pour la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées au Sénat. Il a ensuite été recruté par l’Ifri et par l’Institut Jacques Delors pour mener des recherches sur la cybersécurité et la protection des données dans le secteur de l’énergie (en parallèle à son autre axe de recherche – voir ci-dessus).

Palgrave Macmillan a récemment sélectionné Arnault pour être l’éditeur-en-chef du Palgrave Handbook of Cybersecurity and Energy Transitions. Le but de cet ouvrage, le premier de ce type dédié aux liens entre l’énergie et la cybersécurité, est de collecter à la fois les recherches et les différentes pratiques qui englobent un éventail d’approches, de disciplines, de théories, de méthodologies et de perspectives avec une portée mondiale. Une large gamme d’experts en provenance des meilleurs établissements universitaires, des think tanks, ONGs, différents gouvernements, d’organisations internationales ainsi que du secteur privé, ont été invité à contribuer des chapitres. Ce Handbook contribuera au lancement de la nouvelle Palgrave Studies in Energy Transitions (PSET) series ; Arnault rejoindra le comité éditorial de cette collection début 2023.

Arnault a également participé à un certain nombre de conférences pour présenter ses recherches sur la cybersécurité dans le secteur de l’énergie. Parmi elles, « La nouvelle donne géopolitique de la transition énergétique » à l’Ecole Militaire, ainsi que la table ronde organisée par la Commission de l’UE sur le paquet cybersécurité, incluant la Cyber Task Force européenne. Plus récemment, il a été invité à participer au Forum international sur la cybersécurité à Lille, ainsi qu’au Forum Enedis Innovation en mars 2022. En outre, Arnault a aussi contribué un chapitre intitulé « Cybersecurity and Data Protection in the Power Sector » pour le livre A Research Agenda for Energy Politics (Considine J., Cook D. and Wood G. – éditeurs), qui sera publié par Edward Elgar Publishing avant la fin de l’année 2022.

Thèmes de recherche

Politiques climatiques et énergétiques en Europe et aux Etats-Unis ; Villes et territoires durables; Cybersécurité et technologies numériques

The UN Climate Change regime and the articulation of multi-level governance. A case study of the global cities of Paris, Boston and New York, sous la direction de Colin Hay
	
Retour en haut de page