Arnault Barichella

Doctorant


Arnault Barichella est diplômé de l’université d’Oxford en Angleterre (BA History 2008-11). Il a ensuite obtenu le Master Affaires européennes de Sciences Po Paris (2012-14), écrivant un mémoire sur la relation entre le changement climatique et le risque systémique, sous la supervision du professeur Anne-Marie le Gloannec. 

Arnault est actuellement doctorant au Centre d’études européennes de Sciences Po sous la supervision du professeur Colin Hay. Ses thèmes de recherche portent sur la gouvernance multi-niveaux et une analyse comparée des politiques climatiques et énergétiques en Europe et aux Etats-Unis. Cela inclut les mécanismes de gouvernance mondiale mis en place par l’Accord de Paris, ainsi que le rôle des villes dans le régime climatique et leur interaction avec les autorités nationales et internationales. Son intérêt pour les questions environnementales est lié à son expérience professionnelle, où il a travaillé pendant un an à l’ONU (à l’UNESCO et ensuite au PNUE) pour la préparation de la COP21. Au préalable, il a aussi été assistant parlementaire au Sénat, où il a contribué à la rédaction du Livre Vert de la Défense qui porte sur l’impact des enjeux énergétiques et environnementaux sur la sécurité nationale. 

Parallèlement, Arnault travaille aussi pour deux centres de recherche, où il publie régulièrement des études sur des thématiques en lien avec son sujet de thèse et sur les affaires européennes. D’abord à la Fondation Robert Schuman, il a écrit plusieurs articles pour les « questions d’Europe », notamment sur le rôle de l’UE en tant que gardien de l’Accord de Paris sur le climat. Il est également affilié au Centre Energie de l’Institut français des relations internationales (IFRI), où il a préparé une étude comprenant une analyse comparative des stratégies de cybersécurité dans les infrastructures énergétiques en Europe et aux États-Unis. 

Arnault a été admis au programme d’échange doctoral avec l’université d’Harvard aux Etats-Unis. Il aura le statut de « Visiting Fellow » pour toute l’année académique 2018-19, et sera subventionné par une bourse de l’université d’Harvard. L’objectif sera de travailler avec des professeurs du Department of Government et de la Kennedy School of Government pour l’avancement de sa thèse tout au long de la seconde année d’études doctorales. Ceux-ci pourront apporter leur expertise et leurs connaissances à son projet de recherche. En effet, l’université d’Harvard dispose de nombreux centres qui se spécialisent sur des thématiques en lien avec les politiques environnementales et le changement climatique. Cela inclut le Center for the Environment, le Weatherhead Center for International Affairs, ainsi que le Belfer Center for Science and International Affairs avec le Project on Climate Agreements

Thème de recherche

Politiques climatiques et énergétiques en Europe et aux Etats-Unis ; Relations transatlantiques ; Cybersécurité

The UN Climate Change regime and the articulation of multi-level governance. A case study of the global cities of Paris, Boston and New York, sous la direction de Colin Hay
	

.