SYRACUSE - Symbioses reticulaires adapteés à des contextes urbains soutenables

Project

L'objectif du programme de recherche SYRACUSE est de déterminer les configurations dans lesquelles une conception décentralisée des réseaux peut prévaloir en termes de durabilité, ainsi que les conditions dans lesquelles une application de dispositifs innovants peut être susceptible de contribuer significativement à une plus grande durabilité urbaine. Ce programme de recherche s’organise autour des questions suivantes :

  • A quelles conditions des solutions décentralisées sont-elles préférables à un système unitaire ?
  • Quelles sont les conséquences en termes de maintenance et d'implication des habitants/usagers ?
  • Quel est le rôle de la puissance publique dans le développement de ces innovations, puis dans leur généralisation ?
  • Quels sont les conséquences sur l'industrie de la ville ? Peut-on identifier de nouveaux entrants, de nouvelles formes de concurrence et la réorganisation des structures existantes ?
  • Quels sont les lieux et les acteurs qui innovent en termes de décentralisation des réseaux ?


L'originalité de ce projet tient notamment dans le travail commun de chercheurs en sciences sociales spécialisés dans l'évaluation des politiques de durabilité urbaine (CEE, Sciences Po et LATTS, Université Paris Est), de bureaux d’étude relevant de la sphère d'un grand groupe de services environnementaux, apportant aux réflexions des éléments quantitatifs susceptibles de rendre les instruments créées pertinents en terme d'aide à la décision (Safege, Cirsee, Explicit), et un aménageur (EPA Plaine de France).

De ce programme sont attendus des résultats aussi bien sous forme d'analyses thématiques et monographiques sur les cas d'étude et les dispositifs techniques ou les configuration de décentralisation, que sous forme de plate-forme informatique destinée à fournir une expertise adaptée à un usage généralisable.

Ce programme de recherche est coordonné par Olivier Coutard (CNRS, LATTS) et a été financé par le Programme Bâtiments et Villes durables de l’Agence Nationale de la Recherche.

Démarche de recherche SYRACUSE

A partir d'une lecture fine de l’élaboration et de la mise en œuvre dans différents contextes de dispositifs technologiques visant à améliorer la performance environnementale et énergétique des cycles urbains majeurs, l’objectif de SYRACUSE est de construire des indicateurs permettant d’identifier les configurations les plus prometteuses ainsi que les facteurs déterminants dans la mise en place d'un rapport plus durable de la ville aux ressources.

Dans cette perspective, l’enjeu a tout d’abord consisté à produire un socle d'informations cumulables, avec des données quantitatives précises. Sont ainsi examinés, pour une série de dix cas d'études formant l'armature d'une possible typologie, les cycles de l'eau et des déchets, et les diverses consommations énergétiques attachées à ces cycles, ainsi qu’à la vie urbaine en général. Pour chacun de ces cas, sélectionnés en tant qu’un exemple d’une configuration urbaine spécifique ou d’un mode d’intégration des services urbains, l’équipe réalise une monographie de villes.

Le travail réalisé par l’équipe du CEE

L'équipe du CEE contribue à ce programme de recherche à partir d'une entrée par les politiques urbaines. Deux axes de réflexion sont mis en avant : le rôle des acteurs publics dans la régulation des systèmes techniques urbains (qu’est-ce qui est gouverné par le politique ?) ; la question du changement dans les politiques urbaines d’environnement (trajectoires et degré du changement, avec une mise en tension de deux hypothèses contrastées en termes de symbiose ou de sectorisation).

L'équipe du CEE a également en charge la réalisation de trois monographies de villes.

Team