Contrats de recherche

Projets de recherche de l'OSC financés au cours des dernières années

Projet suivant

 Évaluation du Plan numérique

Ce projet (2018-2019) coordoné par Denis Fougère s'inscrit dans le cadre de l'évaluation du volet 3 "Equipements et ressources associées" de l'action Innovation numérique pour l'excellence éducative du Programme Investissements d'Avenir : il s'agit de déterminer l'impact du numérique sur l'évolution des apprentissages des élèves, sur les pratiques d'enseignement. L'étude est financée par la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance du ministère de l'Education nationale.

Assistante de recherche : Clémence Lobut

Projet suivant

 Enquête sur les enjeux de la mixité sociale au collège

Ce projet (2017-2019) est dirigé par Marco Oberti. Il bénéficie d'un financement de la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l'Education nationale.

Objectifs de l'enquête :
• Comprendre l’impact de l’introduction de la mixité sociale dans le processus de sectorisation des collèges
• Décrire la place des parents d’élèves dans la concertation et l’accompagnement d’une nouvelle sectorisation
• Analyser les formes organisées d’opposition et de soutien à une nouvelle sectorisation en décrivant les logiques argumentatives déployées par les différentes catégories d’acteurs (administrations, élus locaux, parents d’élèves).

Assistant de recherche, postdoctorant : Josué Gimel.

Projet suivant  Les inégalités au travail : étudier les mécanismes locaux de (re)production des inégalités au sein des entreprises françaises
Inequality at work: the role of firms, neighborhoods and discrimination in the (re)production of inequality in France (Ineq_at_work)

Ce projet (2017-2021) dirigé par Mirna Safi est financé par l'ANR dans le cadre de l'appel à projets générique 2017. Il s'intéresse aux conditions de l'inégale répartition des salaires en adoptant une approche pluridisciplinaire et multidimensionnelle. Il s'attache donc à étudier les marchés de l'emploi locaux (à l'échelle du quartier), où se rencontrent firmes, travailleurs qualifiés et demandeurs emplois. Des phénomènes comme le mauvais appariement spatial (spatial mismatch) ou les enclaves ethniques pourraient être empiriquement montrés. Deux volets de l'étude testent les discriminations à l'embauche, au logement et à la location temporaire.

Assistant de recherche post-doctorant: Matthew Soener 

Projet suivant

 Marchés locaux du logement locatif, inégalités et trajectoires résidentelles des classes moyennes dans la métropole parisienne

Ce projet (2017-2018), dirigé par Marco Oberti, est financé par le LIEPP - Laboratoire interdisciplinaire d'évaluation des politiques publiques
Voir le résumé du projet

Projet suivant  Life Course Dynamics of Educational Tracking (LIFETRACK)

Ce projet (2018-2020), dirigé à l'OSC par Carlo Barone, est financé par l'ANR dans le cadre de l'appel à projets lancé par le réseau NORFACE en 2016 sur les  Dynamiques de l’inégalité à travers le parcours de vie : structures et processus ».
LIFETRACK est mené en collaboration avec des partenaires européens (Allemagne, Grande-Bretagne, Finlande et Danemark). Il s'intéresse aux effets, au cours de la vie, de l'orientation vers les différentes filières d'éducation.
Voir l'appel à projets NORFACE et la liste des projets sélectionnés.

Bourse doctorale / PhD Grant (avril 2018-mars 2021)) : Marta Facchini

Post-doctorante : Estelle Herbaut (01/10/2018-31/03/2020)

Projet suivant  Pratiques pédagogiques, choix préscolaires des parents et mixité sociale dans les jardins d'enfants Paris Habitat.

Coordonné par Carlo Barone, Denis Fougère et Marco Oberti, ce projet (2017-2019) est financé par la Ville de Paris. Il comprend un volet qualitatif (entretiens et observations) et un volet quantitatif (suivi longitudinal des enfants). Ses principaux objectifs sont de caractériser les modèles pédagogiques mis en oeuvre dans ces structures, comprendre les motivations des parents à y inscrire leurs enfants, évaluer leur impact en termes de trajectoires scolaire et sociale des enfants.

Assistante de recherche : Margot Delon (01/10/2017-31/07/2018)

Projet suivant

  Choosing higher education on the Internet: students's practices and social inequalities

Ce projet (2017-2019) est coordonné par Agnès van Zanten et bénéficie du soutien de la  Direction scientifique de Sciences Po. Il est mené en collaboration avec le Medialab de Sciences Po. Son objectif est d'analyser les pratiques de recherche d'informations et de conseils sur Internet des lycéens en vue de préparer leur orientation dans l'enseignement supérieur ainsi que les effets de ces pratiques sur les inégalités sociales dans ce domaine.

Projet suivant  Tracking the recent migration crisis in Europe: relating facts and representations using big data.

Ce projet (2017-2019) est coordoné par Mirna Safi et bénéficie du soutien de la Direction scientifique de Sciences Po. Il est mené encollaboration avec le Cevipof, le Medialab et le Département d'économie . Il vise à construire une base de données multidimensionnelle sur la "crise des migrants" (depuis octobre 2013) qui regroupera des données factuelles (produites par l'Union européenne, les Nations unies, des ONG) et des données tirées des médias traditionnels et des réseaux sociaux (Twitter). Ces données permettront de démêler les parties objectives et subjectives de la construction de la "crise des migrants" dans le débat public.

Projet suivant  Sélection et démocratisation dans l'accès à l'enseignement supérieur : analyse comparée de l'Université Paris Dauphine et de Sciences Po (SELDEMENSUP)

Ce projet (2017-2018) est dirigé par Marco Oberti. Il s'inscrit dans l'axe 1 de l'appel à projets du ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (DEPP et SIES) : "Vingt-cinq ans après : peut-on parler d'une démocratisation des grandes écoles".Il vise à comparer les procédures de sélection et leurs effets sur le profil social des étudiants à Sciences Po et à l'Université Paris Dauphine. La comparaisn sera complétée par l'étude de certaines filières d'excellence proposées par l'Université Paris 1.

Projet suivant  Insécurité et territoires : division sociale et participation politique (INSOCPOL)

Ce projet (2016-2019), dirigé à l'OSC par Edmond Préteceille, est mené en partenariat avec le CESDIP. Il est financé par l'ANR (AAP Inégalités, discriminations, migrations). Il veut analyser les inscriptions sociales de l'insécurité, dans une grande métropole, en fonction de la distribution socio-professionnelle des espaces urbains et des positions politiques.
Résumé du projet

Assistante de recherche Ti Tu Ha Pham (01/12/2017-31/05/2018)

Projet suivant  Social origins and tracking in French upper secondary schools: a longitudinal, experimental study

Ce projet (2016-2019) est  dirigé par Carlo Barone et bénéficie du soutien financier de la Direction scientifique de Sciences Po. Il s'intéresse à la sous-représentation des enfants issus des classes populaires dans la filière secondaire générale, à l'issue de l'orientation en fin de 3ème. Un dispositif d'étude comprenant des entretiens avec élèves, parents et enseignants, une enquête par questionnaire longitudinale ainsi qu'un dispositif expérimental visant à réduire les inégalités scolaire seront mis en oeuvre. 3 mécanismes explicatifs des choix d'orientation seront testés : l'aversion au risque, les représentations des difficultés à affronter et les bénéfices économiques escomptés.

Projet suivant

 Opening the black-box of cultural capital

Dirigé par Philippe Coulangeon, financé par la Direction scientifique de Sciences Po, ce projet (2016-2018) explore les liens entre capital culturel et inégalités en éducation.

Projet suivant  Evaluation des dispositifs d’action pédagogique du programme « 10 mois d’école et d’Opéra »

Ce projet financé par l’Opéra national de Paris s'étend sur 2015-2018, sous la direction de Philippe Coulangeon. Il s’inscrit dans une démarche d’évaluation d’un dispositif qui fête en 2016 son 25e anniversaire (voir la page de présentation par l'Opéra de Paris) et permet d’étudier son impact sur les habitudes et les pratiques culturelles des élèves bénéficiaires, sélectionnés dans les zones d'éducation prioritaire et/ou du fait de leur difficile accès aux pratiques artistiques. Il revisite ainsi la question des liens entre culture et éducation.

Assistante de recherche : Héloïse Fradkine (01/03/2016-28/02/2017)

Projet suivant  Étude sur les Conventions d'éducation prioritaire

Réalisée par Marco Oberti et Agnès van Zanten. Financement : Direction des études et de la scolarité de Sciences Po.

Consultez ici les contrats plus anciens.

Liste des assistants de recherche en poste travaillant sur contrats

Article mis à jour le 25-10-2018