Contrats de recherche

Projets de recherche de l'OSC financés au cours des dernières années

Choosing higher education on the Internet: students's practices and social inequalities

Ce projet (2017-2019) est coordonné par Agnès van Zanten et bénéficie du soutien de la  Direction scientifique de Sciences Po. Il est mené en collaboration avec le Medialab de Sciences Po. Son objectif est d'analyser les pratiques de recherche d'informations et de conseils sur Internet des lycéens en vue de préparer leur orientation dans l'enseignement supérieur ainsi que les effets de ces pratiques sur les inégalités sociales dans ce domaine.

Tracking the recent migration crisis in Europe: relating facts and representations using big data.

Ce projet (2017-2019) est coordoné par Mirna Safi et bénéficie du soutien de la Direction scientifique de Sciences Po. Il est mené encollaboration avec le Cevipof, le Medialab et le Département d'économie . Il vise à construire une base de données multidimensionnelle sur la "crise des migrants" (depuis octobre 2013) qui regroupera des données factuelles (produites par l'Union européenne, les Nations unies, des ONG) et des données tirées des médias traditionnels et des réseaux sociaux (Twitter). Ces données permettront de démêler les parties objectives et subjectives de la construction de la "crise des migrants" dans le débat public.

Sélection et démocratisation dans l'accès à l'enseignement supérieur : analyse comparée de l'Université Paris Dauphine et de Sciences Po (SELDEMENSUP)

Ce projet (2017-2018) est dirigé par Marco Oberti. Il s'inscrit dans l'axe 1 de l'appel à projets du ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (DEPP et SIES) : "Vingt-cinq ans après : peut-on parler d'une démocratisation des grandes écoles".Il vise à comparer les procédures de sélection et leurs effets sur le profil social des étudiants à Sciences Po et à l'Université Paris Dauphine. La comparaisn sera complétée par l'étude de certaines filières d'excellence proposées par l'Université Paris 1.

Insécurité et territoires : division sociale et participation politique (INSOCPOL)

Ce projet (2016-2019), dirigé à l'OSC par Edmond Préteceille, est mené en partenariat avec le CESDIP. Il est financé par l'ANR (AAP Inégalités, discriminations, migrations). Il veut analyser les inscriptions sociales de l'insécurité, dans une grande métropole, en fonction de la distribution socio-professionnelle des espaces urbains et des positions politiques.
Résumé du projet

Social origins and tracking in French upper secondary schools: a longitudinal, experimental study

Ce projet (2016-2019) est  dirigé par Carlo Barone et bénéficie du soutien financier de la Direction scientifique de Sciences Po. Il s'intéresse à la sous-représentation des enfants issus des classes populaires dans la filière secondaire générale, à l'issue de l'orientation en fin de 3ème. Un dispositif d'étude comprenant des entretiens avec élèves, parents et enseignants, une enquête par questionnaire longitudinale ainsi qu'un dispositif expérimental visant à réduire les inégalités scolaire seront mis en oeuvre. 3 mécanismes explicatifs des choix d'orientation seront testés : l'aversion au risque, les représentations des difficultés à affronter et les bénéfices économiques escomptés.

Opening the black-box of cultural capital

Dirigé par Philippe Coulangeon, financé par la Direction scientifique de Sciences Po, ce projet (2016-2018) explore les liens entre capital culturel et inégalités en éducation.

Evaluation des dispositifs d’action pédagogique du programme « 10 mois d’école et d’Opéra »

Ce projet financé par l’Opéra national de Paris s'étend sur 2015-2018, sous la direction de Philippe Coulangeon. Il s’inscrit dans une démarche d’évaluation d’un dispositif qui fête en 2016 son 25e anniversaire (voir la page de présentation par l'Opéra de Paris) et permet d’étudier son impact sur les habitudes et les pratiques culturelles des élèves bénéficiaires, sélectionnés dans les zones d'éducation prioritaire et/ou du fait de leur difficile accès aux pratiques artistiques. Il revisite ainsi la question des liens entre culture et éducation.

Étude sur les Conventions d'éducation prioritaire

Réalisée par Marco Oberti et Agnès van Zanten. Financement : Direction des études et de la scolarité de Sciences Po.

Les classes moyennes dans la ville : une comparaison Paris-Rio de Janeiro

Ce projet (2015-2016) est dirigé par Marco Oberti, en partenariat avec l'IESP-UERJ de Rio de Janeiro. Il vise à développer les approches communes en analysant la composition et l'évolution des classes moyennes dans les deux métropoles de Paris et de Rio de Janeiro et leur place, leurs pratiques et représentations dans les inégalités urbaines. Le projet bénéficie de deux financements : Sorbonne Paris Cité, dans le cadre de son appel à projets de mobilité 2015 (résultats de l'appel) CAPES et COFECUB, dans le cadre de leur programme de collaboration de recherche (appel à projets 2015).
Lire le résumé du projet

The Space-Set Project: The Power of Personal Geographies. Fine-tuning 'Space-Sets' and Testing their Measurement

Ce projet dirigé par Ettore Recchi couvre la période 2014-2016. Il bénéficie du soutien financier du Scientific Advisory Board de Sciences Po. L'objectif est de définir et mettre à l'épreuve le nouveau concept de 'space-set' permettant de décrire les individus au travers des différents espaces territoriaux qu'ils ont investi.
En savoir plus sur le projet

Nordic Centre of Excellence: Education for Tomorrow

Agnès van Zanten participe à ce programme de recherche sur l'éducation (2013-2018) financé par le Nordic Centre of Excellence : il vise à promouvoir les recherches et la coopération sur les questions d'éducation et leurs enjeux pour les politiques gouvernementales des pays du nord de l'Europe.
Site du Nordic Centre of Excellence Education for Tomorrow

Collaborations de l’OSC avec l’Argentine et le Brésil

Dans le cadre des Appels 2013 et 2014 lancés par Sorbonne Paris Cité (SPC) pour soutenir les projets de coopération de recherche et de formation avec l’Argentine et le Brésil :

  • « Les classes moyennes dans la ville : comparaison France-Brésil », responsable scientifique : Marco Oberti. Ce projet (année 2014) s’inscrit dans une collaboration avec l’IESP-UERJ.
  • « La formation des élites en France et en Argentine », responsable scientifique : Agnès van Zanten. Ce projet (2014-2015) s’inscrit dans une collaboration avec la FLASCO.

Les inégalités résidentielles liées à l'origine immigrée : logement, ségrégation spatiale et mobilité résidentielle en France

Coordonné par Mirna Safi, ce projet (2013-2015) a été retenu par le Conseil externe de la Direction scientifique de Sciences Po, dans le cadre de l'appel à propositions 2013.
Lire le résumé du projet

Voir aussi le projet (2014-2016) dirigé par Mirna Safi, mené au sein du LIEPP : "Discrimination positive à la française : l'impossible combat contre les inégalités liées à l'origine."

Les ressorts sociaux de la conversion écologique RSCE

Coordonné par Philippe Coulangeon, ce projet (2011-2015) est financé par l’Agence nationale de la recherche - ANR, dans le cadre de son programme Changements Environnementaux Planétaires et Sociétés CEP&S, et de l'axe thématique Les sociétés et territoires face aux CEP – Vulnérabilité, adaptation et mitigation.
Lire le résumé de ce projet
Voir le site Internet du projet

Les politiques de gouvernance par les résultats de l'éducation : une comparaison France-Québec (New)AGE

Coordonné par Agnès van Zanten, ce projet (2012-2015) est conduit en collaboration avec le Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (université de Montréal). Il est financé par l'ANR et par le Fonds québécois pour la recherche.
Résumé du projet
Résultats du projet

Inégalités, ségrégation et politiques urbaines. Perspective comparée : Sao Paulo, Rio de Janeiro et Paris

Dirigé par Marco Oberti, ce projet (2009-2012) s'inscrit dans le cadre de l'accord du CNRS avec la FAPESP, il est financé par le CNRS. Dans le cadre de ce projet, Marco Oberti, Edmond Préteceille, Agathe Voisin ont séjourné à Rio de Janeiro et à Sao Paolo, et l'OSC a reçu ces dernières années Adalberto Cardoso, Nadya Guimaraes, Gabriel Feltran, Eduardo Marques.

Du secondaire au supérieur : les pratiques d'orientation des lycées franciliens

Dirigé par Agnès van Zanten, ce projet (2012-2013) a été retenu par le Conseil externe de la Direction scientifique de Sciences Po, dans le cadre de l'appel à propositions 2012.
Il s'intègre dans un programme de recherche plus vaste qui s'intéresse à l'influence des politiques, des dispositifs d'intermédiation, des familles et du groupe de pairs, des contextes de scolarisation sur la transition des jeunes de l'enseignement secondaire à l'enseignement supérieur en France et en Europe.
Lire le résumé du projet
Voir aussi le projet (Agnès van Zanten dir.) mené au sein du LIEPP: l’ « orientation active » vers l’enseignement supérieur : politiques et dispositifs.

L'empreinte carbone des styles de vie. Inégalités sociales, représentations et politiques publiques

Coordonné par Philippe Coulangeon, ce projet (2011-2013) a été retenu par la Direction scientifique de Sciences Po dans le cadre de l'appel à propositions 2011.

Les effets de l'assouplissement de la carte scolaire

Co-dirigée par Marco Oberti et Edmond Préteceille, cette recherche (2010-2012) est financée par la HALDE et par le ministère de l'Education nationale (DEPP).
Lire le rapport final

L'assouplissement de la carte scolaire et l'aide à la mobilité des boursiers

Dirigée par Agnès van Zanten, cette étude (2009-2011) est financée par le ministère de l'Education nationale (DEPP).

Évolution des pratiques culturelles et médiatiques à partir de 5 enquêtes "Pratiques culturelles des Français" : stratification sociale et générations

Dirigée par Philippe Coulangeon, cette étude (2009-2010), financée par le ministère de la Culture et de la Communication (DEPS), s'appuie sur la série des enquêtes sur les pratiques culturelles menées de 1973 à 2008 : l'analyse des données apporte un éclairage sur l'impact des politiques publiques de la culture sur le plan de la réduction des inégalités d'accès aux biens et équipements culturels.

KNOW AND POL Knowledge and Policy in Education and Health Sectors: le rôle de la connaissance dans la construction et la régulation des politiques d'éducation et de santé

Projet intégré du 6e PCRD, ce projet financé par l'Union européenne (2006-2011) regroupe 12 équipes de recherches partenaires de 7 pays européens. La coordination scientifique est assurée par Bernard Delvaux, Université catholique de Louvain.
Agnès van Zanten est la reponsable du volet Education du projet.
Son équipe coordonne la revue de la littérature et le travail autour de la réception des politiques à l'échelle locale, et mène des recherches autour de 4 thèmes : la réception des enquêtes PISA en France, les politiques curricularies autur du socle commun, les politiques d'ouverture sociale, les plans régionaux de formation.
Plusieurs publications sont issues du projet.
Consulter le site Know and Pol

CRIMPREV Assessing Deviance, Crime and Prevention in Europe

Action de coordination du 6e PCRD, ce projet (2006-2009) financé par l'Union européenne regroupe 31 partenaires dont l'objectif est de fournir une valeur ajoutée européenne résultant de la comparaison des travaux existant dans les différents pays cncernés.
Coordinateur : René Lévy, GERN Groupe européen de recherches sur les normativités.
Hugues Lagrange est le reponsable du groupe de travail sur "Les politiques publiques de prévention".
Consulter la fiche du projet

Article mis à jour le 18-05-2017