Les suites du conflit de Bagua: abrogation des décrets

Ecrit le 18 juin 2009

Suite à une visite du premier ministre, Simon Yehuve, dans la Selva centrale à San Ramon, lundi dernier, le pouvoir exécutif a décidé d'abroger les décrets législatifs 1090 et 1067. L'abrogation doit aujourd'hui, jeudi 18 juin, être légiférée au Congrès. L'Union Nationale, parti conservateur de l'opposition, veut contraindre l'abrogation des textes à la démission du premier ministre. Face à la multiplication des mobilisations depuis le massacre de Bagua, le gouvernement a dû reculer.