Ultimos Jueves: Elecciones en América latina. Un nuevo ciclo político

Avec Manuel Alcántara, Universidad de Salamanca
CERI, 31 mail, 17h - 19h

En hommage à la revue cubaine Temas qui, depuis 2002, organise des débats publics tous les derniers jeudis de chaque mois à La Havane, l’OPALC propose

Problèmes d'insécurité en Uruguay

Chiara Fioretto
  • Sciences PoSciences Po

La inseguridad ciudadana constituye un tema central en el Uruguay actual. La cotidianeidad de los delitos y la emergencia de un nuevo tipo de violencia relacional en el espacio público impactan en la población, alimentando la percepción de inseguridad y de impunidad, reflejos de un malestar social profundo. La inseguridad moviliza a la ciudadanía que busca manifestarse a través de nuevos tipos de movimientos. Al ser interpeladas, las instituciones deben apropiarse del tema de la inseguridad. Los partidos políticos imprimen su marca ideológica en la comprensión del fenómeno.

Cycle électoral 2017-2019: un virage à droite?

Dix ans après le cycle électoral 2005-2006 et le tournant à gauche de l'Amérique latine, que l'OPALC avait analysé dans les livres Les élections contre la démocratie? et La gauche en Amérique latine, le continent connaît une nouvelle poussée de fièvre électorale. Entre 2017 et 2019, seize pays changent de président.

Repenser les relations Europe - Amérique latine

Paris, 15 novembre 2017
Dans le cadre de son partenariat avec la CAF Banque latinoaméricaine de développement, l'OPALC organise le 15 novembre ses IVèmes Rencontres sur le thème "Repenser les relations Europe Amérique latine".

Soutiens à la démocratie

6ème année consécutive de baisse

Le rapport 2017 du Latinobarometro fait état d'une baisse des soutiens à la démocratie en Amérique latine, de 61% en 2010 à 53% en 2017. L'opinion dominante est l'indifférence: 25% des enquêtés, proportion jamais atteinte auparavant. Les écarts entre les pays sont importants: la démocratie est soutenue par 78% des Vénézuéliens, mais seulement 34% des Honduriens.

  • Lire l'ensemble du rapport en suivant ce lien

 

 

Pauvreté: l'Amérique latine retourne 5 ans en arrière

Dans son Panorama économique et sociale 2016, la CEPAL estime à 175 millions le nombre de pauvres en Amérique latine. Depuis 2012, la pauvreté progresse de nouveau dans le continent, après une décennie de baisse substantielle.

 

Les relations Amérique latine/Chine

La Chine mène depuis une quinzaine d'années une offensive diplomatique en Amérique latine. Ses visées sont économiques, mais aussi politiques.

En 2009 et 2016, la Chine a publié deux livres blancs qui guident leur diplomatie.

 

Femmes parlementaires: l'Amérique latine en avance

Selon le rapport 2016 sur les objectifs de développement durable, l'Amérique latine est la région du monde en développement où les femmes occupent le plus de sièges parlementaires.

L'Amérique latine a réalisé d'importants progrès dans l'ensemble des 17 catégories d'objectifs, à l'exception de la violence.

Consulter le rapport en suivant ce lien

 

Etat de droit: performances contrastées

Le rapport 2015 du World Justice Project sur l'Etat de droit dans le monde montre une Amérique latine mal classée. Le Venezuela, tout particulièrement, affiche le plus faible indice du monde (seuls 102 pays sont étudiés).

L'indice d'Etat de droit utilisé repose sur 47 indicateurs regroupés autour de 9 variables (contraintes sur les pouvoirs de l'Etat, corruption, transparence, droits fondamentaux, ordre et sécurité, justice...).

Indice de paix: progrès de la région

Le rapport 2015 de l'Institut d'économie et de paix fait état de légers progrès de l'Amérique latine. Le pays le plus paficifique du continent, le Chili, est en 27ème place dans le monde, soit son meilleur classement depuis 2009. Au Mexique, cinq Etats sont classés en zone rouge ("régions les moins pacifiques du monde") contre 12 en 2012.

Le rapport sur base sur une batterie de 23 indicateurs consultables sur le site du projet Vision of Humanity.