La fondation McMillan pérennise ses bourses

  • Catherine Gobet-Lalanne et les boursiers 2017 © Paul Rentler / Sciences PoCatherine Gobet-Lalanne et les boursiers 2017 © Paul Rentler / Sciences Po
  • Nathalie Jacquet, Frédéric Mion et Catherine Gobet-Lalanne © Thomas ArrivéNathalie Jacquet, Frédéric Mion et Catherine Gobet-Lalanne © Thomas Arrivé

Grace à un très généreux don à l'American Sciences Po foundation sous forme d'un endowment d'un million de dollars, la fondation McMillan-Stewart (en) permet de pérenniser l'octroi de bourses à des étudiants d'Afrique subsaharienne.

Depuis 2010, la fondation s'est engagée auprès de Sciences Po pour permettre à des étudiants méritants de venir effectuer leurs études en France. A ce jour, neuf lauréats ont pu recevoir cette bourse, qui couvre la totalité de leurs frais de scolarité à Sciences Po, pour les troi années de leur cursus au sein du collège universitaire. 

La fondation McMillan-Stewart (en) soutient ainsi la politique volontariste de Sciences Po vis-à-vis du continent africain. En 2011, Sciences Po a créé le programme Europe-Afrique, dont les étudiants du Collège universitaire suivent le cursus sur le campus de Reims, réunissant plus de 200 étudiants qui travaillent sur les problématiques régionales et les relations de l'Afrique avec l'Europe et le reste du monde. À travers différents programmes, Sciences Po a choisi de prendre l'Afrique comme un objet d'études à part entière, en créant des cursus dédiés, tels la spécialisation régionale Afrique de l'École d'affaires internationales (PSIA), le diplôme consacrée aux villes africaines de l'École urbaine, ou bien encore un programme d'Executive Education dédié. Durant les cinq dernières années, le nombre d'étudiants africains a augmenté de plus de 50 % à Sciences Po.

Le don de la fondation permettra ainsi de poursuivre l'attraction de talents africains d'exception à Sciences Po.

La fondation McMillan-Stewart (en) a été crée par Geneviève McMillan, qui fut étudiante à Sciences Po et diplômée en 1946. Profondément investie pour la justice sociale et économique, Geneviève McMillan a créé sa propre fondation en 2005, apportant un support financier à de nombreuses initiatives dans l'éducation, la culture, la recherche de la paix et la justice. Depuis son décès en 2008, la fondation a poursuivi son action en apportant un soutien financier à des étudiants de Sciences Po et partout dans le monde.

La fondation McMillan-Stewart (en) est basée à Boston, aux États-Unis. Le 12 novembre, Catherine Gobet Lalanne, la nièce de Geneviève, était présente dans nos locaux pour une cérémonie destinée à célébrer le don de la fondation. De nombreux anciens lauréats étaient présents pour témoigner de l'importance qu'a représenté cette bourse dans leur parcours.

Découvrez les témoignages de deux boursiers McMillan-Stewart :