Accueil

Former les entrepreneurs du changement

Répondre aux nouveaux défis de l'entreprise

L'École de management et de l'innovation a pour vocation de répondre aux enjeux complexes auxquels l'entreprise est désormais confrontée : non seulement les transformations numériques bouleversent l'ensemble des activités économiques mais l'entreprise est de plus en plus interpellée sur son rôle et sa responsabilité au regard du bien commun.

Former des acteurs économiques capables de repenser l'entreprise et son rôle dans la société

Forte de la longue tradition de formation aux métiers de l'entreprise de Sciences Po, l'École donnera aux étudiants les moyens d'appréhender la complexité et l'interpénétration des enjeux économiques, technologiques, politiques et sociaux en s'appuyant sur la recherche en sciences humaines et sociales qui est au cœur de l'identité de Sciences Po.

Favoriser l'approche pluridisciplinaire et multiculturelle, apprendre le management, développer une culture de l'innovation et un esprit entrepreneurial en s'appuyant sur le médialab et l'incubateur de Sciences Po, développer la gestion de projet constitueront autant d'ouvertures pour former des esprits agiles, curieux et créatifs.

Pour en savoir plus

Que font nos diplômés après Sciences Po ?

D’après notre dernière enquête d’insertion professionnelle portant sur la promotion 2016, nos diplômés s’insèrent toujours aussi aisément sur le marché du travail. 90,7% de ceux qui ont choisi d’entrer dans la vie active ont ainsi un emploi un an après leur diplôme. A 69%, ils travaillent dans le privé et, à 34% hors de France. Découvrez tous les résultats de notre enquête !

Lire les résultats complets de l'enquête (pdf, 310 Ko).

L’enquête en 5 chiffres clés*

  • 81,3% des diplômés ayant répondu à l’enquête ont décidé d’entrer dans la vie professionnelle (76% en 2016)
  • 90,7% sont en activité (91% en 2016, 88,8% en 2015, 85,5% en 2014)        
  • 83,7% ont trouvé leur premier emploi moins de six mois après la sortie de Sciences Po  (88,4% en 2016, 87% en 2015, 81% en 2014)
  • 69% travaillent dans le secteur privé (71% en 2016, 73% en 2015)
  • 34% travaillent hors de France (35% en 2016, 38% en 2015)

    Pour en savoir plus