Doctorats honoris causa

Sciences Po a décerné la distinction de docteur honoris causa à vingt-quatre personnalités éminentes des mondes académiques et politiques. En 2006, la cérémonie de remise s’est inscrite dans le cadre des manifestations organisées pour célébrer le 60ème anniversaire de la Fondation nationale des sciences politiques.

1989

  • Henry Ehrmann (Dartmouth College)
  • Albert Hirschman (Princeton University)
  • Sergio Romano (Diplomate)

1993

  • Boutros Boutros Ghali (Secrétaire Général de l’O.N.U)
  • Karl Dietrich Bracher (Université de Bonn)
  • Alexandre Lamfalussy (Banque des règlements internationaux)
  • Theodore Lowi (Cornell University)
  • Charles Tilly (New York University)

2006

  • Robert O. Keohane (Princeton University)
  • Peter A. Hall (Harvard University)
  • Mario Monti (Université Bocconi)
  • Mark Granovetter (Stanford University)
  • Horst Möller (Institut für Zeitgeschichte)
  • Edmund S. Phelps (Columbia University)

2009

  • Vàclav Havel (écrivain, ancien président de la République tchèque de 1989 à 2003)

2011

  • Duncan Kennedy (Harvard University)
  • Luiz Inacio Lula da Silva, dit Lula (ancien président de la République fédérative du Brésil)
  • Helen Wallace (LSE)

2014

  • Arnaldo Bagnasco (Accademia Nazionale dei Lincei)
  • Jacques Drèze (Université catholique de Louvain)

2016

  • Lakhdar Brahimi (diplomate et homme politique algérien)

2017

  • Daphne Barak-Erez (juriste israélienne)
  • Jane Mansbridge (spécialiste américaine de théorie politique)
  • Ibrahima Thioub (historien et académique sénégalais, Université Cheikh Anta Diop de Dakar)

Depuis le décret n°74-899 du 17 octobre 1974, Sciences Po est autorisé à décerner le titre de docteur honoris causa. La procédure d’attribution de ce titre a été modifiée par le décret
n° 2002-417 du 21 mars 2002, la circulaire n° 2002-137 du 14 juin 2002, puis par le décret
n° 2013-756 du 19 août 2013.

Ce dernier dispose que le titre de docteur honoris causa est conféré par le président de l'université ou par le directeur de l'établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, à des personnalités de nationalité étrangère en raison de services éminents rendus aux arts, aux lettres, aux sciences et techniques, à la France ou à l'établissement qui décerne le titre.

Cette distinction peut être attribuée après avis du ministre des Affaires étrangères, sur proposition des conseils compétents de l’établissement. Les délibérations sont prises à la majorité des deux tiers des suffrages exprimés. Les conseils ne délibèrent valablement que si la majorité des membres composant la formation restreinte est présente.

Le diplôme est établi et signé par le président de l'université ou par le directeur de l'établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel. Il est remis au titulaire dans les formes établies par chaque établissement.