Présentation du Département d'histoire

Enseignement et recherche

Le Département s’occupe de l’enseignement de l’histoire à tous les niveaux de Sciences Po et dans l’ensemble des sites de l’institution à Paris comme en province. Il travaille donc de manière étroite avec la Direction des études et de la scolarité et la Direction de l’École doctorale.

Les missions du Département d'histoire en matière d'enseignement

En concertation avec le Centre d'histoire de Sciences Po (CHSP) dont il dépend, il

  • propose les enseignements d’histoire ;
  • contribue à leur évaluation ;
  • suggère des changements éventuels aux responsables des diplômes et filières ;
  • articule les travaux de recherche et l’enseignement de l’histoire ;
  • s’intéresse à la pédagogie de l’histoire ;
  • soumet des noms de responsables des cours ;
  • s’implique dans la préparation pour l’agrégation d’histoire qui existe à Sciences Po ; 
  • définit avec la direction de l’École doctorale, les enseignements du Programme doctoral d’histoire.   

Composition du Département d'histoire

Le Département d’histoire rassemble la communauté des historiens de Sciences Po : les enseignants chercheurs permanents de Sciences Po (professeurs et maîtres de conférences des Universités, professeurs de statut privé, enseignants-chercheurs de la FNSP, chercheurs CNRS, professeurs agrégés), les ATER, les allocataires de recherche, mais aussi les bénéficiaires de contrats doctoraux et de bourses doctorales effectuant de l’enseignement à Sciences Po.

Les enseignants chercheurs permanents peuvent coopter dans le Département et à leur demande les professeurs associés en histoire, des enseignants chercheurs historiens recrutés dans d’autres centres de recherche de Sciences Po que le Centre d’histoire et sur d’autres profils disciplinaires (par exemple en sociologie, science politique ou économie), des enseignants chercheurs non-historiens mais appartenant à des disciplines proches.

Les collègues qui se situent à la lisière de deux disciplines peuvent faire partie de deux départements. Mais ils ne peuvent exercer un droit de vote que dans un seul d’entre eux.