L'Egypte, l'armée et les Frères

par Stéphane Lacroix

dans le Monde du 25 juin 2012

L'Egypte, l'armée et les Frères
LE MONDE | 25.06.2012 à 20h35 • Mis à jour le 25.06.2012 à 20h35
Par Stéphane Lacroix est professeur à l'Ecole des affaires internationales (PSIA) de Sciences Po et chercheur au CERI - Voir ses publications

En opposant Mohamed Morsi, candidat des Frères musulmans, arrivé en tête au premier tour avec 24,7 % des voix, et Ahmed Shafiq, commandant de l'armée de l'air et dernier premier ministre d'Hosni Mubarak, arrivé second avec 23,6 %, le second tour de l'élection présidentielle égyptienne a marqué un retour aux fondamentaux. La confrérie contre le régime militaire. C'est le dernier épisode d'un bras de fer qui dure depuis 1954, lorsque Gamal Abdel Nasser, "officier libre" arrivé au pouvoir avec le soutien des Frères musulmans, décida d'envoyer au purgatoire ses alliés islamistes.

Lire la suite