Observatoire international du religieux

 

LogoL’Observatoire international du fait religieux (OIR) est un projet de recherche financé par le Ministère des armées, dont le pilotage scientifique est assuré conjointement par le Centre de recherches internationales (CERI) et le Groupe sociétés, religions, laïcités (EPHE). Jusqu’aux années 2000, l’analyse des faits sociaux a eu tendance à occulter le fait religieux dont on croyait, à tort, que la pertinence s’était essoufflée dans nos sociétés sécularisées. Les dynamiques sociales et politiques à l’œuvre depuis ont montré que ce jugement était tout aussi hâtif qu’erroné. Forts de ce constat, les travaux menés dans le cadre de l’OIR ont à cœur de redonner à l’analyse de la dynamique religieuse sa juste valeur. Les bulletins mensuels réalisés dans le cadre de cet Observatoire, et désormais mis à disposition du public, rassemblent les contributions de chercheurs venus d’aires géographiques ou de disciplines différentes. Chaque bulletin traite des rapports entre religieux et politique à travers un dossier régional ou thématique, complété par un éclairage porté sur un évènement plus ponctuel.

 

Bulletin N°33 -  Octobre 2019

Edito

Alain Dieckhoff, directeur de recherche au CNRS & directeur du CERI

Philippe Portier, directeur d’études à l’EPHE, GSRL

Dossier

Retour sur le colloque annuel : Croisades et inquisition à l’ère du numérique

Observatoire international du religieux

Marc Knobel, directeur des études au Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) – Paris
Hasna Hussein, fondatrice-dirigeante de l’association PREVA.NET & chercheuse associée au centre Durkheim – Bordeaux
Stéphane François, chercheur associé au GSRL – Ecole pratique des hautes études, Paris

Julien Fragnon, chercheur-associé au laboratoire ENS/Triangle – université de Lyon
Laurène Renaut, doctorante en sciences du langage– université Paris-Seine

Arnaud Raynouard, professeur de droit et de science de gestion – université Paris-Dauphine
Samantha Enderlin, formatrice et intervenante – Institut de sciences criminelles de Poitiers

José Casanova, professeur à l’université de Georgetown – Washington

Eclairage(S)

Marc Julienne, chercheur associé résident à la Fondation pour la recherche stratégique, doctorant à l’Inalco—Paris

Ressource(S)

Analyse de documents de première main