1999

Couverture Complexe Pakistan carrefour de tensions régionales
dirigé par Christophe Jaffrelot

Travaillé par les régionalismes et soumis à maintes tensions ethniques entre groupes linguistiques et religieux, le Pakistan, un demi-siècle après sa naissance, cherche encore son identité. A ces clivages intérieurs s'ajoutent les conflits aux frontières du pays, en Afghanistan et au Cachemire où le Pakistan s'oppose, par guérilla interposée, au rival indien, lui aussi détenteur déclaré de l'arme nucléaire depuis 1998. L'impératif économique - en particulier énergétique - et les pressions des états-Unis qu'inquiètent le soutien d'Islamabad aux Taliban et les risques de prolifération nucléaire amèneront-ils les deux pays à la modération ?

ISBN: 2-87027-921-3

 

  

Couverture Complexe L'Asie du miracle à la crise
par Diana Hochraich

Derrière le "miracle asiatique" se dissimulaient, d'ailleurs assez mal, des failles qui devaient provoquer, à plus ou moins longue échéance, une crise majeure : des pays qui s'étaient efforcés de s'extraire de leur sous-développement s'en trouvent ramenés loin en arrière, et pour longtemps. Or, même rétrospectivement, la plupart des analystes refusent toujours de reconnaître ces failles : trop de discours admis et d'idées reçues sont en jeu, dont on ne pourrait pas se passer ! Nageant vigoureusement à contre courant, Diana Hochraich les met en lumière de manière percutante. Un livre clair, compréhensible par tous, une pensée originale et convaincante. Diana Hochraich est économiste et sociologue, spécialiste d'économie du sous-développement, particulièrement en Asie.

ISBN: 2-87027-754-7

 

1998

Couverture Complexe Quelle Union pour quelle Europe ?
par Françoise de La Serre et Christian Lequesne

L'Union européenne a-t-elle laissé passer l'heure des choix? En adoptant au printemps de 1997, sous le nom de traité d'Amsterdam, une liste de demi-mesures au surplus assorties de toutes sortes de réticences, n'a-t-elle pas renoncé à tout dessein politique d'envergure, alors que l'attend l'échéance toute proche de l'éwidthissement à l'Est ? C'est la question que se sont posée les auteurs de ce livre, spécialistes des différents aspects de la construction européenne - monnaie, sécurité intérieure, défense, construction politique et institutionnelle - auxquels s'est joint un analyste des opinions publiques. Leur réponse n'est pas désespérée. Mais à coup sûr inquiète. Autour de Françoise de La Serre et Christian Lequesne, chercheurs au CERI, ont participé à cet ouvrage Didier Bigo, Bertrand Commelein, Nicole Gnesotto et Gérard Grunberg.

ISBN: 2-87027-709-1

 

Couverture Complexe Des partis comme les autres ? Les anciens communistes en Europe de l'Est
par Guy Hermet et Lilly Marcou

Quelques années à peine après le rejet massif, par les populations, du pouvoir communiste dans les pays d'Europe de l'Est, la stupeur a été grande de voir certains de ces partis, sous de nouveaux noms, replacés aux commandes, le plus légalement du monde, par des élections libres. A-t-on eu tort de s'en alarmer ? Est-ce à bon droit que l'on s'est vite rassuré ? Qui sont ces " néo " ? Que veulent-ils ? Quelle est la nature de la vague qui les a ramenées au pouvoir, qu'y ont-ils fait ? Et quel rôle jouent-ils lorsqu'ils constituent une opposition puissante, comme en Russie ? En somme, sont-ils si vite devenus des partis comme les autres ? Autour de Guy Hermet et Lilly Marcou, directeurs de recherche au CERI, ont participé à ce volume Bernard Chavance, Andrei Gratchev, Magdaléna Hadjiisky, Eric Magnin, Catherine Perron, Jacques Rupnik et Javier Santiso.

ISBN: 2-87027-704-0

1997

Couverture Complexe Amérique latine, la démocratie dégradée
par Olivier Dabène

Quatorze pays latino-américains sont retournés à la démocratie entre 1979 et 1991, après des dictatures militaires ou des guerres civiles qui avaient détruit en profondeur les sociétés. Ce livre dresse un bilan de l'état de la démocratie dans le sous-continent. Il observe lucidement l'inachèvement des réconciliations nationales, le creusement des inégalités, le poids du narcotrafic sur la vie publique, l'augmentation de la criminalité, la pauvreté de l'offre politique et la paralysie des gouvernements. Il n'entend pas pour autant suggérer qu'il existe ou qu'il n'ait jamais existé une démocratie achevée, à l'aune de laquelle l'Amérique latine actuelle pourrait mesurer ses tares. Dans quel pays l'exercice de la citoyenneté repose-t-il sur l'égalité sociale ? Quel régime parvient à résoudre la question du financement illicite de la vie politique ? Comment réprimer la violence sans mettre en péril les libertés publiques ? Quelle démocratie pourrait donner des leçons de " bonne gouvernance " ? L'Amérique latine, cet " Extrême-Occident ", n'est qu'un miroir grossissant qui donne à voir des problèmes moins aisément repérables ailleurs. Olivier Dabène, professeur des universités et chercheur associé au CERI, est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'Amérique latine.

ISBN: 2-87027-687-7

Couverture Complexe La criminalisation de l'état en Afrique
par Jean-François Bayart, Stephen Ellis et Béatrice Hibou

Fraudes et trafics en grand, exploitation sauvage des ressources, économie de pillage, privatisation des institutions, criminalisation des pratiques du pouvoir, multiplication des milices armées, extension de la guerre... L'Afrique noire semble sur la pente d'une criminalisation préoccupante de l'état. Loin des tabous et des anecdotes stéréotypées, s'appuyant sur une connaissance vivante et fine des processus économiques, culturels, politiques et militaires à l'oeuvre sur le continent, les trois auteurs de ce livre proposent des critères, déploient une analyse novatrice et présentent un pronostic : bien sombre, mais encore ouvert. Ont participé à cet ouvrage Jean-François Bayart (CNRS, CERI, Paris), Stephen Ellis (Centre d'études africaines, Université de Leyde) et Béatrice Hibou (CNRS, CEAN, Bordeaux).

ISBN: 2-87027-674-5

 

Couverture Complexe L'héritage nucléaire
par Thérèse Delpech

Depuis la fin de l'affrontement Est-Ouest, les armes nucléaires sont au centre d'un débat international qui a d'évidentes répercussions en Europe, puisque c'est le continent européen qui a, le premier, montré la signification de la dissuasion nucléaire. Ce débat porte à la fois sur la passé, car l'unification allemande a permis de saisir de nombreux documents du Pacte de Varsovie qui éclairent les intentions et les plans de l'Union soviétique pendant la guerre froide, et surtout sur l'avenir, puisque le rôle des armes nucléaires doit être repensé dans le nouveau contexte. C'est le sujet de ce livre, qui dresse un état précis de la prolifération nucléaire dans le monde, avec le souci d'inscrire les évolutions des différents pays dans un contexte politique et régional. La prorogation du traité de non-prolifération pour une durée indéfinie, en mai 1995, est une incontestable victoire, puisque ce traité règle le renoncement à l'arme nucléaire de 185 pays, mais elle ne résout pas les problèmes les plus délicats, qu'il s'agisse de l'Irak, pour qui un régime spécifique d'inspections a été instauré ; de l'Iran, soupçonné de chercher à acquérir la bombe sans que des preuves aient pu en être fournies à ce jour ; ou d'Israël, de l'Inde et du Pakistan, qui avouent à la face du monde leur volonté de garder ouverte, pour des raisons de sécurité, l'option nucléaire. Thérèse Delpech est expert des questions nucléaires. Elle était conseiller de la délégation française lors de la Conférence de prorogation du Traité de non-prolifération.

ISBN: 2-87027-664-8

1996

Couverture Complexe Les Balkans, paysage après la bataille
par Jacques Rupnik

Une guerre s'est terminée dans les Balkans. Pourtant, la fragilité de la paix n'échappe à personne. Car elle est fondée sur l'acceptation, tacite ou explicite, du principe d'états-nations ethniquement homogène dans une région où, malgré les "purifications ethniques" qui se succèdent depuis la fin des Empires, la réalité reste celle d'une imbrication touffues de nationalités. Les auteurs de ce livre se penchent sur tous ces foyers mal éteints, ou qui n'ont pas (encore ?) flambé : Bosnie-Herzégovine, Croatie, Serbie, Kosovo, Macédoine... Sera-t-il possible d'établir la cohabitation dans la démocratie, gage de stabilité à venir ? Une nouvelle donne régionale s'esquisse, dont l'enjeu est aussi l'avenir des Balkans en Europe, entre marginalisation et intégration. Autour de Jacques Rupnik, chercheur au CERI, ont participé à cet ouvrage Xavier Bougarel, Ivaylo Ditchev, Ivan Djuric, Joseph Krulic, Michel Roux.

ISBN: 2-87027-636-2

Couverture Complexe Belgique. La force de la désunion
par Alain Dieckhoff

La Belgique n'était pas, lors de sa naissance en 1830, l'aboutissement d'une évolution historique séculaire s'accompagnant de la cristallisation progressive d'un sentiment national. Mais elle s'employa, comme d'autres états neufs, à susciter un tel sentiment : l'état, délibérément unitaire, avait pour tâche de créer la nation. L'adoption du français, entre autres considérations, poursuivait ce but. Pourtant la faiblesse de l'état central n'a pas permis que soient transcendés durablement les clivages très divers, politiques, sociaux et linguistiques, de la société. Si la volonté de compromis au sein des élites a longtemps permis de maîtriser les conflits internes sans remettre en cause la forme unitaire de l'état, un processus inexorable allait conduire à la situation actuelle : le clivage linguistique allait peu à peu structurer toute la société. Ce processus n'a trouvé une traduction institutionnelle qu'à partir des années 70. Quatre séries de réformes ont conduit à la fédéralisation de l'état. La complexité inouïe du dispositif institutionnel révèle la volonté de la classe politique nationale de sauver la nation belge. Rien ne dit pourtant qu'elle y parviendra, alors même que l'opinion publique y est massivement favorable, tant l'évolution structurelle de la société tire vers une divergence croissante. Rien ne dit non plus que cette volonté restera inchangée. La fédéralisation de la Belgique n'aura-t-elle été qu'une étape sur la voie de sa dissolution dans une Europe supranationale ? Est-elle, au contraire, la préfiguration réussie des indispensables mutations de l'état dans un continent en voie d'intégration ? Autour d'Alain Dieckhoff, chercheur au CERI, ont participé à cet ouvrage Wilfried Dewachter et Lode Wils (Katholieke Universiteit, Leuven), Xavier Mabille (CRISP, Bruxelles) et Marco Martiniello (Université de Liège).

ISBN: 2-87027-652-4

Couverture Complexe La démocratie espagnole vingt ans après
par Victor Perez-Diaz

L'Espagne a connu en mars 1996 la fin d'une période. Au pouvoir depuis quatorze ans, le Parti socialiste a été battu et ce résultat a ouvert la voie à une deuxième alternance démocratique. Deux décennies après la fin de la dictature, on pourrait donc simplement prendre acte de ce que la " normalité " démocratique s'est bien enracinée. L'auteur de ce livre va beaucoup plus loin. Pour lui, les deux causes principales de la défaite des socialistes — scandales politico-financiers et taux de chômage extravagant — ont mis à l'épreuve la démocratie et les institutions de contrôle du gouvernement. Elles ont même commencé à saper la légitimité d'un gouvernement issu d'élections et celle de l'économie de marché. Certes, la chute du PSOE prouve que les Espagnols ont finalement fait acte de citoyenneté : ils sont intervenus dans l'espace public, ils ont exigé des comptes et ils ont sanctionné, même si la sanction n'est pas dépourvue d'ambiguïté. Mais la démocratie reste menacée en Espagne par le même danger que partout ailleurs : la tentation pour les citoyens, une fois leurs élus au pouvoir, de s'en arranger et de vaquer à leurs petites affaires. Si ce livre lucide et mordant, inspiré par une conception exigeante de la démocratie, peut intéresser tout citoyen européen, même peu connaisseur de l'Espagne, c'est qu'il raconte un peu notre histoire à tous. Victor Perez-Diaz est professeur de sociologie à l'université Complutense de Madrid.

ISBN: 2-87027-629-X

1995

Couverture Complexe La Turquie en mouvement
par Semih Vaner, Deniz Akagül et Bahadir Kaleagasi

La Turquie ne cesse de frapper à la porte de l'Europe. Pays " en voie de développement " signataire d'une union douanière, pays " musulman " sur le seuil d'une Europe " chrétienne "… Qui est donc ce partenaire ? Ayant mauvaise presse — quand elle en a — la Turquie est volontiers et automatiquement classée dans la catégorie des pays perpétuellement entre deux dictatures militaires. Il n'y a pas de fumée sans feu… Pourtant il existe une démocratie turque, aujourd'hui essentiellement menacée par l'incapacité à traiter le problème kurde. Il existe une société civile, un enracinement de la laïcité, un dynamisme économique, une certaine inventivité de l'activité diplomatique, qui font de ce pays un cas singulier dans son environnement régional — même si des hypothèses pèsent sur ces acquis et sur l'avenir qu'ils préfigurent. Autour de Semih Vaner, chercheur au CERI, ont participé à cet ouvrage Deniz Akagül (Université de Lille I) et Bahadir Kaleagasi (Université libre de Bruxelles).

ISBN: 2-87027-600-1

Couverture Complexe Japon : le déclin ?
Jean-Marie Bouissou, François Gipouloux et Eric Seizelet

Est-on seulement en droit de poser la question d'un éventuel déclin du Japon sans être soupçonné de parti pris ? Oui, répondent les auteurs de ce livre. Quelle que soit sa réussite, le Japon est un objet historique normal et il n'est pas illégitime de s'interroger sur les mutations profondes qu'il connaît depuis une dizaine d'années. Sur le plan politique, sur celui des valeurs sociales, sur celui de l'économie, rien n'est plus comme avant. C'est la fin du " modèle japonais ". Ces changements sont analysés ici. Conduiront-ils à l'" occidentalisation " du Japon ou à des recompositions qui maintiendront sa singularité ? L'archipel peut-il manquer son adaptation à l'ère de la " globalisation " ? Personne, en tout cas, ne saurait le souhaiter. Car l'avenir du Japon, deuxième puissance économique du monde et acteur incontournable dans le difficile processus de stabilisation de l'Asie, est aussi un peu le nôtre. Jean-Marie Bouissou (CERI/ FNSP), Eric Seizelet et François Gipouloux (CNRS) travaillent sur la politique, la société et l'économie japonaises.

ISBN: 2-87027-584-6

Couverture Complexe L'Italie, une nation en suspens
Ilvo Diamenti, Alain Dieckhoff, Marc Lazar et Didier Musiedlak

Occultée par les Italiens eux-mêmes depuis la fin de la guerre, la Nation est revenue en force à l'avant-scène de l'actualité politique italienne avec le fédéralisme agressif de la Ligue du Nord, d'une part, le retour au gouvernement d'un avatar du parti fasciste, d'autre part — sans compter la prodigieuse ascension d'une formation intitulée, précisément, " Forza Italia ". Ce retour de la Nation dans un paysage politique bouleversé a incité les auteurs de ce livre à se pencher à nouveau sur l'histoire, courte mais agitée, de cette " nation tard venue ", et à examiner, à travers ce prisme la transition qui s'amorce en Italie. Ils nous livrent leurs subtiles analyses de ce pays peu étudié en France et pourtant essentiel au paysage politique, économique et culturel de l'Europe. Autour d'Alain Dieckhoff (CERI/CNRS), ont participé à cet ouvrage Ilvo Diamanti (université d'Urbino), Marc Lazar, Didier Musiedlak (université Paris X — Nanterre).

ISBN: 2-87027-583-8

Couverture Complexe L'Europe et toutes ses migrations
Catherine de Wenden et Anne de Tinguy

Les bouleversements politiques qui ont suivi la chute du Mur de Berlin et les difficultés économiques et politiques persistantes du Tiers Monde ont décuplé la force d'attraction de l'Europe occidentale et fait exploser la demande de migration sous toutes ses formes. Frappés eux-mêmes par une crise économique et sociale profonde, les pays d'Europe réagissent en fermant les frontières. Pourtant, aussi hermétique que puisse apparaître l'Europe d'aujourd'hui aux yeux des millions de candidats au départ dans les pays les plus divers, l'" immigration zéro " est un objectif dépourvu de sens : des flux continuent d'arriver, légaux ou non ; des millions d'étrangers s'intègrent ; des milliers acquièrent la nationalité de leur pays d'accueil. Dans un domaine où le débat est rarement serein, ce livre reprend les grandes données de fait, tant sur les mouvements de population que sur les différentes politiques nationales des entrées et de l'intégration, recense les problèmes qu'il faudra bien résoudre et, sans oublier la dimension essentielle de l'imaginaire, tente de dessiner les grandes lignes de l'Europe des migrations de demain. Autour de Catherine Withol de Wenden et Anne de Tinguy, ont participé à ce volume John Crowley, Jean-Robert Henry, Ottavia Schmidt di Friedberg, Dietrich Thränhardt.

ISBN: 2-87027-565-X

Couverture Complexe L'Algérie dans la guerre
Rémy Leveau

Depuis des mois, la " crise algérienne " fait près d'un millier de morts par semaine. L'Algérie est dans la guerre. Islamistes et militaires sont aux prises ; et ceux qui ne sont ni l'un ni l'autre le paient souvent de leur vie. Tandis que le pays se cloisonne, que la société urbaine se défait, que de nouveaux réseaux économiques se constituent en place des anciens, que le FIS perd progressivement son contrôle sur la mobilisation islamiste au profit de groupes armés plus ou moins autonomes, des négociations se nouent et se dénouent, en bonne partie dans l'obscurité. Ce livre analyse la situation algérienne, ses origines et ses possibles prolongements, à partir non seulement de l'observation de ses acteurs les plus " visibles " (armée, leaders islamistes, partis politiques) mais aussi d'une connaissance très fine de la société urbaine, otage, enjeu et terrain du conflit. Autour de Rémy Leveau, chercheur associé au CERI, détaché au Centre Marc Bloch de Berlin, ont participé à ce volume Séverine Labat, Luis Martinez, Omar Steele et Meriem Vergès.

ISBN: 2-87027-564-1

1994

Couverture Complexe Un nouveau GATT ? Les échanges mondiaux après l'Uruguay Round
Hélène Delorme et Denis Clerc

Le GATT fait peur. Contre ses " menaces ", des manifestants descendent parfois dans la rue. Ceux qui tentent de rassurer les inquiets usent souvent d'un langage si obscur (ou si schématique) qu'il ne fait qu'exciter la méfiance… Tenue dans un contexte de crise économique persistante, la dernière série de négociations multilatérales (l'Uruguay Round) a été plus ardue que jamais, mais s'est enfin terminée en décembre 1993 sur un compromis. Qui en seront les " victimes " ? Qui a " gagné " ? Que va-t-il se passer maintenant ? Après une solide analyse historique, Hélène Delorme et Denis Clerc examinent les intérêts et les enjeux de la négociation — notamment dans le domaine des produits agricoles, qui a soulevé en France les résistances les plus tenaces — et en exposent avec clarté les conclusions. Hélène Delorme est directeur de recherches au CERI, Denis Clerc est directeur du mensuel Alternatives économiques.

ISBN: 2-87027-537-4

Couverture Complexe L'ONU et la guerre. La diplomatie en kaki
Marie-Claude Smouts

Somalie, Cambodge, Bosnie, Rwanda… Les récentes tragédies ont dissipé le rêve d'une communauté internationale prenant en charge le fardeau de la paix sans en payer le prix. L'hypocrisie des fausses réponses apportées aux vrais problèmes des conflits internes est devenue insupportable. Que doivent faire des " soldats de la paix ", lorsque cette paix n'existe pas sur le terrain, que les combattants refusent de rendre leurs armes, qu'une partie de la population cherche à exterminer l'autre, que des massacres se déroulent sous leurs yeux ? Personne ne le sait, rien n'est prévu à l'avance et l'on refuse de l'envisager. L'ONU continue d'intervenir selon des modes traditionnels de maintien de la paix qui ne sont plus adaptés. A partir de l'analyse minutieuse de quatre opérations de maintien de la paix (Namibie, Cambodge, Somalie, ex-Yougoslavie), des politologues spécialistes de ces zones ou chercheurs en relations internationales réfléchissent pour que l'Organisation mondiale puisse être utile à la solution des conflits contemporains. Autour de Marie-Claude Smouts (CERI/CNRS), ont participé à cet ouvrage Ingolf Diener, Pierre Hassner, Raoul Jennar, Roland Marchal, Ghassan Salamé.

ISBN: 2-87027-533-1

Couverture Complexe Proche-Orient : les exigences de la paix
Ghassan Salamé

13 septembre 1993 : l'OLP et Israël se reconnaissent mutuellement, proclament ensemble une volonté de paix, signent "l'accord d'Oslo". Cet accord, chacun le sait, n'est qu'une esquisse et son application reste problématique. Mais sa grandeur est de ne fermer aucune porte, de ne tuer aucun espoir. L'aube de la paix a pointé. Comment sera le jour ? Pour ce livre, Ghassan Salamé a réuni des spécialistes qui analysent les grands dossiers régionaux : population, économie, armements ainsi que des experts qui présentent leurs différents points de vue sur le processus en cours. Sous la direction de Ghassan Salamé (CERI/CNRS), ont contribué à ce volume Joseph Alpher (Université de Tel-Aviv), Michel Chatelus (Institut d'études politiques de Grenoble), Philippe Fargues (CEDEJ, Le Caire), Mahmoud Karem (Ministère égyptien des Affaires étrangères), Elisabeth Picard (CERI), William B. Quandt (The Brookings Institution, Washington), Elias Sanbar (Revue d'études palestiniennes).

ISBN: 2-87027-520-X

Couverture Complexe Communismes d'Asie : mort ou métamorphose ?
Jean-Luc Domenach et François Godement

Ainsi, le drapeau rouge de la chaîne Mac Donald flotte sur Pékin, à côté d'un autre drapeau rouge, celui de la Chine communiste ! Alors que, partout ailleurs (laissons Cuba …), le communisme est purement et simplement mort, pourquoi et grâce à quelles métamorphoses parvient-il à durer en Asie ? Et quel est l'avenir des étranges noces que semblent célébrer ces deux drapeaux ? Jean-Luc Domenach et François Godement ont posé à des spécialistes de la Chine, du Vietnam, du Cambodge et de la Corée du Nord cette question claire, mais qui appelle des réponses nuancées et plurielles. Et ils en tirent une vision régionale étonnante. La mutation du communisme asiatique ne serait-elle pas, plutôt qu'une conversion au capitalisme, un ralliement à l'Asie ? Autour de Jean-Luc Domenach (CERI) et François Godement (IFRI, INALCO), ont participé à ce volume Pierre Brocheux, Christian Lechervy, Nicolas Regaud et Jean-Louis Rocca.

ISBN: 2-87027-509-9

1993

Couverture Complexe Thermidor en Iran
Fariba Adelkhah, Jean-François Bayart et Olivier Roy

Après quelques mois à peine de sympathie, en 1978-1979, la révolution iranienne rassembla contre elle, dans l'opinion occidentale, une sorte de front uni de la répulsion et de la crainte. Depuis la mort de l'Imam Khomeyni, les signaux que nous envoie la République islamique, d'apparence plus ambiguë, donnent lieu à des interprétations plus hésitantes : l'annonce d'une réforme décisive dans le sens de l'ouverture économique est suivie du rappel très officiel que Salman Rushdie est toujours condamné à mort… Qu'en est-il ? Loin des stéréotypes, ce livre nous montre de tout près une société iranienne en pleine mutation, un régime politique en proie à tous les aléas d'une lutte factionnelle féroce mais feutrée, et un Etat soucieux, après des années d'isolement, de reprendre la place qu'il a toujours ambitionnée dans une région dont il reste l'un des "poids lourds". Fariba Adelkhah, Jean-François Bayart et Olivier Roy sont chercheurs au CERI.

ISBN: 2-87027-502-1

Couverture Complexe Hong Kong, 1997. Fin de siècle, fin d'un monde ?
Jean-Philippe Béja

Le 1er juillet 1997, Hong Kong retournera à la Chine. La troisième place financière du monde sera englobée dans le dernier grand Etat communiste. Ainsi en ont décidé Londres et Pékin qui, en l'absence de tout représentant des presque six millions d'habitants du territoire, ont négocié les modalités de la restitution. Pourtant, à l'occasion de cette négociation, la population de Hong Kong a fait son apparition sur la scène politique ; elle a commencé à goûter à la démocratie, elle a connu d'intenses moments de mobilisation et a constitué associations et partis. Longtemps symbole de l'arrogance coloniale anglaise et de l'humiliation de la Chine, Hong Kong est aujourd'hui celui du dynamisme capitaliste face à l'embourbement bureaucratique du continent. Sera-t-il demain un modèle politique pour les Chinois ? Autour de Jean-Philippe Béja, chercheur au CERI, ont participé à ce numéro Michel Bonnin, Francesca Cini, Jacques Leruez et Jacques Seurre.

ISBN: 2-87027-492-0

Couverture Complexe L'Allemagne après la guerre froide. Le vainqueur entravé
Anne-Marie Le Gloannec

L'Allemagne a gagné la guerre froide : qui en douterait ? L'URSS est morte, la France et la Grande Bretagne sont dépossédées de leur statut de vainqueur, les Etats-Unis, autre vainqueur, sont en retrait… L'Allemagne réunifiée, puissance centrale de l'Europe, règne sur ses monnaies et ses flux économiques. Pourtant le prix de la réunification se révèle chaque jour plus lourd. Pas seulement en termes économiques, mais aussi, et peut-être surtout, par les coups qu'elle a portés à ce fameux " modèle allemand " que la République fédérale avait su façonner, fait de démocratie, de dialogue social, de partage des pouvoirs. Une longue et difficile période de transition est ouverte. L'hégémonie allemande en Europe, fondée sur l'autorité du deutschemark et sur la reconnaissance du modèle allemand, ne sera-t-elle qu'une hégémonie de la faiblesse ? Autour d'Anne-Marie Le Gloannec, chercheur au CERI, ont collaboré à ce volume Patrick Artus, Christian de Boissieu et Ivan Samson.

ISBN: 2-87027-489-0

1992

Couverture Complexe Un état pour la Russie
Marie Mendras

L'Etat russe, c'était le Tsar ; puis ce fut le Parti. Centralisé et bureaucratisé à l'extrême, omniprésent et parfois terrible, l'Etat ne fut jamais ressenti par le Russes comme une communauté de citoyens. Aujourd'hui, les dirigeants de la Russie tentent de reconstruire un système d'administration et de gouvernement qui permette de rassembler un immense territoire et une population de 150 millions de personnes autour d'un nouveau " contrat social ". Pari difficile dans un pays déchiré par les frondes régionalistes et abasourdi par la perte de ses repères géographiques, historiques et culturels. Marie Mendras a choisi de faire appel, pour ce livre, à la fois à des chercheurs russes et ouest-européens. Ce double éclairage est précieux. En nous apportant leur regard " de l'intérieur ", les experts russes, juristes, historiens ou sociologues, donnent à voir l'immense difficulté de construire une nation et un Etat russes sur les ruines de l'empire et de l'URSS, mais aussi la volonté d'examiner sévèrement la réalité politique et d'agir sur elle. Les analyses des politologues " extérieurs ", plus historiques et plus comparatives, dégagent quelques traits de ce que pourraient être, demain ou après-demain, l'Etat et le citoyen de Russie. Autour de Marie Mendras, chercheur au CERI, ont collaboré à ce volume Ernest Ametistov, Pierre Hassner, Iouri Levada, Vittorio Strada, Vladimir Todres, Alexandre Tsipko et Tatiana Zaslavskaia.

ISBN: 2-87027-473-4

Couverture Complexe De Sarajevo à Sarajevo. L'échec yougoslave
Jacques Rupnik

La Yougoslavie a surgi dans l'espace balkanique, en 1918, au nom du droit des nations à l'autodétermination. Elle est morte en 1991 au nom de la même idée. Mais un paradoxe n'est pas une explication. Comment comprendre cette mort ? Comment éviter clichés et contre-sens ? "Haine ancestrale", "guerre civile" voire "tribale", que n'évoque-t-on aujourd'hui pour saisir le sens de cette première guerre européenne depuis l'instauration de l'ordre de Yalta ? Les études d'historiens et de politologues réunies sous la direction de Jacques Rupnik analysent les causes profondes de l'éclatement de la Yougoslavie : le bricolage ambigu de 1918, les horreurs de la Deuxième Guerre mondiale et de l'Occupation ; mais aussi, plus près de nous, l'héritage titiste et les rapports entre nationalisme et transition démocratique dans un Etat multinational : l'agonie de la fédération yougoslave évoque irrésistiblement celle de l'URSS. La déchirure yougoslave pose à l'Europe entière un double défi : celui de la sécurité bien sûr ; et aussi celui du rapport entre Etat, nation et démocratie.
Autour de Jacques Rupnik, chercheur au CERI, ont collaboré à ce volume Stevan K. Pavlowitch, Natacha Rajakovic et Joseph Krulic.

ISBN: 2-87027-466-1

Couverture Complexe Sortir de l'apartheid
Denis-Constant Martin

L'Afrique du Sud a vécu près d'un demi-siècle dans un système institutionnel de discrimination raciale. Mais voici que des représentants de toutes les communautés du pays sont enfin réunis pour négocier le passage à la loi de la majorité. Or cette " sortie de l'apartheid " révèle une société profondément déstructurée, tout en soulevant un immense espoir d'égalité dont l'attachement des dominants à leurs privilèges et une économie malade rendront la satisfaction longtemps difficile. Le chemin de la réforme du système politique, à laquelle se sont attachés les négociateurs, apparaît semé de pièges. Pourtant, par-delà les difficultés que devront affronter tous les Sud-africains, une puissante créativité s'impose aussi, dans les domaines artistiques comme dans la gestion des solidarités nationales. Et l'Afrique du Sud qui amorce sa réinsertion dans le système international apparaît, à bien des égards, comme un pôle de fascination pour le reste du continent. Une autre Afrique du Sud s'invente. Politologues et économistes, spécialistes de littérature et de musique analysent les changements qu'elle est en train de vivre et tentent d'évaluer ses chances.
Autour de Denis-Constant Martin, chercheur au CERI, ont collaboré à ce volume Daniel Bach, Simon Bekker, Dominique Darbon, Jean Sévry.

ISBN: 2-87027-461-0

Couverture Complexe L'Europe des polices et de la sécurité intérieure
Didier Bigo

On sait presque tout sur l'Europe économique et financière, les implications du grand marché et de la monnaie unique, l'harmonisation des taxes ou des taux d'intérêts…, mais que sait-on de l'Europe de la sécurité intérieure, de la libre circulation des personnes et des mesures de police compensatoires, de l'harmonisation des pratiques en matière de contrôle de l'immigration et de droit d'asile ? Qui a seulement entendu parler de la Conférence Trevi ou se fait une idée concrète de l'accord de Schengen ? Il y a pourtant là un " deuxième chantier " de l'Europe, au moins aussi important que le premier : souveraineté, citoyenneté, monopole de l'Etat sur la violence légitime, contrôle démocratique de la construction européenne, constituent les enjeux essentiels de l'Europe de la sécurité intérieure qui se forge jour après jour. L'aridité technique et le caractère plus ou moins confidentiel des accords qui la fondent ne doivent pas masquer qu'ils touchent à la liberté et à la sécurité de tous. Depuis plusieurs années, Didier Bigo décortique les textes et surtout interroge policiers et autres fonctionnaires de divers pays européens qui élaborent l'Europe de la police et de la sécurité. Il en donne ici un tableau complet et en propose une interprétation. Jean-Claude Masclet s'interroge sur les relations ambiguës entre cette élaboration et la construction de l'Europe communautaire. Deux éclairages plus particuliers complètent le livre : l'un sur le droit d'asile, l'autre sur la pratique de la coopération policière européenne.
Autour de Didier Bigo, maître de conférences à l'Institut d'études politiques, ont collaboré à ce volume les professeurs de droit Jean-Claude Masclet et François Julien-Laferrière et, sous le nom de Catulle, un groupe de hauts fonctionnaires de police.

ISBN: 2-87027-449-1

Couverture Complexe L'expansion de la puissance japonaise
Jean-Marie Bouissou, Guy Faure et Zaki Laïdi

Il y a aujourd'hui pour le monde, et singulièrement pour l'Occident, un problème japonais. L'expansion économique foudroyante de l'archipel nippon trouble l'ordonnancement occidental du globe au moment même où la mort du communisme aurait dû consacrer la victoire incontestée de la "démocratie de marché". D'où vient que nous acceptions si difficilement l'idée que cette nouvelle puissance pourrait prendre la relève d'une Amérique dont nous avons si longtemps, et sans trop de mal, admis l'hégémonie ? N'est-ce pas que l'expansion du Japon semble n'avoir ni limite, ni d'autre fin qu'elle-même, sans prétendre apporter de réponse à l'"énigme du monde" ? Deux spécialistes du Japon et un spécialiste de relations internationales répondent à ces questions. Ils donnent à voir le dynamisme d'une économie promue systématiquement au rang d'élément central de la puissance, les dilemmes politiques d'une nation en quête de légitimité internationale et contrainte aujourd'hui de s'inventer une place dans le monde, et les perplexités de l'Occident face à cette puissance d'un type nouveau, d'autant plus redoutée qu'elle lui semble dépourvue de tout autre sens que celui de sa propre expansion. Illimitée ? Jean-Marie Bouissou et Zaki Laïdi sont chercheurs au CERI. Guy Faure est directeur de la Chambre de commerce et d'industrie française au Japon.

ISBN: 2-87027-434-3

1992

Couverture Complexe La question kurde
Elisabeth Picard

La guerre du Golfe a fait brusquement ressurgir le problème kurde au premier plan de l'actualité internationale. La tragédie de ce peuple dispersé entre plusieurs Etats date, on l'oublie souvent, de l'effondrement de l'Empire ottoman et des règlements imposés au Moyen-Orient par les vainqueurs de la Première Guerre mondiale. Quels étaient les enjeux de ces règlements, et de quel poids particulier a pesé l'enjeu pétrolier ? Comment depuis lors la "question kurde" a-t-elle été traitée par l'Irak, l'Iran, la Turquie ? Enfin qui sont les Kurdes et comment cherchent-ils eux-mêmes à faire reconnaître leur identité ? Peut-on parler d'un nationalisme kurde ? Sur cette question complexe, les analyses rassemblées par Elisabeth Picard apportent le point de vue de l'historien, du juriste, du sociologue, du politiste. Elles éclairent le destin d'un peuple qui, depuis soixante-dix ans, tente de surmonter ses propres contradictions et revendique son autonomie. Elles soulignent aussi l'impact du problème kurde sur l'équilibre régional et international. Autour d'Elisabeth Picard, chercheur au CERI, ont collaboré à ce volume : Hamit Bozarslan, Stephan Mrquardt, Yann Richard, Ghassan Salamé, Stéphane Yerasimos..

ISBN: 2-87027-416-5