Les droits de l’homme, un enjeu politique de taille dans la Chine contemporaine.

 

Jean-Philippe Béja, directeur de recherche émérite CNRS au CERI et spécialiste de la Chine, s'exprime sur la question des droits de l'homme en Chine contemporaine dans Communication, n° 104 (2019).

Les droits de l’homme sont au centre du débat politique en Chine, notamment depuis le massacre du 4 juin 1989. Le Parti communiste chinois défend une conception relativiste, tant au nom du marxisme-léninisme que de la « culture chinoise traditionnelle », que Xi Jinping cherche à réintégrer dans l’idéologie dominante. Tandis que hérauts de la « nouvelle gauche », néoconfucianistes modernes et nationalistes les dénoncent comme étrangers, un vaste mouvement populaire appuyé par des avocats et des journalistes s’en réclame. Que le mouvement de défense des droits apparu en 2003 soit actuellement au creux de la vague n’empêche pas qu’un nombre croissant de citoyens s’y réfèrent pour faire face aux abus de pouvoir des représentants du régime.

Lire l'article