L'Enjeu mondial

Coréalisée par le CERI, l'Atelier de cartographie et les Presses de Sciences Po, la collection "l'Enjeu mondial" propose les analyses de spécialistes, illustrées de façon claire et pédagogique par des cartes et des graphiques en couleurs et enrichies des données les plus récentes. Les ouvrages sont complétés et actualisés sur www.sciencespo.fr/enjeumondial

Directeur de collection :
Alain Dieckhoff

Responsable de la publication :
Judith Burko, judith.burko@sciencespo.fr, tél. +33158717004

Contact presse :
Karolina Michel, karolina.michel@sciencespo.fr, tél.+33158717007

Presses de Sciences Po :
http://www.pressesdesciencespo.fr/

 

2019
Populismes au pouvoir 
Sous la direction d’Alain DieckhoffChristophe Jaffrelot et Élise Massicard

Force de contestation jusqu'aux années 1990, le populisme est aujourd'hui aux commandes de plusieurs États, en Europe, dans les Amériques, en Asie, au Moyen-Orient. Ce phénomène majeur, qui hante le paysage politique contemporain et se globalise, pénètre aussi bien les démocraties établies et récentes que les régimes plus fermés.

Qu’il soit considéré comme une idéologie « molle », un style politique ou une stratégie électorale, le populisme favorise partout la personnalisation du pouvoir ainsi qu’un autoritarisme plus ou moins assumé, et son succès repose toujours sur un antagonisme facile entre des élites qui seraient corrompues et un peuple supposé « pur ».

L’Enjeu mondial se penche sur la façon dont les populistes conquièrent le pouvoir, l’exercent et le conservent. Il examine les bases sociales des « pouvoirs populistes » de même que les forces qui leur résistent. Car le populisme peut aussi n’être qu’un moment, contrecarré par de robustes institutions défendant l’État de droit.

Ont également contribué à cet ouvrage: Valentin Behr, Olivier Borraz, Jean-Louis Briquet, David Camroux, Samy Cohen, Françoise Daucé, Asma Faiz, Gilles Favarel-garrigues, Lauric Henneton, Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, Maya Kandel, Frédéric Louault, Frédéric Massé, Nonna Mayer, Xavier Mellet, Eugénie Mérieau, Cedric Pellen, Thomas Posado, Kathy Rousselet, Jacques Rupnik, Paulus Wagner, Nira Wickramasinghe

2018

Guerres et conflits armés au XXIe siècle
Sous la direction de Benoît Pelopidas, Frédéric Ramel

La course aux armements a repris de plus belle, la surenchère nucléaire se poursuit, les interventions militaires et attentats terroristes se multiplient, la technicisation des combats va croissant, le dérèglement climatique fait entrevoir l'imminence d’une guerre contre la nature… Et pourtant, nous restons convaincus de vivre l’âge le plus pacifique de l’histoire de l’humanité. Nous continuons de croire aux promesses, formulées avec la fin de la guerre froide, d’un monde totalement apaisé.

L’Enjeu mondial revient sur les grandes interprétations du fait guerrier, qu’elles privilégient la disparition des affrontements interétatiques, la normalisation à travers le prolongement sans fin des états d’urgence ou la transformation des modes et des espaces de combat. À l’aide de panoramas illustrés et chiffrés, de cartographies, d’entretiens et de débats avec les meilleurs spécialistes francophones et anglophones, il s’ouvre aux dernières avancées de la recherche sur la conflictualité, qui ont permis à la fois de renouveler les instruments de mesure et les concepts, de comprendre ce qui cause la guerre et ce qui aide à la contenir
Coréalisée par le CERI, l’Atelier de cartographie et les Presses de Sciences Po, la collection « L’Enjeu mondial » propose les analyses de spécialistes illustrées de façon claire et pédagogique par des cartes et des graphiques en couleurs enrichies des données les plus récentes. Ses ouvrages sont complétés et actualisés sur : www.sciencespo.fr/enjeumondial

Bertrand Badie, Thierry Balzacq, Laure Bardiès, Didier Bigo, Pauline Blistène, April Carter, Miguel Centeno, Daniel Compagnon, Frédéric Coste, Charles-Philippe David, Mathias Delori, Vincent Desportes, Daniel Deudney, Adrien Estève, Aude-Emmanuelle Fleurant, Eric Frécon, Frédéric Gros, Marine Guillaume, Ronald Hatto, Thomas Hippler, Bruno Latour, Thomas Lindemann, Benjamin Oudet, Benoît Pelopidas, Yannick Quéau, Frédéric Ramel, Alexis Rapin, Hew Strachan, Vicki Yang

 

2017
Religion et politique
Sous la direction d’Alain Dieckhoff et de Philippe Portier

Dieu n’est pas mort. Il fait de la politique. Partout dans le monde, le religieux est de retour. Son ascendant se ressent à l’intérieur des États comme sur la scène internationale et ce, jusqu’en Occident, où il semblait promis à une irrémédiable occultation. Le constat, enthousiasmant pour les uns, dérangeant pour les autres, est sans appel : la modernité n’a pas induit la disparition sociale, ni surtout politique, du religieux. Trois phénomènes majeurs le traduisent : la polarisation des sociétés partagées entre effacement et réaffirmation des croyances, la politisation renouvelée des religions, la spiritualisation des politiques. Pour autant, il ne s’agit en aucun cas, d’un retour aux temps anciens, quand toute vie sociale était configurée par le religieux.
Fruit d’une coopération entre le Centre de recherches internationales de Sciences Po et le Groupe sociétés, religions, laïcités de l’École pratique des hautes études, cet ouvrage révèle toute la complexité d’un espace contemporain en tension perpétuelle entre sécularisation et réenchantement du monde.

Alain Dieckhoff, directeur de recherche CNRS, dirige le Centre de recherches internationales, CERI Sciences Po.
Philippe Portier, directeur d’études à l’École pratique des hautes études, dirige le Groupe sociétés, religions, laïcités, GSRL CNRS.

Ont également contribué à cet ouvrage : Joëlle Allouche-Benayoun, Bayram Balci, Jean Baubérot, Laurent Bonnefoy, Pascal Bourdeaux, Marcelo Ayres Camurça, Blandine Chélini-Pont, Renaud Egreteau, Sébastien Fath, Élise Féron, Vincent Goossaert, Bernard Heyberger, Christophe Jaffrelot, Ji Zhe, Stéphane Lacroix, Laurence Louër, Pierre-Jean Luizard, François Mabille, Cédric Mayrargue, Denis Pelletier, Philippe Poirier, Claude Proeschel, Jean-Luc Racine, Nadège Ragaru, Andrea Riccardi, Kathy Rousselet, Ewa Tartakowsky, Jean-Paul Willaime, Thierry Zarcone, Paul Zawadzki, Valentine Zuber.