Les villages stratégiques : politiques contre-insurrectionnelles et regroupements de populations

Entretien avec Pamela Colombo, responsable du dossier de Critique internationale, n° 79 avril-juin 2018

La pauvreté et la dispersion des habitants en milieu rural sont conçues, en général, comme à l’origine du soutien des civils aux mouvements révolutionnaires. Il existe sans doute un large éventail de techniques contre-insurrectionnelles déployées pendant la guerre froide dans le but de gagner « les cœurs et les esprits » de la population. De manière analytique, on peut essayer de faire grosso modo une différenciation des « actions civiques militaires », au-delà de la seule construction des villages stratégiques. On trouve d'une part, la réalisation de travaux d’infrastructures qui vont permettre d’en intensifier le contrôle et l’accessibilité à des fins stratégiques ; d’autre part, la création d’institutions qui vont permettre aux militaires de « parfaire » la présence étatique dans la zone de conflit.

Pour en savoir plus

Les réseaux islamiques entre l’Asie du Sud et le Golfe

Entretien avec Laurence Louër et Christophe Jaffrelot, auteurs de Pan Islamic Connections. Transnational Networks between South Asia and the Gulf (Hurst Publisher).

Contrairement au découpage géographique traditionnel qui établit une coupure entre les pays du golfe Persique et le sous-continent indien, ces deux régions du monde cultivent depuis des siècles des liens commerciaux et culturels qui se sont notamment traduits par des migrations importantes.
Dans l’ordre religieux qui nous intéresse ici, ces relations ont pris la forme de routes de pèlerinages qui n’ont pas seulement conduits les musulmans de l’Asie du Sud à La Mecque, mais aussi à Kerbala, Qom et Nadjaf quand ils étaient chiites.

Pour en savoir plus