Politique étrangère de la France : quels défis pour le prochain président de la République ?

Dossier du CERI réalisé sous la direction de Christian Lequesne

La politique étrangère ne compte guère dans une élection présidentielle française. Combien de fois aura-t-on entendu cette affirmation qui est pourtant totalement fausse ?
Fausse tout d’abord pour des raisons institutionnelles. Aucune autre politique publique n’est autant suivie par l’Elysée, réduisant parfois le ministère des Affaires étrangères et celui de la Défense à des rôles de supplétifs. Le développement depuis trente ans de la diplomatie au sommet, que Bertrand Badie appelle justement « la diplomatie de clubs » a eu tendance à renforcer l’idiosyncrasie française. A l’exception des périodes de cohabitation où la tâche est partagée avec le Premier ministre, c’est au Président et à son « sherpa » que revient la représentation des positions de la France au G20 et au G8.

Retrouvez les articles et la vidéo du Dossier



Pour en savoir plus

Face à la domination politique, il faut se départir du « prêt à penser »

Entretien avec Béatrice Hibou sur la notion de domination politique, qu’elle développe dans son ouvrage, Political Anatomy of Domination, paru dans la collection de Sciences Po chez Palgrave Macmillan.

Le titre du livre est évidemment un hommage à Michel Foucault qui, dans son ouvrage Surveiller et punir proposait de mener une « anatomie politique du détail », mais aussi à Karl Marx qui, cité comme référence par Foucault lui-même, entendait poursuivre une « anatomie du capital ». En m’inspirant notamment de ces deux auteurs, je propose une anatomie politique de la domination dans des pays autoritaires à partir des pratiques économiques. Je tente de montrer comment les dispositifs et les pratiques économiques les plus banals et le fonctionnement économique quotidien participent simultanément des mécanismes de domination...

Pour en savoir plus

Manifestation
Janvier 2016
Vers des réalignements stratégiques ? L'état des débats aux Etats-Unis, par Simond de Galbert
La crise ukrainienne a conforté à Washington l’idée que la « politique des grandes puissances » était de retour. Après avoir expérimenté, avec plus ou moins de succès, les marges de manœuvre que leur a laissées le système unipolaire issu de l’effondrement du bloc soviétique, les Etats-Unis sont aujourd’hui contraints par une Russie résurgente, une Chine émergente et d’autres (Corée du Nord, Iran) à réinvestir le champ de la compétition stratégique entre Etats.
Manifestation
Janvier 2016
Ambitions et stratégies d’influence de la Russie, par Anne de Tinguy
Annexion de la Crimée, intervention dans le Donbass, engagement dans une opération militaire en Syrie ont pris de court chancelleries et experts. Ces décisions de la Russie découlent-elles d’une position de force ou révèlent-elles la faiblesse du pays ? Celui-ci est-il dans une logique offensive ou défensive ? Quelles peuvent être les réponses européenne et américaine à la politique russe ? Allons-nous vers des réalignements stratégiques ? Les questionnements sont nombreux, les réponses ne font pas l’unanimité.
Etude du CERI
Février 1997
L'avortement aux Etats-Unis: histoire d'une politisation, des origines à Roe v. Wade, par Eric Fassin
Sites thématiques
Dossier
Politique étrangère de la France : quels défis pour le prochain président de la République ?
sous la direction de Christian Lequesne


newsletter
revue de presse
découvrez la dernière
archives
newsletter
revue de presse

Séminaire du Programme de recherche transversal Sociologie des pratiques diplomatiques du CERI

 

 

Volet "Les pratiques diplomatiques"

 

Avec:

 

Michal Onderco, Assistant Professor, Université Erasmus de Rotterdam

 

 

Discutant : Benoît Pélopidas, Professeur associé, Sciences Po-CERI

 

 

 

Responsables scientifiques: Mathias Delori (Centre Emile Durkheim, Sciences Po Bordeaux) , Guillaume Devin (Sciences Po-CERI), Christian Lequesne (Sciences Po-CERI), Hugo Meijer (IRSEM & Sciences Po-CERI)

 

 

INSCRIPTION OBLIGATOIRE

 

 

 

Sciences Po-CERI: 56, rue Jacob 75006 Paris/salle Jean Monnet


fff
Networks In Nuclear Diplomacy In The Global South 26/04 Pour plus d'informations

 

Séminaire du groupe RESO (Renseignement – Espionnage – Surveillance – Obéissance) du CERI

 
Session 6

 

With :

 


Engin Isin, Professor of International Politics, School of Politics and International Relations (SPIR), Queen Mary University of London (QMUL) and University of London Institute in Paris (ULIP)

 

Charlotte Epstein, Associate Professor, The University of Sydney

 

Grace Eden, Institute of Information Systems, University of Applied Sciences Western Switzerland HES-SO


In this seminar we propose to explore how surveillance and the colonisation of digital space broadly construed is resisted through acts of digital citizenship. How has digital citizenship been transformed since Edward Snowden’s revelations? How has the digital sphere become a site of resistance? How are rights claims enacted in digital space in relation to the state and surveillance activities? How can liberties and civic rights be guaranteed to digital citizens in a digital space that is increasingly characterised by big data collection and surveillance? These are some of the questions we aim to examine.

 

Academic coordinator: Didier Bigo (Sciences Po-CERI & Kings College, London) & Alvina Hoffmann (Sciences Po), Léopold Jacqueline (Sciences Po)
 
 


INSCRIPTION OBLIGATOIRE

 



Sciences Po: 9, rue de la Chaise (Salle 923)

 


Bigo
DIGITAL CITIZENSHIP, RESISTANCE AND SURVEILLANCE 24/04 Pour plus d'informations

 

Séminaire Explorations du paroxysme. Traces, objets, regards (XIXe-XXIe siècles)

 

 

Organisé par : Quentin Deluermoz (Université Paris 13-Nord), Christian Ingrao (CNRS-IHTP) et Hervé Mazurel (Université de Bourgogne)

 

 

Avec :

 

Hervé Mazurel, Université de Bourgogne

 

Les paroxysmes de l'inconscient.  Civilisation, refoulement et seuils de tolérance.

 

 

Responsable scientifique : Romain Bertrand (Sciences Po-CERI)

 

 

 

INSCRIPTION OBLIGATOIRE

 

 

Sciences Po-CERI: 56 rue Jacob, 75006, salle du conseil (4ème étage)


qqqq
Explorations du paroxysme. Traces, objets, regards (XIXe-XXIe siècles) 5/05 Pour plus d'informations