190315 - L’Assemblée nationale depuis 2017

Date: 
Ve, 2019-03-15 12:30 - 14:30

 

Séminaire POPAR (POlitique & PARlement)  "L’Assemblée nationale depuis 2017" (PDF, 31 Ko)

Vendredi 15 mars 2019, 12h30 – 14h30, Sciences Po, Salle du Conseil, 13 rue de l'Université, 75007 Paris

Discussion de recherches en cours

L'impact du renouvellement de 2017 sur l'Assemblée nationale

Le renouvellement de l'Assemblée nationale, en juin 2017, a été d'une ampleur considérable. Deux mouvements se conjuguent : une vague politique faisant entrer un nombre inédit de néo-députés, notamment dans le groupe majoritaire, et l'entrée en vigueur des règles sur le cumul des mandats, qui ont amené nombre de sortants à ne pas se représenter. 

Même si les évolutions se poursuivent, au bout de 18 mois, les observations de terrain permettent d'esquisser des pistes de travail dans de nombreux domaines (acculturation de nouveaux arrivants au sein de l'institution, déontologie, sociabilité, organisation du travail parlementaire, rapport à la circonscription). La question du poids de l'Assemblée au sein du système institutionnel et politique se pose également (relations avec le gouvernement, avec le Sénat, place médiatique). Le renouvellement générationnel a amené des évolutions dans l'usage des outils numériques et dans la manière dont les élus communiquent, rendent compte de leur action et, pour certains, utilisent la fonction tribunitienne.

Intervenant : Samuel Le Goff, journaliste à Contexte

 

 

Elus en apprentissage : supports et conditions de la fabrique du député

Comment apprendre le métier de député après avoir été élu comme "novice" en politique ? Porteurs d'une promesse de changement des codes et pratiques politiques, les élus novices du groupe majoritaire ont dû, au cours de leur première année de mandat, se conformer au moins en partie aux règles du jeu parlementaire afin d'être reconnus comme députés.

Appréhendée ici par le biais d'entretiens et surtout à la faveur d'une immersion dans l'entourage d'un de ces élus, l'expérience grandeur nature que constitue la XVème législature offre des clés de compréhension des conditions de l'apprentissage du métier de député ainsi que de la socialisation des nouveaux élus à l'institution parlementaire ; plus largement, elle donne à voir aussi, en creux, les traits saillants du jeu parlementaire et du champ politique français qui structurent les pratiques quotidiennes des élus.

Intervenant : Emmanuel Cayre, doctorant à l'Institut des Sciences sociales du Politique (Université Paris-Nanterre, ENS Paris-Saclay, CNRS)

 

 

Débuter dans le métier : le cas des primo-députés du groupe LREM

L’entrée dans l’institution parlementaire de membres hors champ avant leur élection permet d’appréhender une forme particulière de socialisation à la profession politique. En s’appuyant sur des entretiens avec des députés et des collaborateurs, sur des sessions d’observation à l’Assemblée nationale et sur l’étude des agendas des élus, nous interrogeons le processus d’apprentissage du métier sur le tas. Sans opérer un renouvellement social de l’Assemblée nationale, le groupe parlementaire LREM intègre des députés pluriels, plus ou moins (pré)disposés à l’exercice de leur mandat. La professionnalisation en train de se faire est abordée ici sous deux angles, l’apprentissage par la prise de rôle et l’apprentissage en actes avec l’analyse de l’occupation de l’espace-temps par les primo-députés.

Intervenante : Juliette Bresson, doctorante au CERAPS, Université de Lille

 

Contact : olivier.rozenberg@sciencespo.fr

Inscription obligatoire sur ce lien - Pour les personnes externes à Sciences Po : Merci de veiller à vous présenter à l'accueil 10 minutes avant le début de la séance et de vous munir de vos papiers d'identité

Pour en savoir plus sur le séminaire