190111 - Parlementarisme allemand

Date: 
Ve, 2019-01-11 12:30 - 14:30

 

Séminaire POPAR (POlitique & PARlement) "Parlementarisme allemand"
Vendredi 11 janvier 2019, 12h30 – 14h30,  Sciences Po, Salle Goguel, 27 rue Saint-Guillaume, 75007 Paris

 

Discussion d’une recherche en cours

Gouverner par contrat de coalition. Contraintes et désenchantement dans la fabrique des politiques publiques au Bundestag (2013-2018)

Entre 1949 et 2005, la République fédérale d’Allemagne n’avait connu qu’une seule grande coalition (1966‑1969, Gouvernement Kiesinger). Depuis 2005, trois « Groko » ont été négociées entre la CDU/CSU et le SPD. Ce qui était perçu comme une exception est aujourd’hui perçu comme une habitude. Pour autant, cette forme de Gouvernement produit des effets majeurs sur l’activité législative des députés allemands et plus généralement sur l’affaiblissement du rôle du Bundestag dans la fabrique des politiques publiques. Renforcement du pouvoir exécutif, durcissement de la discipline parlementaire, rôle central et contraignant du contrat de coalition, euphémisation des conflits, désidéologisation des débats sont quelques-unes des transformations que doivent endurer les députés allemands. Cette présentation s’appuiera sur des entretiens menés auprès de députés de tous partis et d’observations réalisées en 2013 au Bundestag. Nous nous concentrerons sur le rôle des député.e.s dans la fabrique des politiques publiques en matière de fiscalité du patrimoine et de marché du travail en montrant comment les élu.e.s allemand.e.s désinvestissent et/ou font évoluer l’activité législative en période de grande coalition.

Intervenant : Martin Baloge, Post-doctorant, Université-Paris1-Panthéon Sorbonne, Ontologie et Outil Pour l’Annotation des Interventions Politiques (OOPAIP INA)

 

Discussion d’une publication

Oscar Gabriel, Eric Kerrouche, Suzanne Schüttemeyer (eds.), Political Representation in France and Germany. Attitudes and Activities of Citizens and MPs, Palgrave, 2018

Notwithstanding its contemporary critics, political representation remains at the core of democratic politics. Based on a comparative research project that gathered data from observations, surveys, experiments and expert interviews, this book examines the process and the quality of political representation in France and Germany from a dual perspective. First, it analyzes MPs’ behavior during their district activities. Second, it investigates the perceptions and evaluations of the represented, the French and German citizens. In ten chapters different facets of MPs’ activities as well as citizens’ attitudes are comparatively investigated. The book is relevant for Politics scholars and practitioners at national parliaments to better understand representative democracies, and it may also contribute to improve representation itself.Discussion collective

La langue de travail sera le français

Contact : olivier.rozenberg@sciencespo.fr

Inscription obligatoire sur ce lien - Pour les personnes externes à Sciences Po : Merci de veiller à vous présenter à l'accueil 10 minutes avant le début de la séance et de vous munir de vos papiers d'identité

Pour en savoir plus sur le séminaire