"Who Cleans the Park ?" Démultiplication des statuts de travailleurs et développement du travail gratuit dans les parcs municipaux de New York

Date: 
Ma, 2018-03-13 12:30 - 14:30

 

Séminaire Général du Centre d’études européennes et de politique comparée ""Who Cleans the Park ?" Démultiplication des statuts de travailleurs et développement du travail gratuit dans les parcs municipaux de New York"

Mardi 13 mars 2018, 12h30 - 14h30, Sciences Po, Salle du Conseil, 13 rue de l’Université, 75007 Paris

Fondée sur une enquête de 4 années dans les parcs de la ville de New York, cette intervention se propose de montrer comment la réponse à la crise budgétaire de la ville dans les années 1970 s’est traduite par une démultiplication des statuts de travailleurs qui nettoient ces espaces publics municipaux. Aux employé.e.s municipaux.ales en nombre décroissant sont venu.e.s s’ajouter des salarié.e.s associatif.ve.s, employé.e.s par les conservancies, ces associations de préservation de l’environnement en contrat avec la municipalité pour l’entretien des principaux parcs de la ville, mais aussi des allocataires de l’aide sociale au workfare ou en contrats de transition vers l’emploi mis au travail dans les parcs ou encore des bénévoles associatifs ou d’entreprise invité.e.s à s’y engager. Loin de témoigner d’un désengagement de l’état et illustrant plutôt ses formes de recomposition, ces différents processus (développement des partenariats publics privés avec des associations, recours au workfare et au bénévolat par la municipalité) ont conduit à rendre minoritaire sur le lieu de travail la figure de l’employé.e municipal.e syndiqué.é et protégé.e qu’à longtemps incarné le parkie new yorkais. On se propose ici de souligner les enjeux à la fois scientifiques et politiques de cette mise au travail « au nom de la citoyenneté » : celle que les bénévoles démontrent et celle que les allocataires de l’aide sociale sont cense.e.́s reconquérir par leur travail gratuit.

Intervenante : Maud Simonet est chargée de recherche en sociologie au CNRS à l’Université Paris Nanterre et directrice de l’IDHE.S (UMR 8533).
Ses recherches, menées en France et/ou aux états-Unis, portent sur le travail bénévole, le volontariat, le workfare et l’activation, et plus largement sur les processus d’invisibilisation du travail et les formes et enjeux contemporains du gratuit gratuit. Maud Simonet a notamment publié : Le travail bénévole- Engagement citoyen ou travail gratuit ? aux éditions la Dispute en 2010, et Who Cleans the Parks ? Public Work and Urban Governance in New York City aux Presses Universitaires de Chicago en 2017 avec John Krinsky.

Discussion : Nonna Mayer, Sciences Po, CEE, CNRS et Côme Salvaire, Sciences Po, CERI

Contact : segolene.mennesson@sciencespo.fr

Inscription obligatoire sur ce lien -  Pour les personnes externes à Sciences Po : Merci de veiller à vous présenter à l'accueil 10 minutes avant le début de la séance et de vous munir de vos papiers d'identité
Pour en savoir plus sur le séminaire
Télécharger l'invitation sur ce lien