News

Clément Boisseuil récompensé par l'USH/CDC

pour son article scientifique portant sur la participation des habitants
  • Prix de la recherche sur l'Habitat social remis à Clément BoisseuilPrix de la recherche sur l'Habitat social remis à Clément Boisseuil

Dans le cadre du Congrès Hlm de Paris « Les Hlm, un modèle français », l’Union sociale pour l’habitat et la Caisse des Dépôts ont attribué ce jour le prix 2019 de l’article scientifique sur l’habitat social à Clément Boisseuil.

Intitulé « Ce que la participation fait à l'action publique. Le cas du plan de transformation de Lathrop à Chicago » l’article lauréat a été publié en 2018 dans la revue Gouvernement et Action Publique aux Presses de Sciences Po.

Créé en 2014 par l’Union sociale pour l’habitat et la Caisse des Dépôts, ce prix met en lumière des travaux de recherche, conduits par de jeunes chercheurs, favorisant la compréhension de l’habitat social. Il vise à faciliter la coopération entre acteurs du logement social et chercheurs, à encourager ceux-ci à développer des travaux dans ce champ et inciter les organismes Hlm à accueillir de jeunes chercheurs.

Un prix spécial attribué à Laetitia Overney

Laetitia Overney a été récompensée pour son article « Le métier de femmes en HLM. Archives télévisuelles des années 1960 » publié en 2018 dans la revue en ligne Images du travail. Travail des images.

Les récompenses ont été remises aux lauréats par Yannick Borde, président du jury, président de Procivis UES-AP, vice-président de l’Union sociale pour l’habitat et par Pierre Laurent, vice-président du jury, responsable du développement de la direction des prêts de la Banque des Territoires.

Le jury, composé de dirigeants d’organismes Hlm, de représentants de la Caisse des Dépôts - dont la Banque des Territoires et l’Institut pour la recherche de la Caisse des Dépôts - et de membres de la communauté scientifique, souligne l’intérêt des articles primés sur des sujets aussi divers et éclairants que les effets concrets de la participation des habitants dans un contexte de rénovation urbaine et de recherche de la mixité sociale (Clément Boisseuil) ou la place et le rôle des femmes dans les Grands ensembles vus au travers de l’analyse des archives télévisuelles (Laetitia Overney).

La grande qualité de rédaction de ces travaux devrait encourager les acteurs de l’habitat social à s’en saisir.

Ce prix a reçu le soutien du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, du Plan urbanisme, construction et architecture (PUCA) et du Réseau français recherche habitat logement (REHAL).

Pour en savoir plus sur le prix USH-CDC de la recherche sur l’habitat social :

https://www.union-habitat.org/centre-de-ressources/politique-du-logement-mouvement-hlm/dossier-prix-ush/cdc-de-la-recherche-sur-l

Tags :

Deux nouveaux chercheurs au CEE

Natasha Wunsch et Dominique Boullier
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Natasha Wunsch est Assistant Professor en science politique/intégration européenne à Sciences Po, rattachée au Centre d’études européennes et de politique comparée (CEE). Elle est également chercheuse associée à la Société allemande de politique étrangère (DGAP) et membre du Balkans in Europe Policy Advisory Group. Avant de rejoindre le CEE.
Ses recherches se situent à l’intersection entre études européennes et démocratisation comparée. Elle s’intéresse à la manière dont l’intégration européenne influence la transformation politique dans les pays candidats à l’adhésion et, à l’inverse, à l’impact de la régression démocratique et des tendances illibérales au sein de certains Etats membres sur la coopération au niveau européen. Depuis 2018, elle est membre du comité exécutif de la section thématique Union européenne au sein du European Consortium for Political Research (ECPR).
Pour en savoir plus

 

Dominique Boullier, sociologue et linguiste, est professeur des universités en sociologie à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (Sciences Po) depuis 2009. Il y enseigne à l’Ecole du Management et de l’Innovation (« innovation et numérique : concepts et stratégies »), à l’Ecole des Affaires publiques (« Pluralism of Digital Policies » et « Networks propagation and events management ») et à l’Executive School où il est responsable du module de sciences sociales du master Digital Humanities. Pendant les années 2015-2019, il a été professeur à l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne) où il a enseigné l’UX (User Experience) et dirigé le Social Media Lab.
Ses travaux de recherche actuels portent sur les conditions techniques et institutionnelles de survie dans les univers numériques : Habiter le numérique (Théorie de l’habitèle) (à paraitre), Lutter contre le réchauffement médiatique (à paraitre). Il est soucieux d’équiper les sciences sociales avec les méthodes de la data science, en se focalisant sur les traces numériques, sur les réplications à haute fréquence qui circulent sur les réseaux sociaux et sur leur pouvoir d’agir. Cette théorie des réplications s’inscrit dans un nouveau moment de quantification des sociétés permis par le Machine Learning (publication à paraitre). Cela oblige à compléter les approches des sciences sociales qui se sont appuyées jusqu’ici avant tout sur les structures sociales et sur les préférences individuelles pour rendre compte du social. Il se situe dans la lignée de la théorie de l’acteur-réseau, qu’il a utilisée avant tout en anthropologue des techniques, pour la rendre désormais computationnelle en suivant à la trace les énoncés et les objets. Ses travaux empiriques l’ont conduit à développer un « meme tracker » et à étudier les processus de propagation à haute fréquence sur les réseaux sociaux ( et Twitter en particulier) et sur les sites de production de mèmes.
Pour en savoir plus


Tags :

Nonna Mayer

receives the UACES Lifetime Achievement Award
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po
Tags :

Cornelia Woll

is MaxPo Co-Director
  • Cornelia Woll - Picture @CélineBansartCornelia Woll - Picture @CélineBansart
Tags :