Une recherche au cœur du politique

Mardi 21 novembre, Sciences Po présente son Forum de la recherche. Une occasion unique de découvrir les centres et de dialoguer avec des chercheurs. Mais en quoi consiste la recherche ? Christine Musselin, directrice scientifique, nous éclaire sur ce qui constitue l’un des fondamentaux de Sciences Po.

La recherche est une composante de Sciences Po quasiment depuis ses origines. Pouvez-vous nous en décrire ses spécificités ?

La recherche à Sciences Po est tout d’abord une recherche internationale. À la fois par la composition de sa communauté scientifique, mais peut-être encore plus parce qu’elle porte sur tous les pays du monde et qu’elle est, depuis très longtemps, comparative. Elle se caractérise également par le fait qu’elle relève principalement de cinq disciplines : droit, économie, histoire, science politique et sociologie, et par les très fortes interactions entre ces disciplines : les collaborations et les projets interdisciplinaires sont nombreux et les relations entre les centres de recherche sont développées (séminaires communs, co-publications, co-direction de projets…). Enfin, en termes de thématiques, les travaux de recherche menés ici portent sur la gouvernance des sociétés. Il s’agit de comprendre les phénomènes sociaux, politiques et économiques, et leur impact sur les sociétés. La recherche à Sciences Po se consacre à ce que l’on peut résumer par les « sciences du politique ».

Qu’entendez-vous par “sciences du politique” ?

Un politique compris au sens large et qui renvoie à la conduite des affaires publiques (res publica) dans la cité. Celles-ci ne sont plus l’apanage des États-nations mais sont aussi le fruit d’initiatives locales que le résultat d’arbitrages et normes transnationales et supranationales. Le politique, ce sont aussi « les politiques » et cela renvoie alors à la conception et la mise en œuvre des programmes visant à répondre aux problèmes, à transformer les organisations, infléchir les modes de fonctionnement et les pratiques, dans les sphères marchandes, privées ou publiques, et à l’articulation entre elles. Enfin, le politique renvoie aux conflits, aux luttes d’intérêt, à l’exercice du pouvoir, et à la distribution des ressources et des positions, bref à tout ce que les sociétés comprennent comme tensions mais aussi comme capacités de leur règlement, possibilités à (re)trouver un sens partagé et à construire ensemble. Historiens, économistes, politologues, sociologues et juristes se retrouvent autour de ces questionnements. Les interactions entre eux sont fortes et fréquentes, si bien que les collaborations et les projets interdisciplinaires entre les chercheurs sont nombreux. Ils apportent des réponses en croisant des méthodes qualitatives quantitatives et, de plus en plus, numériques.

Quel est le rôle de la recherche dans l’enseignement ?

Elle est présente dans tous les cursus, elle est au cœur des enseignements fondamentaux du Collège comme de la plupart des écoles -  telles que l’École urbaine ou celle des affaires publiques. Celles-ci sont d’ailleurs souvent dirigées par des chercheurs et de nombreux enseignements spécifiques aux masters sont délivrés par des chercheurs. Elle est aussi présente dans la formation continue, mais surtout elle est le carburant de l’École doctorale.

Quelles sont les spécificités de l’École doctorale?

Tout d’abord, elle est pluridisciplinaire puisqu’elle couvre les cinq disciplines présentes à Sciences Po. Mais c’est surtout une des seules écoles doctorales en France qui exige que ses doctorants aient un financement pour pouvoir s’inscrire en thèse, qui les sélectionne avec attention et veille à leur bonne intégration comme jeunes chercheurs dans les centres de recherche. L’accompagnement tout au long de la thèse est de plus en plus collégial et cherche autant que faire se peut à donner tous les atouts aux doctorants pour une insertion professionnelle réussie qu’ils ou elles se dirigent vers le monde académique ou non. Enfin, on retrouve le souci de l’internationalisation propre à Sciences Po avec une offre de mobilité de plusieurs mois dans d’excellentes universités, et des aides au financement de déplacements pour participer à des colloques internationaux.

Le 21 novembre 2017 s'est tenu le Forum de la recherche à Sciences Po. De quoi s’agit-il ?  

Celui-ci vise à répondre à un besoin d’information pour les étudiants de Sciences Po et d’autres établissements qui souhaitent présenter une candidature à l’École doctorale pour rejoindre un des masters recherche ou postuler en doctorat. Ils pourront ainsi mieux identifier les parcours qui leur conviennent à partir des sujets qui les intéressent et repérer les centres de recherche qui peuvent le mieux les accompagner dans leurs projets parce que leurs travaux s’inscrivent dans des problématiques, des approches théoriques ou méthodologiques qu’ils recherchent. Ils pourront aussi obtenir des informations concrètes sur le stand de l’École doctorale. La conférence sur le métier de chercheur leur permet par ailleurs de mieux appréhender ce qui les attend s’ils embrassent les carrières académiques. C’est, enfin, l’occasion de faire mieux connaître nos centres de recherche à tous, y compris à l’ensemble de la communauté étudiante de Sciences Po. Nos étudiants connaissent rarement les laboratoires dans lesquels exercent les professeurs qu’ils ont en cours. Ils ont rarement conscience que les connaissances que leurs professeurs leur présentent sont issues, pour partie au moins, de leurs recherches. En allant sur le Forum, chacun pourra se familiariser avec les activités des labos : projets de recherche, encadrement de thèses, publications, conférences etc. En profiter enrichira nécessairement leurs connaissances. Les centres viennent à la rencontre du public  : il faut saisir cette occasion unique de discuter avec les doctorants, les personnels d’accompagnement et les chercheurs.

En savoir plus

Abonnez-vous à "Une semaine à Sciences Po", et recevez chaque vendredi le meilleur de Sciences Po

Abonnez-vous à Cogito, la lettre de la recherche à Sciences Po

Summer School 2021 : cultivez votre curiosité !

Summer School 2021 : cultivez votre curiosité !

Vous souhaitez étudier les sciences sociales à Sciences Po le temps d'un été ? Sciences Po, première université française en sciences sociales, ouvre ses portes à des étudiants venus du monde entier pour leur permettre de suivre des programmes d'études intensifs en sciences sociales. Voici ce qu’il faut savoir avant de postuler !

Lire la suite
Louis Schweitzer élu Président par intérim de la Fondation nationale des sciences politiques

Louis Schweitzer élu Président par intérim de la Fondation nationale des sciences politiques

15/01/2021 - Les membres du Conseil d’administration de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), réunis mercredi 13 janvier 2021, ont tenu à exprimer leur choc devant les faits dont est accusé M. Olivier Duhamel et la condamnation unanime qu’ils appellent de leur part. Ils ont souhaité en premier lieu exprimer leur soutien aux victimes de ces agissements criminels. Ils ont en outre pris acte de la gravité de la crise qui en résulte pour l’institution.

Lire la suite
Louis-Philippe Dalembert, nouvel auteur en résidence

Louis-Philippe Dalembert, nouvel auteur en résidence

Pour le premier semestre 2021, Louis-Philippe Dalembert succède à Maylis de Kerangal comme titulaire de la Chaire d'écrivain en résidence du Centre d'écriture et de rhétorique de Sciences Po. L'auteur haïtien a écrit une vingtaine de romans et recueils de nouvelles ou de poésie. Entretien. 

Lire la suite

2020 à Sciences Po : année inédite

2020 à Sciences Po : année inédite

Tout avait commencé normalement, par des amphis pleins, des visages attentifs, des couloirs bruissant de toutes les langues du monde, des agendas surchargés, des bonnes résolutions lancées. Puis 2020 a fait irruption dans l'histoire de nos vies, a vidé notre université de ses étudiants, de ses enseignants, de ses chercheurs, et de ses salariés. Mais jamais de son sens ni de sa mission : en 2020, tout Sciences Po a continué à apprendre, contre vents et marées. Retour en images sur une année pas comme les autres. 

Lire la suite
Notre campus du Havre en 3 minutes

Notre campus du Havre en 3 minutes

Amarré au bord d'un quai, ouvert sur la mer et l'horizon, le site de notre campus du Havre, à quelques minutes du centre-ville, accueille les élèves de premier cycle qui suivent la spécialisation Asie-Pacifique du bachelor de Sciences Po. Visite guidée en images !

Lire la suite
Saint-Thomas : le chantier de notre futur campus vu du ciel

Saint-Thomas : le chantier de notre futur campus vu du ciel

Pour ses 150 ans en 2022, Sciences Po ouvrira les portes de son nouveau site parisien, Place Saint-Thomas d’Aquin, à deux pas des bâtiments historiques de la rue Saint-Guillaume. Bâti au XVIIè siècle, ce lieu de patrimoine exceptionnel deviendra l’un des sites majeurs du futur campus parisien de Sciences Po. Pour le moment, sous les échafaudages, le 1, Saint Thomas poursuit sa transformation. En juillet 2020, nous avons pu filmer les rénovations en cours grâce à un drone : pour la première fois, découvrez le chantier vu du ciel !

Lire la suite
Conférences à voir en replay : notre best of 2020

Conférences à voir en replay : notre best of 2020

D'Esther Duflo à Thierry Marx, des municipales en France à la présidentielle américaine : l'année événementielle a Sciences Po a été, comme toutes les autres, d'une intensité exceptionnelle. Parmi les rares conséquences positives de la pandémie : organisés en ligne, la plupart de nos événements et conférences sont facilement accessibles en replay. De quoi continuer à s'ouvrir l'esprit à domicile, en attendant le retour des grands amphis.   

Lire la suite
Droits de scolarité : un barème plus équitable au service de l’égalité des chances

Droits de scolarité : un barème plus équitable au service de l’égalité des chances

Pour accroître son engagement de vingt ans pour l'égalité des chances, Sciences Po fait évoluer son dispositif de droits de scolarité progressifs, pour le rendre encore plus juste et plus adapté à chacun. Aux côtés des nouvelles modalités d’admission en première année, cette refonte rend possible les engagements de l’établissement en matière d’ouverture sociale, et permettra d’accueillir davantage d’étudiants aux revenus modestes et moyens. 

Lire la suite