Une recherche au cœur du politique

Mardi 21 novembre, Sciences Po présente son Forum de la recherche. Une occasion unique de découvrir les centres et de dialoguer avec des chercheurs. Mais en quoi consiste la recherche ? Christine Musselin, directrice scientifique, nous éclaire sur ce qui constitue l’un des fondamentaux de Sciences Po.

La recherche est une composante de Sciences Po quasiment depuis ses origines. Pouvez-vous nous en décrire ses spécificités ?

La recherche à Sciences Po est tout d’abord une recherche internationale. À la fois par la composition de sa communauté scientifique, mais peut-être encore plus parce qu’elle porte sur tous les pays du monde et qu’elle est, depuis très longtemps, comparative. Elle se caractérise également par le fait qu’elle relève principalement de cinq disciplines : droit, économie, histoire, science politique et sociologie, et par les très fortes interactions entre ces disciplines : les collaborations et les projets interdisciplinaires sont nombreux et les relations entre les centres de recherche sont développées (séminaires communs, co-publications, co-direction de projets…). Enfin, en termes de thématiques, les travaux de recherche menés ici portent sur la gouvernance des sociétés. Il s’agit de comprendre les phénomènes sociaux, politiques et économiques, et leur impact sur les sociétés. La recherche à Sciences Po se consacre à ce que l’on peut résumer par les « sciences du politique ».

Qu’entendez-vous par “sciences du politique” ?

Un politique compris au sens large et qui renvoie à la conduite des affaires publiques (res publica) dans la cité. Celles-ci ne sont plus l’apanage des États-nations mais sont aussi le fruit d’initiatives locales que le résultat d’arbitrages et normes transnationales et supranationales. Le politique, ce sont aussi « les politiques » et cela renvoie alors à la conception et la mise en œuvre des programmes visant à répondre aux problèmes, à transformer les organisations, infléchir les modes de fonctionnement et les pratiques, dans les sphères marchandes, privées ou publiques, et à l’articulation entre elles. Enfin, le politique renvoie aux conflits, aux luttes d’intérêt, à l’exercice du pouvoir, et à la distribution des ressources et des positions, bref à tout ce que les sociétés comprennent comme tensions mais aussi comme capacités de leur règlement, possibilités à (re)trouver un sens partagé et à construire ensemble. Historiens, économistes, politologues, sociologues et juristes se retrouvent autour de ces questionnements. Les interactions entre eux sont fortes et fréquentes, si bien que les collaborations et les projets interdisciplinaires entre les chercheurs sont nombreux. Ils apportent des réponses en croisant des méthodes qualitatives quantitatives et, de plus en plus, numériques.

Quel est le rôle de la recherche dans l’enseignement ?

Elle est présente dans tous les cursus, elle est au cœur des enseignements fondamentaux du Collège comme de la plupart des écoles -  telles que l’École urbaine ou celle des affaires publiques. Celles-ci sont d’ailleurs souvent dirigées par des chercheurs et de nombreux enseignements spécifiques aux masters sont délivrés par des chercheurs. Elle est aussi présente dans la formation continue, mais surtout elle est le carburant de l’École doctorale.

Quelles sont les spécificités de l’École doctorale?

Tout d’abord, elle est pluridisciplinaire puisqu’elle couvre les cinq disciplines présentes à Sciences Po. Mais c’est surtout une des seules écoles doctorales en France qui exige que ses doctorants aient un financement pour pouvoir s’inscrire en thèse, qui les sélectionne avec attention et veille à leur bonne intégration comme jeunes chercheurs dans les centres de recherche. L’accompagnement tout au long de la thèse est de plus en plus collégial et cherche autant que faire se peut à donner tous les atouts aux doctorants pour une insertion professionnelle réussie qu’ils ou elles se dirigent vers le monde académique ou non. Enfin, on retrouve le souci de l’internationalisation propre à Sciences Po avec une offre de mobilité de plusieurs mois dans d’excellentes universités, et des aides au financement de déplacements pour participer à des colloques internationaux.

Le 21 novembre 2017 s'est tenu le Forum de la recherche à Sciences Po. De quoi s’agit-il ?  

Celui-ci vise à répondre à un besoin d’information pour les étudiants de Sciences Po et d’autres établissements qui souhaitent présenter une candidature à l’École doctorale pour rejoindre un des masters recherche ou postuler en doctorat. Ils pourront ainsi mieux identifier les parcours qui leur conviennent à partir des sujets qui les intéressent et repérer les centres de recherche qui peuvent le mieux les accompagner dans leurs projets parce que leurs travaux s’inscrivent dans des problématiques, des approches théoriques ou méthodologiques qu’ils recherchent. Ils pourront aussi obtenir des informations concrètes sur le stand de l’École doctorale. La conférence sur le métier de chercheur leur permet par ailleurs de mieux appréhender ce qui les attend s’ils embrassent les carrières académiques. C’est, enfin, l’occasion de faire mieux connaître nos centres de recherche à tous, y compris à l’ensemble de la communauté étudiante de Sciences Po. Nos étudiants connaissent rarement les laboratoires dans lesquels exercent les professeurs qu’ils ont en cours. Ils ont rarement conscience que les connaissances que leurs professeurs leur présentent sont issues, pour partie au moins, de leurs recherches. En allant sur le Forum, chacun pourra se familiariser avec les activités des labos : projets de recherche, encadrement de thèses, publications, conférences etc. En profiter enrichira nécessairement leurs connaissances. Les centres viennent à la rencontre du public  : il faut saisir cette occasion unique de discuter avec les doctorants, les personnels d’accompagnement et les chercheurs.

En savoir plus

Abonnez-vous à "Une semaine à Sciences Po", et recevez chaque vendredi le meilleur de Sciences Po

Abonnez-vous à Cogito, la lettre de la recherche à Sciences Po

Assassinat de Samuel Paty : Sciences Po exprime son indignation et sa révolte

Assassinat de Samuel Paty : Sciences Po exprime son indignation et sa révolte

Communiqué du 18/10/20 - Sciences Po exprime avec force son indignation et son sentiment de révolte après l’assassinat, par un terroriste islamiste, de Samuel Paty, professeur dans un collège de Conflans Sainte-Honorine, et s’associe à toutes celles et tous ceux qui demeurent résolument attachés à la liberté de penser, de s’exprimer, à la tolérance, aux vertus essentielles de la connaissance et de l’esprit critique, dans le respect des lois de la République.

Lire la suite
En janvier 2021, suivez la première Winter School de Sciences Po !

En janvier 2021, suivez la première Winter School de Sciences Po !

Après le succès de sa Summer School, Sciences Po propose pour la première fois un programme de Winter School dispensé intégralement en ligne pendant les vacances d'hiver. Vous avez toujours eu envie de découvrir Sciences Po ? Vous souhaitez profiter des congés de fin d’année pour acquérir des crédits ECTS ? Les candidatures sont ouvertes ! 

Lire la suite
L'immobilier comme vous ne l'aviez jamais vu

L'immobilier comme vous ne l'aviez jamais vu

“La forme d’une ville / change plus vite, hélas ! que le cœur d’un mortel”, écrivait déjà Baudelaire sur le Paris du XIXè siècle. Pour comprendre les transformations de la production immobilière, et notamment du logement, Sciences Po ouvre une nouvelle Chaire villes, logement, immobilier. Entretien avec son directeur, Nordine Kireche, membre de l’École urbaine et directeur de l’Executive Master “Stratégies et finance de l’immobilier”. 

Lire la suite
L’incubateur de Sciences Po s’ouvre aux alumni

L’incubateur de Sciences Po s’ouvre aux alumni

Après douze ans d’existence et une belle série de réussites pour les étudiants entrepreneurs, l’Incubateur de Sciences Po ouvre ses portes aux projets portés par les alumni. Entraide, réseau, expérience dans le coaching, ouverture à tous les secteurs : Bérengère de Drouas, chargée de développement, nous explique ce qui fait la force de cet incubateur. 

Lire la suite
MedLiban : une initiative étudiante pour aider Beyrouth

MedLiban : une initiative étudiante pour aider Beyrouth

Dans l'après-midi du 4 août 2020, deux explosions se sont produites sur le port de Beyrouth, la capitale du Liban. La catastrophe a fait plus de 170 morts, 6 000 blessés, entre 10 et 15 milliards de dollars de dégâts matériels et laissé 300 000 personnes sans-abri. Sur l’impulsion de leur directrice, Yasmina Touaibia, les étudiants libanais du campus de Sciences Po à Menton, ont immédiatement commencé à réfléchir à la manière dont ils pourraient leur venir en aide.

Lire la suite