Un engagement académique et civique renforcé pour le bachelor

Une formation plus ancrée dans les humanités, la création de trois majeures, une reconnaissance de l’engagement citoyen des étudiants : telles sont les évolutions de la formation du bachelor en sciences humaines et sociales de Sciences Po (1er cycle). Ces nouveautés seront mises en place dès la rentrée 2017.

La place des humanités dans la formation est renforcée dès la première année du Collège universitaire (le 1er cycle en trois ans) aux côtés des cinq disciplines fondamentales enseignées à Sciences Po (droit, économie, histoire, science politique, sociologie). À travers des textes philosophiques, des oeuvres littéraires ou artistiques, les étudiants développent une approche des comportements sociaux et des phénomènes politiques attentive aux émotions, aux croyances, aux identités et aux cultures. Explications sur la réforme de ce 1er cycle avec Bénédicte Durand, doyenne du Collège universitaire : 

Création de trois majeures pluridisciplinaires

Entre la première et la deuxième année, les étudiants choisissent entre trois majeures pluridisciplinaires ayant chacune pour objet d’étude un ensemble d’enjeux du monde contemporain. La majeure "Économies et sociétés" propose d’approfondir les grands enjeux économiques et sociaux contemporains. La majeure "Humanités politiques" mobilise les disciplines traditionnelles enseignées à Sciences Po, mais aussi la littérature ou l’anthropologie, pour comprendre le fait politique par une analyse fine de son environnement culturel, religieux ou philosophique. Enfin, la majeure "Politique et gouvernement" centre le parcours des étudiants sur des thèmes touchant aux modes de gouvernements et de gouvernance dans leur dimension internationale, tout en les initiant aux enjeux de l’action publique et en leur offrant une approche des relations internationales.

Ces trois majeures, autour desquelles s’articulent les spécialisations géographiques proposées dans les campus en région et le choix de la destination de la troisième année à l’étranger, permettent aux étudiants de construire leur propre parcours de formation. Ces majeures, ainsi que les spécialisations géographiques, seront mentionnées sur le diplôme de bachelor.

Un parcours citoyen

Enfin, l’instauration d’un parcours citoyen validé par l’obtention de crédits à l’issue des trois années d’études, permettra de mieux valoriser les engagements étudiants à travers des engagements associatifs, du stage de terrain, des projets collectifs, etc. Sciences Po réaffirme ainsi son ambition de former les futurs décideurs aux enjeux éthiques.

En faisant ainsi évoluer son programme de premier cycle, Sciences Po réaffirme son ambition : accroître la visibilité et l’attractivité de son diplôme de bachelor en France et à l’international, et améliorer la mobilité des diplômés souhaitant poursuivre un second cycle dans une université à l’étranger.

En savoir plus

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque vendredi le meilleur de Sciences Po !

“Nous devons tous habiter quelque part”

“Nous devons tous habiter quelque part”

Le logement est-il un bien ? Est-il un droit ? De Bombay à Paris, en passant par les grandes villes des États-Unis, Sukriti Issar invite chaque semaine ses étudiants à réfléchir au rôle du logement au sein des villes et dans la vie des individus. Un sujet qui mêle l’intime à l’économie, la sociologie au droit, à la croisée des disciplines.

Lire la suite
Fin du blocage des bâtiments à Sciences Po

Fin du blocage des bâtiments à Sciences Po

Après deux jours de blocage par un groupe d'étudiants mobilisés contre la loi Orientation et réussite des étudiants (ORE), l'occupation du site principal du campus parisien de Sciences Po a pris fin vendredi 20 avril en début d'après-midi. L’accès à tous les bâtiments du campus de Sciences Po à Paris est à nouveau possible pour l’ensemble des étudiants, enseignants et salariés. Les enseignements ont repris normalement dès vendredi après-midi.

Lire la suite
Réconcilier “humain” et

Réconcilier “humain” et "droits de l’homme”

Pour elle, c’est bien plus qu’une vocation. Étudiante en master "Human Rights and Humanitarian Action" à l'École des affaires internationales de Sciences Po (PSIA), Vanessa Topp se rend chaque semaine dans le quartier de la Porte de la Chapelle à Paris à la rencontre des migrants pour leur apporter son soutien. Portrait vidéo d'une jeune femme pour qui étude des droits de l'homme rime avec engagement.

Lire la suite
Vers l’orbanisation de l’Europe ?

Vers l’orbanisation de l’Europe ?

Par Sylvain Kahn - Viktor Orban et la Fidesz ont remporté les élections législatives en Hongrie dimanche 8 avril 2018. Avec plus de 48 % des suffrages et plus du tiers des sièges, ils progressent significativement par rapport aux deux précédents scrutins qui, déjà, les avaient mené au pouvoir en 2010 et en 2014. Cette troisième victoire de rang signale une évolution structurelle de la vie politique européenne. Cette évolution peut être baptisée « l’orbanisation » de l’Europe.

Lire la suite
Jacinda Ardern et Justin Trudeau à Sciences Po

Jacinda Ardern et Justin Trudeau à Sciences Po

Ils ont en commun de compter parmi les plus jeunes chefs de gouvernement au monde. À l'occasion de leurs visites officielles en France, Jacinda Ardern, Première ministre de Nouvelle-Zélande, et Justin Trudeau, Premier ministre du Canada, sont venus donner deux conférences exceptionnelles ce lundi 16 avril 2018 à Sciences Po.

Lire la suite

"Être libre de choisir sa propre vie"

Que signifie être libéral ? Dans son cours “Introduction à la pensée libérale”, le philosophe Gaspard Koenig explore les facettes d’une notion si familière qu’on en oublie l’histoire, la complexité et la profondeur. Car le libéralisme, c'est avant tout une “doctrine de l’individu”, dont les contours et le sens varient en fonction des cultures, des pays, et des courants de pensée. Un cours de philosophie, en sorte, bien plus que de politique.

Lire la suite
S’engager au service des autres

S’engager au service des autres

Nouveauté liée à la réforme du bachelor, le parcours civique propose aux étudiants d’appréhender la citoyenneté et la responsabilité sociale à travers le développement d’un projet personnel au service des autres. Se déroulant hors les murs de Sciences Po, le parcours civique amène les étudiants à rencontrer des personnes de différents milieux travaillant les secteurs de l'éducation, de l'emploi, de l'environnement, de la justice, de la santé, de la paix, etc.

Lire la suite
“C’est la grève générale en France qui a contribué à faire de 1968 une année clé dans le monde”

“C’est la grève générale en France qui a contribué à faire de 1968 une année clé dans le monde”

1968, année de révolutions ? Oui, mais pas seulement en France. Alors que beaucoup cantonnent cette année aux événements de mai et à ses barricades parisiennes, Gerd-Rainer Horn, enseignant-chercheur en histoire politique au Centre d’histoire de Sciences Po, rappelle que de nombreux mouvements étudiants se sont également déroulés partout dans le monde cette année-là. Entretien.

Lire la suite
“Aider les femmes à réaliser leurs ambitions”

“Aider les femmes à réaliser leurs ambitions”

Se lancer dans l’entrepreneuriat, négocier son salaire, accéder à des responsabilités… Comment aider les femmes à atteindre des postes de leadership ? Mieux comprendre les freins auxquels les femmes sont confrontées et mener des actions pour les lever, c’est l’objectif de la nouvelle “Chaire pour l’entrepreneuriat des femmes” lancée par Sciences Po. Interview avec Anne Boring, chercheuse spécialisée dans l’analyse des inégalités femmes-hommes dans le monde du travail et responsable de la Chaire.

Lire la suite
Candidats en 1ère année : 5 idées reçues sur les oraux

Candidats en 1ère année : 5 idées reçues sur les oraux

Vous avez passé l'écrit avec succès ? Bravo ! La deuxième quinzaine du mois de mai 2018, tous les candidats admissibles au Collège universitaire (1er cycle) de Sciences Po sont invités à un entretien. Une épreuve parfois stressante qui génère son lot d’idées reçues : voici quelques conseils pour se débarrasser des clichés et aborder ce dernier round avec le maximum de sérénité.

Lire la suite