"Le métier de journaliste est tout sauf un exercice solitaire"

L’École de journalisme de Sciences Po a mobilisé tous ses étudiants pour couvrir la Présidentielle 2017. Objectifs : se mettre en situation de reportage comme de vrais journalistes mais, surtout, créer des contenus créatifs résolument orientés vers le digital. Entretien avec Alice Antheaume, directrice exécutive de l’École de journalisme de Sciences Po. #ScPo2017

En quoi est-ce important pour vos étudiants de couvrir la campagne présidentielle française ?

Le but du jeu, c’est que les étudiants vivent les conditions de leur future vie de journalistes. Or, dans ce métier, c’est souvent l’actualité qui décide du travail ! L’année à venir va être rythmée par l’élection présidentielle. C’est intéressant pour nos étudiants de se confronter à cette réalité et de voir comment s’organiser pour livrer des informations intéressantes. L’autre intérêt de leur implication, c’est de permettre d’avoir des promotions qui travaillent ensemble. Le métier de journaliste est tout sauf un exercice solitaire, il faut savoir travailler en équipe. Au gré des couvertures, on découvre comment collaborer avec d’autres, ses talents et ses forces, le « live » et le terrain…Ce sont les conditions réelles, il y a une énorme pression et cela nécessite une organisation importante et souple. Ce que l'on met en place pour la Présidentielle constitue un accélérateur d’apprentissage.

Concrètement, que vont faire les étudiants pendant cette période de campagne ?

Ils sont en train de développer une application mobile, « Contrechamps » disponible fin novembre sur IOS. Cette application innovante abordera 4 thématiques originales et décalées que les médias traditionnels ne suivront pas forcément. Par exemple, les gens qui travaillent dans l’ombre des candidats avec « Les petites mains de la présidentielle », les duos rivaux, amoureux et amicaux avec « Tandem 2017 », ou encore le rapport à la nourriture des candidats « Pain de campagne » et les coulisses des journalistes qui suivent les candidats « Rush 2017 ». Un autre groupe d’étudiants fait partie d’un dispositif que nous avons monté en partenariat avec Twitter qui va leur permettre de suivre les différentes personnalités qui passeront à Sciences Po. Nous avons installé au cœur de Sciences Po une Twitter room, où les étudiants vont interviewer les personnalités avec un dispositif léger, un smartphone ou un Ipad, et posteront leurs contenus depuis le compte twitter officiel de Sciences Po avec le hashtag #ScPo2017. Enfin, lors des deux tours de scrutin, les 23 avril et 7 mai, toute l’école sera mobilisée pour animer une édition spéciale diffusée en direct, avec des envoyés spéciaux, des présentateurs, des sujets tournés en amont…

Comment accompagnez-vous les étudiants sur ce travail d’un point de vue pédagogique ?

Nos 113 étudiants de master 1 et 2 sont mobilisés sur la Présidentielle. Les plus avancés vont travailler sur l’offre éditoriale, mais il n’y a pas de rôle prédéterminé. Ils travaillent aussi bien l’écriture, le tournage de sujets vidéo, le son, les infographies, le passage à l’antenne, la gestion de projet...Ils passent du poste de chef de projet à celui de reporter, de chroniqueur à éditeur, etc. Ils doivent aussi être capables de développer eux-mêmes leur application en mettant les mains dans le code informatique ! En fonctionnant ainsi, chaque étudiant peut s’essayer à diverses pratiques journalistiques lors d’une actualité très intense. Bien sûr, on cadre beaucoup au début de la mise en place des projets, mais on les laisse s’en emparer librement et s’organiser. Ensuite, toutes les équipes de l’école, administrative, pédagogique, technique, s’organisent en mode rédaction pour les accompagner, en validant au fur et à mesure les contenus, c’est une énorme mobilisation qui est possible grâce à l’engagement de nos enseignants, de nos techniciens et bien sûr de notre secrétariat. On couvre des matinales, des nuits…Il faut rester en permanence disponible pour répondre aux questions. L’année sera sans doute très chargée mais ce sera passionnant !

En savoir plus

Commissaires de police 2019 : 70% des admis issus de Sciences Po

Commissaires de police 2019 : 70% des admis issus de Sciences Po

Depuis sa création en 2012, la classe préparatoire aux concours de police et de gendarmerie de l’École de droit de Sciences Po s’affirme chaque année comme l’une des meilleures préparations aux métiers de la sécurité. Cette année, sur les 33 postes ouverts au concours externe de commissaire de police, 23 places sont occupées par nos étudiants. Félicitations !

Lire la suite
Alliance U7+ : les universités s'invitent à l'agenda du G7

Alliance U7+ : les universités s'invitent à l'agenda du G7

47 responsables d'universités de 18 pays différents étaient réunis à Sciences Po les 9&10 juillet 2019 pour le sommet inaugural de l’alliance U7+, sous le haut patronage du Président Emmanuel Macron. Durant deux jours, les membres de ce nouveau réseau ont débattu, voté et signé 6 principes et 247 engagements pour répondre aux défis majeurs de l’agenda multilatéral. L’objectif : peser sur les débats mondiaux, et notamment le prochain sommet du G7 à Biarritz en août. 

Lire la suite
Artillerie : premiers coups de truelle

Artillerie : premiers coups de truelle

C’est parti pour les grands travaux ! Le rituel de pose de la première pierre a eu lieu le 8 juillet dernier sur le site de l’Artillerie, futur cœur du campus parisien de Sciences Po. Après l’acquisition du site en décembre 2016 et la présentation du projet lauréat en janvier 2018, cette cérémonie marque le début de la phase de rénovation et de construction. Reportage. 

Lire la suite
Une recherche pointue et accessible

Une recherche pointue et accessible

Directeur scientifique et professeur au Département d’économie, Guillaume Plantin a longtemps exercé à l’international  avant de rejoindre Sciences Po. Une expérience qui l’amène à concevoir les recherches dans un contexte global : global, par les enjeux à décrypter - environnement, numérique, populisme... - global, par la compétition mondiale dans laquelle la science évolue. Pour lui, la recherche à Sciences Po dispose d’acquis solides et fait preuve de la créativité nécessaire pour relever ces défis. À sa façon. Explications. 

Lire la suite
Cérémonies du diplôme 2019 : les meilleurs moments

Cérémonies du diplôme 2019 : les meilleurs moments

Plus de 7300 personnes ont assisté les 28 & 29 juin 2019 aux quatre cérémonies de remise des diplômes de la promotion 2019. Des parents, des amis, des professeurs, des compagnons, et parfois des enfants : c’est sous le regard fier, ému, et chaleureux de leurs proches et de leurs camarades que les diplômés ont ceint leur écharpe rouge pour ce premier jour du reste de leur vie. Découvrez quelques uns de ces moments uniques en vidéo et le résumé ci-dessous.  

Lire la suite
Comprendre les populismes

Comprendre les populismes

Les 1er et 2 juillet, une cinquantaine d’économistes, de politistes, d’historiens et de sociologues se réunissent à Sciences Po dans le cadre d’un tout nouveau groupe de recherche au sein du Centre for Economic Policy Research. Objet de cette rencontre : la question très actuelle du populisme et des politiques à mener pour lutter contre son emprise. Comment aborde-t-on le sujet épineux du populisme en recherche ? Eléments de réponse avec Sergei Guriev, professeur d’économie à Sciences Po et membre du comité d’organisation.

Lire la suite
Un siècle de femmes à Sciences Po

Un siècle de femmes à Sciences Po

Les étudiantes représentent près de 60 % de la promotion diplômée en juin 2019. Il y a un siècle, les premières femmes entraient à Sciences Po. Des premières étudiantes en 1919 jusqu’à une politique active de soutien de l’égalité aujourd’hui, comment leur place a-t-elle évolué dans l’École ? À l’occasion de ce centenaire,  retour sur 5 dates clés de l’histoire des femmes à Sciences Po.

Lire la suite
Qui sont nos diplômés 2019 ?

Qui sont nos diplômés 2019 ?

Des étudiants et des étudiantes brillants et engagés. Des invités d’honneurs inspirants. Des parents débordant de fierté. Consécration de l’année universitaire, la cérémonie du diplôme a rassemblé, vendredi 28 et samedi 29 juin 2019, près de 2500 diplômés et leurs invités, pour la première fois à la Philharmonie de Paris. Qui sont les étudiants de la promo 2019 ? Découvrez leurs profils. 

Lire la suite