L'IDENTITÉ VISUELLE DE SCIENCES PO ÉVOLUE

Sciences Po fait évoluer son identité visuelle en ce début d'année 2015. Pas de changement majeur, mais une série de petites mutations afin d'adapter les signes de l'institution à son époque et à ses nouveaux enjeux.

Pour se positionner parmi les grands noms de l'université mondiale, notre nom doit pouvoir s'affirmer clairement et circuler facilement, deux qualités que la précédente identité visuelle ne parvenait pas à rassembler, le logo accumulant une série de signes trop lourds à porter, et la charte graphique laissant les différentes entités de l'organisation se présenter comme des marques quasi-autonomes (et de fait, concurrentes du nom Sciences Po lui-même). Les universités les plus réputées dans le monde se présentent comme des grandes marques dont le nom émerge au dessus des laboratoires, écoles et départements, et dont la cohérence graphique s'affirme sur l'ensemble de leur domaine.

Nous avons rassemblé étudiants, salariés, enseignants/chercheurs, et alumni pour explorer les possibilités d'évolution et tous ont souhaité que l'identité visuelle soit à la fois (a) plus simple, plus cohérente et plus facile à utiliser sur toutes les plate-formes de communication, (b) spécifique pour bien différencier Sciences Po, et (c) en continuité avec l'identité précédente. Le choix a donc été fait de préserver les fondamentaux (couleur, écriture en un mot, animaux) et de supprimer ou changer les détails plus superficiels.

Le logo est redessiné conformément à ce brief. On garde l'écriture en un mot qui dit que Sciences Po est un nom propre et pas juste l'abréviation de "sciences politiques", et on renforce cette affirmation en supprimant le point qui rappelait inopportunément ladite abréviation. La référence à Paris placée sous le blason disparait. Nous sommes Sciences Po, présents dans nos campus en province, et pas "Sciences Po Paris". Les lettres du nom ont été dessinées dans une typographie propriétaire plus légère que la typo générique d'avant (un "helvetica heavy"). La couleur demeure le rouge mais dans une nuance vive, dynamique. Plus affirmatif et plus spécifique, le nom Sciences Po peut désormais se déployer tout seul, ce qui le rend plus lisible, en particulier quand il circule sur le web.

Que les amis des animaux se rassurent néanmoins, ces derniers ne disparaissent pas pour autant. Ils s'affranchissent simplement du nom pour devenir un emblème à part entière, porteur de la fable antique reprise par Machiavel : "Le prince, devant donc agir en bête, tâchera d'être tout à la fois renard et lion : car, s'il n'est que lion, il n'apercevra point les pièges ; s'il n'est que renard, il ne se défendra point contre les loups ; et il a également besoin d'être renard pour connaître les pièges, et lion pour épouvanter les loups". Les animaux sont stylisés et leur look héraldique allégé, car Sciences po n'a pas (ou plus) besoin de se donner l'allure de l'université néo-médiévale qu'elle n'a jamais été (voir à ce sujet la "Petite Histoire du Logo Sciences Po" de Marie Scot). Renard et lion, unis pour porter les connaissances conçues et transmises rue Saint Guillaume, occupent désormais un cartouche circulaire, forme plus contemporaine de l'époque, moderne, de la fondation de l'Ecole Libre. L'emblème trouvera sa place dans de nombreux supports, là où un format ramassé est nécessaire (réseaux sociaux, signalétique), mais également là où nous voulons déployer tous les signes de la marque (goodies, édition).

Sciences Po est donc aujourd'hui pourvue d'un duo de signes institutionnels : un logo fait du seul nom mis en majesté, et un emblème qui rappelle l'esprit critique que favorise la pratique des arts libéraux. Il est courant que les grandes marques affirment tour à tour leur nom et leur emblème, selon les surfaces et surtout les occasions. Les exemples abondent, de l'automobile qui iconise les calandres, au luxe qui aime convertir les sigles en monogrammes, ou encore aux équipementiers dits sportifs, qui substituent à leurs noms les symboles qui en sont devenus les synonymes. L'université n'échappe pas à cette pratique sémiotique, et nombreux sont les blasons et les sceaux qui s'affranchissent des noms dont ils sont les équivalents.

L'identité est prête à s'inscrire sur tous nos médias, plate-formes et supports : papeterie, édition, web, réseaux sociaux, goodies, signalétique. Elle s'adapte à l'ensemble de nos entités, campus, écoles, départements, centres de recherche, bibliothèque, presses, executive education...

Soutien à Fariba Adelkhah

Soutien à Fariba Adelkhah

Nous avons été choqués d’apprendre l’arrestation de notre collègue Fariba Adelkhah en Iran et sa détention depuis apparemment plusieurs semaines, sans possibilité de contact avec les autorités françaises.

Lire la suite
Commissaires de police 2019 : 70% des admis issus de Sciences Po

Commissaires de police 2019 : 70% des admis issus de Sciences Po

Depuis sa création en 2012, la classe préparatoire aux concours de police et de gendarmerie de l’École de droit de Sciences Po s’affirme chaque année comme l’une des meilleures préparations aux métiers de la sécurité. Cette année, sur les 33 postes ouverts au concours externe de commissaire de police, 23 places sont occupées par nos étudiants. Félicitations !

Lire la suite
Alliance U7+ : les universités s'invitent à l'agenda du G7

Alliance U7+ : les universités s'invitent à l'agenda du G7

47 responsables d'universités de 18 pays différents étaient réunis à Sciences Po les 9&10 juillet 2019 pour le sommet inaugural de l’alliance U7+, sous le haut patronage du Président Emmanuel Macron. Durant deux jours, les membres de ce nouveau réseau ont débattu, voté et signé 6 principes et 247 engagements pour répondre aux défis majeurs de l’agenda multilatéral. L’objectif : peser sur les débats mondiaux, et notamment le prochain sommet du G7 à Biarritz en août. 

Lire la suite
Artillerie : premiers coups de truelle

Artillerie : premiers coups de truelle

C’est parti pour les grands travaux ! Le rituel de pose de la première pierre a eu lieu le 8 juillet dernier sur le site de l’Artillerie, futur cœur du campus parisien de Sciences Po. Après l’acquisition du site en décembre 2016 et la présentation du projet lauréat en janvier 2018, cette cérémonie marque le début de la phase de rénovation et de construction. Reportage. 

Lire la suite
Une recherche pointue et accessible

Une recherche pointue et accessible

Directeur scientifique et professeur au Département d’économie, Guillaume Plantin a longtemps exercé à l’international  avant de rejoindre Sciences Po. Une expérience qui l’amène à concevoir les recherches dans un contexte global : global, par les enjeux à décrypter - environnement, numérique, populisme... - global, par la compétition mondiale dans laquelle la science évolue. Pour lui, la recherche à Sciences Po dispose d’acquis solides et fait preuve de la créativité nécessaire pour relever ces défis. À sa façon. Explications. 

Lire la suite
Cérémonies du diplôme 2019 : les meilleurs moments

Cérémonies du diplôme 2019 : les meilleurs moments

Plus de 7300 personnes ont assisté les 28 & 29 juin 2019 aux quatre cérémonies de remise des diplômes de la promotion 2019. Des parents, des amis, des professeurs, des compagnons, et parfois des enfants : c’est sous le regard fier, ému, et chaleureux de leurs proches et de leurs camarades que les diplômés ont ceint leur écharpe rouge pour ce premier jour du reste de leur vie. Découvrez quelques uns de ces moments uniques en vidéo et le résumé ci-dessous.  

Lire la suite
Comprendre les populismes

Comprendre les populismes

Les 1er et 2 juillet, une cinquantaine d’économistes, de politistes, d’historiens et de sociologues se réunissent à Sciences Po dans le cadre d’un tout nouveau groupe de recherche au sein du Centre for Economic Policy Research. Objet de cette rencontre : la question très actuelle du populisme et des politiques à mener pour lutter contre son emprise. Comment aborde-t-on le sujet épineux du populisme en recherche ? Eléments de réponse avec Sergei Guriev, professeur d’économie à Sciences Po et membre du comité d’organisation.

Lire la suite
Un siècle de femmes à Sciences Po

Un siècle de femmes à Sciences Po

Les étudiantes représentent près de 60 % de la promotion diplômée en juin 2019. Il y a un siècle, les premières femmes entraient à Sciences Po. Des premières étudiantes en 1919 jusqu’à une politique active de soutien de l’égalité aujourd’hui, comment leur place a-t-elle évolué dans l’École ? À l’occasion de ce centenaire,  retour sur 5 dates clés de l’histoire des femmes à Sciences Po.

Lire la suite