"J'ai troqué mon attaché-case pour un sac à dos"

Après dix ans dans la gestion des affaires publiques au niveau européen, Clara Thompson-Lipponen a décidé de se lancer dans un master en un an à Sciences Po. Une expérience qui a donné une nouvelle dimension à sa carrière. Témoignage.

Clara Thompson-Lipponen a obtenu avec les honneurs en 2015 son diplôme de master en un an de l’École des affaires internationales de Sciences Po (PSIA). Désormais conseillère au sein de la Direction du Commerce et de l’Agriculture de l’OCDE, elle raconte comment ce diplôme de master à Sciences Po a donné un coup d’accélérateur à sa carrière, après dix ans dans les affaires publiques européennes.  

Pourquoi avez vous fait le choix de suivre un master en un an à Sciences Po ?

Clara Thompson-Lipponen : J’avais travaillé dans la gestion des affaires publiques à Bruxelles pendant dix ans, pour le Département d’État américain et pour l’industrie européenne des aliments et des boissons. En suivant mon mari dont la carrière l’appelait à Paris, j’ai mis la mienne entre parenthèses pour m’occuper de mon fils. Après ce break, retrouver un poste s’est avéré bien plus difficile que ce à quoi je m’attendais. Après avoir réfléchi à toutes les options, reprendre des études à l’université m’a semblé être la meilleure stratégie. Je souhaitais actualiser mes compétences, et les étendre à des domaines plus quantitatifs, comme les statistiques et l’économie. Je voulais aussi aborder des sujets que j’avais toujours eu envie d’étudier, comme l’agriculture et le droit commercial international. Le master en un an proposé par Sciences Po était la formule idéale pour re-booster ma carrière en un minimum de temps, tout en me donnant accès à toutes les connaissances qui m’intéressaient.

Qu’est-ce que cette expérience a changé dans votre carrière ?

C. T.-L. : Je n’ai pas encore énormément de recul, mais j’ai travaillé sans interruption depuis l’obtention de mon diplôme en juillet 2015 : il n’y a pour moi aucun doute sur le fait que c’est lié à cette nouvelle ligne sur mon CV. Mes diplômes précédents, obtenus en affaires européennes à l’Université Nationale d’Irlande, m’avaient été très utiles durant mon parcours à Bruxelles. Mais après un déménagement et une pause dans ma carrière, j’avais besoin de prouver à mes futurs employeurs que mes compétences étaient toujours pertinentes et affûtées.

Parmi les compétences que vous avez développées durant ce master en un an à Sciences Po, quelles sont celles qui ont le plus compté pour votre poste actuel ?

C. T.-L. : C’est d’abord le contenu des cours eux-mêmes - en agriculture, économie et droit commercial - qui s’est révélé très utile pour ma mission actuelle de conseillère au sein de la Direction du Commerce et de l’Agriculture de l’OCDE.

Ensuite, de manière plus générale, l’intensité de la charge de travail demandée m’a appris à travailler efficacement avec un niveau de pression que je n’avais jamais eu à gérer auparavant ! Ce master m’ a poussée hors de ma zone de confort, que ce soit en termes de volume de travail ou de contenu des enseignements, notamment sur des sujets quantitatifs. Je n’oublierai jamais mon premier examen après 15 ans sans faire de macro-économie : j’avais la peur au ventre ! Mais tout cela en valait vraiment la peine : c’est en troquant mon attaché-case contre un sac-à-dos d’étudiante que j’ai pu donner un coup d’accélérateur à ma carrière.

Y’a-t-il un autre élément essentiel à retenir ?

C. T.-L. : Il y a trois choses que je n’oublierai pas. D’abord beaucoup de nos enseignants étaient particulièrement charismatiques et accompagnaient énormément les étudiants. Ensuite, notre responsable pédagogique, était quelqu’un d’extrêmement avisé, qui ne ménageait pas ses efforts pour nous. Et enfin, mes camarades de cours, qui étaient à la fois les professionnels avec qui nous formions un groupe très soudé, mais aussi des étudiants plus jeunes avec qui nous avions certains cours en commun, et dont je n’oublierai pas l’enthousiasme et l’ouverture d’esprit. Cela a été  une chance exceptionnelle de pouvoir retourner sur les bancs de la fac à ce moment là de ma vie, et de travailler avec des gens de cette qualité.

>> Découvrez nos programmes de master en un an

Trump, ou comment faire du faux neuf avec du vrai vieux

Trump, ou comment faire du faux neuf avec du vrai vieux

Par Bertrand Badie. Il n’y a plus d’élections tranquilles : le propos pourrait être élargi à toutes les consultations populaires, si on en croit l’émotion légitime qui a accompagné le référendum britannique sur le Brexit. Il était un temps, lorsque disparaissait la bipolarité, où certains se croyaient autorisés à prédire l’apothéose de la démocratie apaisée. William Clinton renchérissait en annonçant le triomphe universel de cette forme de gouvernement dont le leadership naturel reviendrait au pays qui en était la plus « grande » des incarnations.

Lire la suite

"Un sacré coup de poing dans nos habitudes"

C'est parti pour une nouvelle saison de "Prof.", la première websérie de Sciences Po ! À chaque épisode, nous vous emmenons au cœur des salles de cours, dans cette rencontre entre un « Prof. », une discipline, et ses étudiants. Quel est le secret d'un cours réussi ? Une confrontation des points de vue parfois inattendue, souvent drôle, toujours passionnée. Entrée fracassante dans cette nouvelle saison avec Frédéric Gros, le "Prof." qui bouscule les cerveaux et dérange les habitudes.

Lire la suite
Pourquoi détestons-nous autant nos politiques ?

Pourquoi détestons-nous autant nos politiques ?

Nous sommes souvent séduits par leurs promesses, mais, très vite, ils nous déçoivent. Est-ce dû à leur inefficacité ? À leur supposée corruption ? Ou au pessimisme des Français, réputés impossibles à gouverner ? En somme, pourquoi détestons-nous autant nos politiques ? Dans l’ouvrage au titre éponyme qu’ils publient aux Presses de Sciences Po, Emiliano Grossman et Nicolas Sauger, chercheurs au Centre d’études européennes de Sciences Po, s’interrogent sur cet étrange mal… qui n’est pas que français et relève plutôt d’un malaise européen. Interview.

Lire la suite
Grand oral pour les candidats à la présidence de l'OMS

Grand oral pour les candidats à la présidence de l'OMS

Le 10 février 2017, Sciences Po accueillait les trois candidats en lice pour la Direction Générale de l'Organisation Mondiale de la Santé, qui sont intervenus devant les étudiants lors d'une conférence consacrée aux grands enjeux de la santé mondiale pour les années à venir. Le Dr David Nabarro, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus et le Dr Sania Nishtar s'expriment au micro de Sciences Po sur leur vision et leurs priorités en matière de gouvernance mondiale de la santé (vidéo en anglais)

Lire la suite
Sciences Po, 2ème université préférée des Erasmus

Sciences Po, 2ème université préférée des Erasmus

Chaque année, plus de 600 étudiants de 50 nationalités différentes choisissent d’aller étudier à Sciences Po dans le cadre du programme Erasmus, qui fête ses 30 ans cette année. Un chiffre qui fait de Sciences Po la 2ème université française la plus populaire parmi les étudiants du célèbre programme d'échange européen, juste derrière l’Université de Strasbourg, d'après les chiffres de la Commission Européenne*. 

Lire la suite
La fabrique de la classe moyenne chinoise

La fabrique de la classe moyenne chinoise

La formation d’une classe moyenne est un des traits majeurs de la nouvelle société chinoise. En quoi cette classe ressemble-t-elle à celles que nous connaissons ? Comment se situe-t-elle entre capitalisme et dirigisme ? Son développement a-t-il un terme ? C’est à ces questions que répond Jean-Louis Rocca, chercheur émérite au CERI, dans son dernier ouvrage The Making of the Chinese Middle Class.  

Lire la suite
L'année présidentielle à Sciences Po

L'année présidentielle à Sciences Po

Dans quelques semaines, les candidats amorceront la dernière ligne droite d’une course à l’Élysée qui déjoue tous les pronostics, défie toutes les attentes. On l’annonçait comme un énième round entre les mêmes protagonistes : il n’en est rien. D’une intensité peu commune, scrutée par toute l’Europe, cette élection présidentielle a déjà balayé tous les sortants et propose un casting politique inédit. Échaudés par les expériences britannique et américaine, médias et sondeurs cherchent à cerner une opinion publique tout sauf indifférente, entre rejet du “système” et quête d’une alternative.

Lire la suite
Médias et élections, quels enjeux ?

Médias et élections, quels enjeux ?

A moins de trois mois de l'élection présidentielle française, les médias sont nombreux à se poser la question de la couverture médiatique du scrutin. Que faire face à la montée du vote FN ? Comment réagir face à la crise de défiance des citoyens envers les journalistes ? Que retenir de la couverture médiatique de l'élection présidentielle américaine ? 

Lire la suite
Les meilleures copies 2016

Les meilleures copies 2016

Vous êtes candidat pour entrer en 1ère année et vous allez devoir passer les épreuves écrites des 18 & 19 février prochains ? Pas de panique, vous n'êtes pas seul(e) : c'est le cas de la majorité des candidat(e)s. De Chateaubriand à la construction de l'identité sociale, en passant par "Berlin dans la Guerre Froide", voici les meilleures copies de l'examen 2016. Une lecture inspirante dans la dernière ligne droite de vos révisions. 

Lire la suite