ENA : 82 % des nouveaux admis viennent de Sciences Po

Les étudiants de Sciences Po constituent 82 % des admis à l’ENA par le concours externe, mais aussi près de 60 % des futurs adjoints de direction à la Banque de France et un tiers des futurs directeurs d’hôpital. Les derniers résultats des concours administratifs consacrent la préparation assurée par l’École d’affaires publiques comme la meilleure en France pour réussir les concours de la haute fonction publique (en photo ci-dessus, Justine Boniface, l'une des 35 étudiants de Sciences Po qui viennent d'être admis à l'ENA.)

Le programme couvre 13 concours de la haute fonction publique d’État, territoriale ou hospitalière, et insère chaque année de 120 à 130 diplômés vers les carrières de la haute fonction publique. Avec le palmarès suivant pour l’année 2016-2017:

  • À l’ENA : 35 des 43 admis du concours externe (82 %)
  • Au concours de l’Assemblée Nationale (administrateur-adjoint et administrateur) : 67 % des admis
  • Au concours de directeur d’hôpital (EHESP - École des hautes études en santé publique) : 16 des 51 admis (32 %).
  • Au concours des dirigeants de la protection sociale (EN3S - École nationale supérieure des administrateurs de la Sécurité Sociale) : 25 % des admis
  • Au concours d’adjoint de direction à la Banque de France : 17 admis sur les 30 (57 %).

Et pour l’année 2015/2016 :

  • Au concours de l’Institut National des Études Territoriales (INET), qui forme les cadres de la fonction publique territoriale : 48 % des admis, et 80 % des admis à la Ville de Paris.
  • Au concours du Sénat : 67 % des admis
  • Aux concours du Ministère des affaires étrangères : 17 des 26 admis (65 %)

 

3 questions à Benjamin Giami, responsable de la préparation aux concours administratifs à l’École d’affaires publiques

Quel bilan faites-vous de ce palmarès 2016-2017 ?

Benjamin Giami : C’est une très belle performance : pour l’ENA nous sommes à 82 % du total des admis du concours externe issus de Sciences Po, contre 70 % l’an dernier (fin 2015). Et ce n’est pas le seul concours où les étudiants de Sciences Po forment la majorité des admis : c’est aussi le cas au Sénat, à l’Assemblée nationale, ou encore chez les futurs adjoints de la Banque de France.

Quelles sont les clés de la réussite de cette préparation ?

B. G. : La méthode Sciences Po, c’est d’abord l’entraînement et la mise en situation : les étudiants font des “galops” (épreuves) tous les samedis durant toute l’année de préparation, avec 2 concours blancs. Nous proposons aussi un coaching en petits groupes de 4 à 6 étudiants animés par un enseignant ou un ancien lauréat. Et nous avons une équipe pédagogique totalement dédiée à l’accompagnement et à l’encadrement des étudiants, mais aussi des enseignants. Tout cela crée un foisonnement intellectuel intense et une belle émulation parmi les 500 à 600 étudiants qui préparent les concours chaque année.

Y’a-t-il eu des changements récents dans le contenu de la préparation ?

B. G. : Nous sommes en perpétuelle évolution, et cette capacité d’adaptation pour coller aux attentes du jury est une de nos forces. Par exemple, l’an dernier, les rapports des jurys faisaient état de lacunes en économie : dès cette année nous avons renforcé les enseignements et les entraînements dans cette matière.

Pour présenter des candidats plus mûrs face aux jurys, nous devons aussi donner le temps aux étudiants de réfléchir plus tôt au sens de leur candidature. C’est pour cela que des réunions d’informations sur ces carrières sont organisées dès la rentrée de première année de Master.

Enfin, bien que la spécialité "Administration publique" du Master affaires publiques constitue le meilleur tremplin pour les concours, il convient de rappeler qu’elle prépare à une grande diversité de métiers à l’intersection du secteur privé et du secteur public et à tous les échelons local, national, européen et international.

En savoir plus

“Protestas”, une websérie aux couleurs de l’activisme latino-américain

“Protestas”, une websérie aux couleurs de l’activisme latino-américain

En Amérique latine, l'année 2020 a été marquée  par d'immenses mobilisations en faveur d'une démocratisation profonde des régimes politiques et une modernisation des sociétés. Des mouvements qui ont su se réinventer pour s'adapter à la pandémie. C’est cette réinvention que raconte la websérie “Protestas”, née d’une collaboration entre journalistes et chercheurs de l’Observatoire politique de l’Amérique latine et des Caraïbes (OPALC/CERI Sciences Po). En huit épisodes, ces vidéos explorent l’infatigable créativité de ces mouvements sur le continent, et leurs résonances au-delà. Entretien avec Olivier Dabène, chercheur au CERI et président de l’OPALC, à l’occasion du lancement de la série. 

Lire la suite
Vous avez raté la Journée des masters ? Voici un programme de rattrapage

Vous avez raté la Journée des masters ? Voici un programme de rattrapage

Notre Journée des masters en ligne a rassemblé 8000 visiteurs le 28 novembre dernier ! Au programme, des sessions d'information et d'échange sur les programmes de master, les doubles diplômes, les débouchés, les procédures d'admissions et les possibilités de bourses et d'aide sociale. Retrouvez ci-dessous les présentations des différentes Écoles de second cycle. 

Lire la suite
À quoi servent les études de recherche ?

À quoi servent les études de recherche ?

“Notre travail, c’est d’établir des diagnostics sur le monde comme il va” : Pierre François, Doyen de l’École de la recherche (ex-École doctorale) revient sur les spécificités et les atouts de la formation à la recherche, vocation plus indispensable et plus exigeante que jamais à l’heure où la pandémie bouscule le fonctionnement routinier du social". 

Lire la suite
Lancement de la Chaire européenne sur le développement durable et la transition climatique

Lancement de la Chaire européenne sur le développement durable et la transition climatique

Le 25 novembre 2020, Sciences Po lance une nouvelle Chaire développement durable et transition climatique, pilotée conjointement par l'École d’affaires publiques et l'École des affaires internationales (PSIA). Dans la lignée du Green Deal européen, cette Chaire résolument transdisciplinaire vise à apporter de nouveaux éclairages à toutes les organisations soucieuses de faire progresser le développement durable selon le triple axe de la transition climatique, du développement économique et de l’inclusion sociale. Entretien avec son directeur, le Dr Shiv Someshwar, spécialiste des questions environnementales, professeur associé à Sciences Po et professeur invité de l’Université Columbia. 

Lire la suite
Vous avez raté la Journée portes ouvertes ? Voici un programme de rattrapage

Vous avez raté la Journée portes ouvertes ? Voici un programme de rattrapage

La Journée portes ouvertes 2020 du bachelor a rassemblé 12 000 visiteurs en ligne samedi 14 novembre dernier ! Si vous n'avez pas pu assister aux différents ateliers, voici quelques émissions à voir en replay qui vous permettront de savoir l'essentiel sur Sciences Po, son programme de premier cycle, et les nouvelles modalités d'admission. De quoi vous motiver pour oser Sciences Po !

Lire la suite
L'innovation dans tous ses États

L'innovation dans tous ses États

Comment réinventer les prisons de demain ? Comment décarboner les Jeux olympiques de 2024 ? Comment rendre le patrimoine du Domaine de Chantilly accessible aux générations futures ? Voici quelques-unes des questions soulevées par l’Incubateur des politiques publiques, un programme destiné aux étudiants de master de l’École d’affaires publiques de Sciences Po, mis à l'honneur dans le cadre du Mois de l’Innovation Publique de novembre 2020. 

Lire la suite
Histoire globale & internationale : un nouveau double diplôme Sciences Po / King's College

Histoire globale & internationale : un nouveau double diplôme Sciences Po / King's College

Sciences Po et King's College London, partenaires de longue date, renforcent leurs liens avec la création d'un double diplôme de master en histoire globale et internationale. Une formation unique qui combine l'expertise de deux des meilleurs centres européens d'études en histoire. Mario Del Pero, Professeur des universités à Sciences Po, directeur des études doctorales en histoire et artisan de ce double diplôme, répond à nos questions. 

Lire la suite
Migrations : découvrez le dernier numéro de Cogito, le magazine de la recherche

Migrations : découvrez le dernier numéro de Cogito, le magazine de la recherche

Les groupes sociaux ainsi que les individus se sont toujours déplacés, plus ou moins durablement. Ces mobilités diverses dans le temps et l’espace, sont marquées par la multiplicité de leurs motifs, de leurs trajectoires et de leurs répercussions. En découle l’impératif de les analyser avec une attention tout aussi plurielle. Les nombreuses recherches conduites à Sciences Po, en particulier  au sein du groupe Migration et Diversité répondent à cette exigence et visent à développer de nouvelles approches. Le dernier dossier de Cogito, le magazine de la recherche, présente un aperçu de leur richesse. 

Lire la suite