Docteurs honoris causa : 3 profils exceptionnels

Après Vaclav Havel, Boutros Boutros Ghali ou Lakhdar Brahimi, Sciences Po s’apprête à honorer, le 12 décembre, trois nouveaux docteurs honoris causa. Une promotion 2017 exceptionnelle à plus d’un titre. D’abord parce qu’elle distinguera deux femmes, qui rejoignent Helen Wallace, première Docteure honorée en 2011. C’est également la première fois que Sciences Po décerne ce titre à un universitaire d’Afrique subsaharienne. Trois profils remarquables et inédits à découvrir ci-dessous.

Daphne Barak-Erez, spécialiste du droit constitutionnel

Daphne Barak-Erez est née aux États-Unis en 1965 et a émigré en Israël en 1966. Elle a accompli l’essentiel de sa carrière universitaire à la Faculté de droit de l'Université de Tel-Aviv. Juriste reconnue internationalement, Daphne Barak-Erez est une spécialiste du droit constitutionnel et du droit administratif. Juge de la Cour suprême d’Israël depuis mai 2012, elle a été doyenne de la Faculté de droit de l'Université de Tel-Aviv. Elle a débuté son parcours académique comme post-doctorante à la Harvard Law School. Elle a également enseigné en tant que professeur invité dans de nombreuses facultés de droit, dont celles de Stanford, Columbia, Duke, Virginie, UCLA et Toronto.

Jane Mansbridge, un grand nom de la théorie politique contemporaine

Jane Mansbridge, née en 1939, est un grand nom de la théorie politique contemporaine. Connue pour ses travaux sur la démocratie participative, en faveur de laquelle elle s’est engagée avec passion, elle est l’auteure d’un livre devenu un classique : Beyond Adversary Democracy (publié pour la première fois en 1980). Elle est actuellement Adams Professor of Political Leadership and Democratic Values à la Kennedy School of Government de Harvard University (USA). Elle a enseigné au Center for Advanced Study in the Behavioral Sciences de Stanford (1997–1998 et 2001–2002), à la Russell Sage Foundation (1991–1992) et à l’Institute for Advanced Study de Princeton (1985–1986). Elle a été élue membre de l’American Academy of Arts and Sciences en 1994. 

Ibrahima Thioub, spécialiste de l'historiographie africaine

Ibrahima Thioub, né en 1955, est un historien et universitaire sénégalais, professeur à l'université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, dont il est le recteur depuis 2014. Ses travaux et son enseignement portent principalement sur l’historiographie africaine, notamment les systèmes de domination et leurs idéologies, les esclavages et les traites négrières. Il a été professeur invité à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et dans plusieurs universités aux États-Unis, en Europe, en Asie (Népal, Inde, Sri Lanka) et de nombreux pays africains (Gambie, Sierra Leone, Afrique du Sud). En 2008-2009, il a été chercheur-résident au Wissenschaftskolleg de Berlin.

En savoir plus

Handicap :

Handicap : "En parler sans tabou"

Diplômée 2018 du master en Sécurité internationale de l’École des affaires internationales de Sciences Po (PSIA), Marie-Line a passé le prestigieux concours du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères via une voie spécifique de recrutement dédiée aux personnes en situation de handicap. Dans deux mois, elle prendra son premier emploi en tant que “secrétaire des Affaires étrangères”, un poste de catégorie A. Préparation des concours, futures missions à l’étranger ou encore accompagnement du handicap à Sciences Po, elle nous détaille son parcours.

Lire la suite
De Nairobi à Paris

De Nairobi à Paris

Sciences Po et l’université de Strathmore ouvrent un nouveau double diplôme en bachelor et master. Cette formation permettra aux étudiants de premier cycle inscrits à l’université de Strathmore d’obtenir, en cinq ans, un diplôme de bachelor de l’université de Strathmore suivi d’un diplôme de master de Sciences Po.

Lire la suite

"L'amour des textes"

Qu’est-ce qui peut réunir une ancienne ministre de la Culture et des étudiants réfugiés dans une salle de cours ? L'amour des textes d'Albert Camus et de Victor Hugo ! Avec la culture comme langage universel et outil d’intégration, Aurélie Filippetti transmet sa passion des grands textes aux étudiants réfugiés accueillis par Sciences Po depuis 2015. Quand littérature rime avec ouverture...

Lire la suite
FEMPO, la success story

FEMPO, la success story

FEMPO est une start-up qui propose des culottes en tissu lavable destinées à remplacer les protections hygiéniques. Accompagné par l’incubateur de Sciences Po en 2018, ce projet est né de la rencontre de deux alumnae, Fanny Abes, diplômée du master en politique économique internationale, et Claudette Lovencin, diplômée du master en politique publique. Lire la suite

Une histoire de femmes

Une histoire de femmes

Des premières étudiantes entrées dans nos murs en 1919 jusqu’à une politique active de soutien de l’égalité aujourd’hui, comment la place des femmes a-t-elle évolué dans l’École ? À l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, 5 dates clés de l’histoire des femmes à Sciences Po.

Lire la suite
Sciences Po 3ème université mondiale en

Sciences Po 3ème université mondiale en "science politique et relations internationales"

Sciences Po améliore encore son positionnement international en "science politique et relations internationales" en passant de la quatrième à la troisième place mondiale dans le classement international QS 2019 des meilleures universités par discipline, dévoilé ce 26 février 2019. Classée derrière Harvard et Oxford, Sciences Po est la première université d'Europe continentale dans cette discipline, devant LSE et Cambridge.

Lire la suite
“La propagande a été le ciment de la démocratie libérale”

“La propagande a été le ciment de la démocratie libérale”

La persuasion de masse n’est pas née avec Internet, mais le numérique et les réseaux sociaux marquent une révolution dans l’histoire de la propagande. Loin d’avoir disparu avec les régimes totalitaires du XXè siècle, la voici plus présente, plus efficace, et plus dangereuse que jamais pour la démocratie. Entretien avec David Colon, historien et enseignant à Sciences Po, sur son ouvrage Propagande. La manipulation de masse dans le monde contemporain.

Lire la suite
Léo Ferré : du sale gosse de Sciences Po au Joli môme de l’Olympia

Léo Ferré : du sale gosse de Sciences Po au Joli môme de l’Olympia

Avant de devenir l’un des plus célèbres chanteurs français du 20ème siècle, Léo Ferré a usé ses pantalons sur les bancs de Sciences Po, dont il est sorti diplômé en 1939 (non sans péripéties). De la Péniche aux plus grandes scènes françaises, retour sur un parcours rempli d’insouciance et de maladresse.

Lire la suite
Une semaine de visites exceptionnelles à Vienne

Une semaine de visites exceptionnelles à Vienne

Depuis 15 ans, les étudiants du campus de Nancy se rendent pendant une semaine à Vienne, Bruxelles ou Berlin pour y effectuer un séjour d’étude. Cette année, la promotion de première année s’est rendue dans la capitale autrichienne. Au programme : des visites d’institutions européennes et internationales, des rencontres avec des experts et des politiques… mais aussi la culture avec une visite célèbre du célèbre opéra de Vienne. Retour en vidéo sur un séjour riche d’enseignements.

Lire la suite