De Marcel Proust à Florian Zeller : les écrivains diplômés de Sciences Po

Sciences Po est, depuis sa création, une grande école des plumes françaises. Une trentaine d’écrivains s’y sont succédé entre 1886 et 2001, sur quatre générations.

La première génération regroupe des écrivains nés dans les années 1860-1890. Inscrit en 1886, Paul Claudel deviendra diplomate et un membre éminent de l’Académie française. Marcel Proust et Paul Morand suivent un double cursus, comme c’est alors l’usage, en s’inscrivant en parallèle à la faculté de droit. Une note d’Albert Sorel, sur la participation de Proust à son cours d’histoire diplomatique, évoque un étudiant « fort intelligent ». Inscrit en 1910, Pierre Drieu La Rochelle ne sera pas diplômé.

Paul Claudel, Paul Morand, puis Julien Gracq et Léo Ferré

La génération suivante est celle des étudiants nés dans les années de la Première Guerre mondiale et diplômés dans les années 1930. Elle compte des essayistes et romanciers célèbres - Julien Gracq, Roger Peyrefitte, Gilbert Cesbron, Louis-René Pineau des Forêts, Maurice Druon - et un poète, qui fut aussi un auteur-compositeur-interprète : Léo Ferré. Peyrefitte réalise une thèse sur le cacao sous la direction d’André Siegfried, dont il fit don à la bibliothèque, considérant cette dernière comme un « tombeau auguste ».

Étudiant en géographie, Gracq poursuit en parallèle un cursus à l’École normale, à l’instar de son condisciple Georges Pompidou. Écrivains engagés, Pineau des Forêts et Druon ont tous deux été des résistants, dont les œuvres ont été récompensées par de nombreux prix et distinctions.

Les Carrère de mère en fils, et la “Promo 86”

La génération des écrivains qui va de l’après-guerre jusqu’aux années 1980 compte pour la première fois une femme, Hélène Carrère d’Encausse. Plus de la moitié des futurs écrivains inscrits à l’IEP fréquente la section service public : Hélène et Emmanuel Carrère, Frédéric Mitterrand, Christian Combaz, François Sureau, Marc Lambron. L’écrivain germanopratin Matthieu Galey, célèbre pour son Journal, et Jean-Christophe Rufin suivent la section relations internationales, alors qu’Erik Orsenna et Renaud Camus sont diplômés de la section politique et sociale.

Célébrée dans La Promo Sciences Po 1986, livre autobiographique d’Ariane Chemin, une poignée d’écrivains en herbe a été diplômée au seuil des années 1990 : Alexandre Jardin et Frédéric Beigbeder, respectivement en 1986 et 1987, et Pauline Dreyfus et Yann Moix leur succèdent dans le milieu des années 1990, date de publication des premiers ouvrages de ce dernier. L’écrivain le plus jeune de la nouvelle génération des écrivains nés au seuil des années 80, Florian Zeller, a été diplômé en 2001.

par Goulven Le Brech, Responsable de la Mission Archives de Sciences Po
 

Handicap :

Handicap : "En parler sans tabou"

Diplômée 2018 du master en Sécurité internationale de l’École des affaires internationales de Sciences Po (PSIA), Marie-Line a passé le prestigieux concours du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères via une voie spécifique de recrutement dédiée aux personnes en situation de handicap. Dans deux mois, elle prendra son premier emploi en tant que “secrétaire des Affaires étrangères”, un poste de catégorie A. Préparation des concours, futures missions à l’étranger ou encore accompagnement du handicap à Sciences Po, elle nous détaille son parcours.

Lire la suite
De Nairobi à Paris

De Nairobi à Paris

Sciences Po et l’université de Strathmore ouvrent un nouveau double diplôme en bachelor et master. Cette formation permettra aux étudiants de premier cycle inscrits à l’université de Strathmore d’obtenir, en cinq ans, un diplôme de bachelor de l’université de Strathmore suivi d’un diplôme de master de Sciences Po.

Lire la suite

"L'amour des textes"

Qu’est-ce qui peut réunir une ancienne ministre de la Culture et des étudiants réfugiés dans une salle de cours ? L'amour des textes d'Albert Camus et de Victor Hugo ! Avec la culture comme langage universel et outil d’intégration, Aurélie Filippetti transmet sa passion des grands textes aux étudiants réfugiés accueillis par Sciences Po depuis 2015. Quand littérature rime avec ouverture...

Lire la suite
FEMPO, la success story

FEMPO, la success story

FEMPO est une start-up qui propose des culottes en tissu lavable destinées à remplacer les protections hygiéniques. Accompagné par l’incubateur de Sciences Po en 2018, ce projet est né de la rencontre de deux alumnae, Fanny Abes, diplômée du master en politique économique internationale, et Claudette Lovencin, diplômée du master en politique publique. Lire la suite

Une histoire de femmes

Une histoire de femmes

Des premières étudiantes entrées dans nos murs en 1919 jusqu’à une politique active de soutien de l’égalité aujourd’hui, comment la place des femmes a-t-elle évolué dans l’École ? À l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, 5 dates clés de l’histoire des femmes à Sciences Po.

Lire la suite
Sciences Po 3ème université mondiale en

Sciences Po 3ème université mondiale en "science politique et relations internationales"

Sciences Po améliore encore son positionnement international en "science politique et relations internationales" en passant de la quatrième à la troisième place mondiale dans le classement international QS 2019 des meilleures universités par discipline, dévoilé ce 26 février 2019. Classée derrière Harvard et Oxford, Sciences Po est la première université d'Europe continentale dans cette discipline, devant LSE et Cambridge.

Lire la suite
“La propagande a été le ciment de la démocratie libérale”

“La propagande a été le ciment de la démocratie libérale”

La persuasion de masse n’est pas née avec Internet, mais le numérique et les réseaux sociaux marquent une révolution dans l’histoire de la propagande. Loin d’avoir disparu avec les régimes totalitaires du XXè siècle, la voici plus présente, plus efficace, et plus dangereuse que jamais pour la démocratie. Entretien avec David Colon, historien et enseignant à Sciences Po, sur son ouvrage Propagande. La manipulation de masse dans le monde contemporain.

Lire la suite
Léo Ferré : du sale gosse de Sciences Po au Joli môme de l’Olympia

Léo Ferré : du sale gosse de Sciences Po au Joli môme de l’Olympia

Avant de devenir l’un des plus célèbres chanteurs français du 20ème siècle, Léo Ferré a usé ses pantalons sur les bancs de Sciences Po, dont il est sorti diplômé en 1939 (non sans péripéties). De la Péniche aux plus grandes scènes françaises, retour sur un parcours rempli d’insouciance et de maladresse.

Lire la suite
Une semaine de visites exceptionnelles à Vienne

Une semaine de visites exceptionnelles à Vienne

Depuis 15 ans, les étudiants du campus de Nancy se rendent pendant une semaine à Vienne, Bruxelles ou Berlin pour y effectuer un séjour d’étude. Cette année, la promotion de première année s’est rendue dans la capitale autrichienne. Au programme : des visites d’institutions européennes et internationales, des rencontres avec des experts et des politiques… mais aussi la culture avec une visite célèbre du célèbre opéra de Vienne. Retour en vidéo sur un séjour riche d’enseignements.

Lire la suite