Concours commissaire 2016 : les 3/4 des admis issus de Sciences Po

15 étudiants de la classe préparatoire de Sciences Po - parmi lesquels 9 étudiantes - viennent d’être admis au concours externe de commissaire de police, soit près des trois quarts de la promotion de 21 élèves qui fera son entrée en septembre à l’École Nationale Supérieure de Police (ENSP). Des résultats exceptionnels pour la préparation au concours organisée par l’École de droit.

Une classe prépa aux résultats exceptionnels

Chaque année, environ 1500 candidats tentent leur chance à ce concours très sélectif, qui accueille 21 admis cette année. Une performance remarquable pour la jeune classe préparatoire créée en 2013 à l’École de Droit de Sciences Po, et qui se distinguait déjà l’an dernier en 2015 avec 12 admis sur 36 au concours externe de commissaire de police.

Au-delà des futurs commissaires, cette formation prépare à de nombreux métiers de sécurité. Sur les 80 candidats qui s’y entraînaient cette année pour les concours :

- 15 sont admis au concours de commissaire de police,

- 1 est admis au concours de direction de la protection judiciaire de la jeunesse

- 30 sont actuellement admissibles au concours d'officier de police,

- 17 sont admissibles au concours d'officier de  la gendarmerie nationale

- 7 sont admissibles au concours de directeur des services pénitentiaires

Rappelons enfin que l’École de droit propose aussi une des meilleures préparations pour l’École Nationale de la Magistrature, avec un taux de réussite de 60 % en 2015.

Les secrets de la réussite : rythme, méthodologie, motivation

Pour Céline Garçon, la responsable pédagogique de cette classe prépa, “une expérience de concours ne s'improvise pas. Ces résultats sont le fait d’une équipe d’enseignants très resserrée, solidaire, et qui applique la même méthodologie”.

Les enseignements sont organisés de manière à permettre un apprentissage progressif des méthodologies et des contenus. Des périodes de cours intensifs alternent avec des périodes de travail personnel, et des concours blancs sont organisés chaque semaine. Pour les étudiants qui ont réussi les épreuves d’admissibilité, des entraînements aux épreuves orales sont proposés.

La motivation des étudiants est aussi une des clés de cette réussite. « Il y a une émulation et une dynamique de travail qui entraînent tous les étudiants, qu’ils viennent ou pas de Sciences Po, explique Céline Garçon. Tous ont bien compris que l'on ne fait pas seulement du droit. Il faut aussi s’intéresser au monde, être curieux, trouver un intérêt dans ce que l'on fait. »

Sources : École de droit de Sciences Po - Émile, le magazine des alumni (n° 5, printemps 2016)

Pour en savoir plus

Qui est Roland Marchal, incarcéré en Iran depuis juin 2019 ?

Qui est Roland Marchal, incarcéré en Iran depuis juin 2019 ?

Par Sandrine Perrot et Didier Péclard - Roland Marchal, incarcéré en Iran depuis juin 2019, est sociologue, chercheur CNRS au Centre de recherches internationales (CERI) de Sciences Po depuis 1997. Il a consacré l’essentiel de son œuvre à l’analyse des guerres civiles en Afrique subsaharienne, notamment dans leur rapport à la formation des États. Homme de terrain, chercheur infatigable, méticuleux et exigeant, Roland Marchal est l’un des plus fins connaisseurs de la Somalie, mais son expertise s’étend à toute la Corne de l’Afrique, au Tchad, à la République centrafricaine et au Mali.

Lire la suite
Soutien à Fariba Adelkhah et Roland Marchal

Soutien à Fariba Adelkhah et Roland Marchal

Jeudi 17 octobre 2019. 

La détention en Iran de notre collègue Roland Marchal, directeur de recherche CNRS au CERI, vient d'être rendue publique. Pour des raisons de sécurité, les autorités françaises n'avaient pas encore révélé la nouvelle de son arrestation et nous avaient demandé de respecter cette consigne de discrétion.

Lire la suite
Qui est Fariba Adelkhah, incarcérée en Iran depuis juin 2019 ?

Qui est Fariba Adelkhah, incarcérée en Iran depuis juin 2019 ?

Par Jean-François Bayart - Incarcérée depuis le début du mois de juin en Iran, Fariba Adelkhah, spécialiste de l’anthropologie sociale et de l’anthropologie politique de l’Iran postrévolutionnaire, est chercheuse au Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI) depuis 1993. Ses travaux initiaux portaient sur les femmes et la Révolution islamique. Ses recherches actuelles portent sur la circulation des clercs chiites entre l’Afghanistan, l’Iran et l’Irak. Portrait scientifique de cette chercheuse de terrain, reconnue internationalement et respectée par ses pairs, aujourd'hui prisonnière scientifique.

Lire la suite
“Venir d’un lycée de zone rurale et faire Sciences Po

“Venir d’un lycée de zone rurale et faire Sciences Po"

A l’origine association dédiée uniquement aux jeunes basques, “Des territoires aux grandes écoles” est aujourd’hui une fédération établie à l’échelle de toute la France. Son objectif ? Encourager les lycéens des zones rurales à oser candidater dans l’enseignement supérieur. Interview avec Mandine Pichon Paulard, étudiante et présidente de l’antenne Sciences Po de l’association. 

Lire la suite
16 nouveaux chercheurs à Sciences Po

16 nouveaux chercheurs à Sciences Po

16 académiques permanents ont rejoint Sciences Po en cette rentrée 2019. Une grande diversité les caractérise, qu'il s'agisse de leurs universités d'origine, de leurs parcours, de leurs disciplines ou encore de leurs spécialités.

Lire la suite
Solitude moderne

Solitude moderne

Des électeurs qui ne croient plus en rien et surtout pas en leurs institutions, qu’elle soient politiques ou autres. Une solitude prégnante liée à la société post-industrielle et à ses modes de travail et de vie. Voici le cocktail détonnant qui serait aux origines du populisme d’après quatre chercheurs. Après avoir mené un long travail d’enquête, ils livrent les résultats de leurs travaux - et des pistes de solutions -, dans “Les origines du populisme”, paru chez Seuil. 

Lire la suite
Jeremy Rifkin : transformer nos sociétés grâce à un

Jeremy Rifkin : transformer nos sociétés grâce à un "New Deal vert"

Révolutionner l'économie pour sauver la planète : oui, mais comment ? Jeremy Rifkin était le 17 octobre 2019 l'invité de Sciences Po pour défendre son "New Deal vert", un ambitieux programme visant à penser l'après-carbone. Pour l'essayiste américain, spécialiste des questions énergétiques et climatiques, il ne faudra qu'une décennie pour voir les énergies fossiles s'effondrer. Il est dès lors urgent de construire un nouveau modèle de société.

Lire la suite
Erasmus : Vivre L’Europe

Erasmus : Vivre L’Europe

Sur l'année universitaire 2018-2019, plus de 500 étudiants de Sciences Po ont participé à un programme Erasmus+, et 650 ont été reçus à Sciences Po : comme chaque année, Sciences Po participe activement au programme Erasmus ! Notre université n’est pas seulement membre active de ce programme, elle est aussi impliquée dans de nombreuses initiatives visant à construire une Europe plus forte et plus unifiée dans les domaines de l'éducation et de la mobilité. 

Lire la suite
Qu'apprend-on au Collège universitaire ?

Qu'apprend-on au Collège universitaire ?

La pluridisciplinarité. La troisième année à l’étranger. L’histoire. La science politique. Étudier à Paris. Ne pas étudier à Paris. Chaque étudiant a sa raison bien à lui de choisir le bachelor de Sciences Po. Mais de quelles sciences humaines et sociales parle-t-on ? À quoi cela peut-il bien servir plus tard ? Entretien avec la doyenne du Collège universitaire, Stéphanie Balme, sur cette formation “iconique” du parcours à Sciences Po.

Lire la suite