Agir face aux urgences du développement

Rémy Rioux, Directeur général de l’Agence Française de Développement (AFD) et Frédéric Mion, Directeur de Sciences Po, ont signé le 15 novembre un nouveau partenariat qui vient renforcer et élargir une longue tradition de coopération. Son ambition : alimenter la recherche et le débat public sur les questions de développement, et mieux former les futurs acteurs du développement.

L'AFD et Sciences Po produisent toutes deux de la recherche et de l'expertise sur le développement. Qu'attendez-vous de ce rapprochement en matière de production de connaissances ?

Rémy Rioux :  Nous avons de nombreux chercheurs qui, aux côtés de notre chef économiste, Gaël Giraud - qui intervient à Sciences Po mercredi 15 novembre (ndlr) - produisent et diffusent des travaux axés notamment autour des biens communs, de la transition vers une société décarbonée, et du lien social. L’idée de ce partenariat est de partager nos savoirs et de co-construire de l’expertise pluridisciplinaire avec l’ensemble de la communauté académique de Sciences Po. La rencontre de ces mondes sera, j’en suis certain, fructueuse !

Frédéric Mion : L'AFD a récemment intégré de nouvelles compétences, géographiques ou thématiques, sur lesquelles les chercheurs de Sciences Po peuvent apporter une expertise utile. Ce partenariat va également inciter à la création de nouveaux projets de recherche au travers de l’organisation de séminaires communs. Nous avons aussi l’ambition d’irriguer le débat public sur les enjeux de développement partout en France et, pour cela, de renforcer les liens entre l’AFD et les six campus de Sciences Po en région.

Ce partenariat prévoit de favoriser des innovations pédagogiques tournées vers les solutions concrètes. Comment mieux former les futurs acteurs du développement ?

Rémy Rioux : Nous avons souhaité innover sur le plan pédagogique dans ce partenariat avec des études de cas concrets et l’immersion dans nos projets. Cela permet de former plus efficacement les futurs acteurs du développement. Car il y a urgence à agir – pour le climat, pour les plus vulnérables. Avec 85 agences dans le monde, des projets dans plus de 100 pays, nous avons de formidables capteurs pour saisir toutes les innovations en cours, au plus près du terrain. Nous souhaitons en faire profiter les enseignements et la recherche afin que ces innovations nous inspirent en retour, ici et là-bas.

Frédéric Mion : À Sciences Po, nous veillons à associer, au sein de nos formations, l’expertise universitaire et le savoir-faire des meilleurs praticiens. Les formats d’enseignements innovants que nous développons au sein de nos sept Écoles de deuxième cycle et de notre formation continue – études de cas, simulations, projets collectifs, policy briefs – sont d’excellents outils pour cela. Grâce à l’AFD, nous allons proposer à nos étudiants de travailler sur des études de cas et des problématiques puisées au cœur des missions de l'AFD. Les experts de l'AFD bénéficieront en retour de la créativité et du talent de nos étudiants, dont les travaux sont très proches d'un rendu professionnel – et parfois plus innovants grâce à leur regard neuf.

L'AFD est surtout connue pour son rôle de banque de développement. Pourquoi s'engager, avec cette convention, sur la formation des étudiants et des cadres et sur la recherche ?

Rémy Rioux : L’AFD et Sciences Po partagent des valeurs communes : l’ouverture à l’international, le goût du débat public, la volonté d’agir pour un monde meilleur. Grâce à ce partenariat, nous allons pouvoir croiser les regards sur le développement et faire appel à tous les talents parmi les étudiants, les chercheurs et les praticiens. L’éducation au développement et à la solidarité internationale fait partie du mandat de l’AFD. Ensemble avec Sciences Po, nous allons donner de la voix à cette politique publique transformatrice.

Pourquoi l'accent est-il mis sur la zone Afrique ? En quoi est-ce aujourd'hui une thématique importante pour Sciences Po ?

Frédéric Mion : Le développement repose en grande partie sur la capacité à former des élites et à permettre au plus grand nombre d’accéder à l’enseignement supérieur. Sciences Po s'est donc dotée d'une véritable « stratégie Afrique », dont j'ai fait une priorité. Nous avons lancé un programme Europe-Afrique en 2011 en premier cycle et nous avons créé des concentrations ou des programmes tournés vers ce continent au niveau master, comme un programme consacré aux villes africaines au sein de l’École urbaine. Nous avons développé des partenariats avec une vingtaine d’universités africaines sur l'ensemble du continent. Avec nos partenaires, nous menons des projets, comme un Mooc "Afrique et mondialisation" que nous allons lancer sur la plateforme Coursera. Fort d'un réseau d'alumni solidement implanté, nous entendons poursuivre ce développement ; l'appui de l'AFD sur le continent nous sera donc très précieux.

En savoir plus

Abonnez-vous à notre newsletter ! 

Égalité des chances : bienvenue à tous les talents

Égalité des chances : bienvenue à tous les talents

Près de 200 partenaires, lycées conventionnés et autorités académiques étaient réunis pour le traditionnel Séminaire annuel de l’Égalité des chances organisé les 18 et 19 janvier autour de deux temps forts. Lors de la première journée de séminaire, les participants ont pu découvrir la philosophie du Collège universitaire et précisément la scolarité sur chacun des sept campus en régions de Sciences Po, puis connaître les trajectoires scolaires et professionnelles d’anciens élèves. Des ateliers thématiques sur les épreuves de la procédure d'admission leur ont été proposés le lendemain. Morceaux choisis.

Lire la suite
Focus sur la rentrée académique du Collège universitaire

Focus sur la rentrée académique du Collège universitaire

Lundi 17 janvier dernier se tenait la rentrée académique du semestre de printemps du Collège universitaire à Reims. Une session inédite qui a réuni, sous format hybride, Mathias Vicherat, le directeur de Sciences Po, Stéphanie Balme, la doyenne du Collège universitaire, les directeurs et directrices des campus, les équipes du campus de Reims sans oublier les étudiants des sept campus de Sciences Po. Moments choisis.

Lire la suite
Summer School 2022 : cultivez votre curiosité !

Summer School 2022 : cultivez votre curiosité !

Vous souhaitez étudier les sciences sociales à Paris le temps d'un été ? Sciences Po, première université française en sciences sociales, ouvre ses portes à des étudiantes et étudiants venus du monde entier pour leur permettre de suivre des programmes d'études intensifs en ligne ou en présentiel. Voici ce qu’il faut savoir avant de postuler !

Lire la suite
Mathias Énard, nouvel auteur en résidence à Sciences Po

Mathias Énard, nouvel auteur en résidence à Sciences Po

[Les livres] restent, en définitive, avec le feu, la seule façon de combattre les ténèbres. - Mathias Énard, Rue des voleurs

Nouveau titulaire de la Chaire d’écrivain en résidence à Sciences Po, Mathias Énard dispensera ce semestre deux ateliers d’écriture de création auprès des étudiantes et étudiants. Il leur enseignera l'art de combattre les ombres, non pas avec le feu, mais avec la littérature.

Lire la suite
Bienvenue à la Grenade, l’épicerie étudiante solidaire et participative !

Bienvenue à la Grenade, l’épicerie étudiante solidaire et participative !

Pour lutter contre la précarité étudiante et favoriser l’aide alimentaire, La Grenade, l’épicerie étudiante participative et solidaire de Sciences Po, a été inaugurée le 13 décembre dernier, en présence de Mathias Vicherat et de la famille Erignac qui a remis le Prix Claude Erignac 2021 à ce projet innovant. Rencontre avec deux des membres de l'équipe étudiante, Elsa Ingrand et Pierre Peyrelongue. 

Lire la suite
Vers une Union européenne de la santé ?

Vers une Union européenne de la santé ?

Mercredi 12 janvier, la Chaire Santé, les Alumni et l'École d’affaires publiques de Sciences Po, ont organisé au Ministère des Solidarités et de la Santé, un débat dédié aux objectifs de santé européens actuels et futurs. Cet événement multiforme et multiplateformes a réuni des représentants des instances européennes, des parlementaires et des experts, européens et français, pour analyser les initiatives européennes en cours, discuter de la stratégie collective de l'UE face à la pandémie de Covid-19 et envisager collectivement les défis à venir liés à la santé.

Lire la suite
Le microbiote, ou une révolution médicale du XXIe siècle ?

Le microbiote, ou une révolution médicale du XXIe siècle ?

Dans son article Entre médicament et aliment : inventer la médecine du microbiote, publié dans Cogito, le magazine de la recherche de Sciences Po, Étienne Nouguez, chargé de recherche CNRS au Centre de sociologie des organisations, livre une analyse pointue de ce nouveau “marché de la santé”, souvent présenté depuis le début des années 2000, comme une véritable révolution médicale.

Lire la suite