Agir face aux urgences du développement

Rémy Rioux, Directeur général de l’Agence Française de Développement (AFD) et Frédéric Mion, Directeur de Sciences Po, ont signé le 15 novembre un nouveau partenariat qui vient renforcer et élargir une longue tradition de coopération. Son ambition : alimenter la recherche et le débat public sur les questions de développement, et mieux former les futurs acteurs du développement.

L'AFD et Sciences Po produisent toutes deux de la recherche et de l'expertise sur le développement. Qu'attendez-vous de ce rapprochement en matière de production de connaissances ?

Rémy Rioux :  Nous avons de nombreux chercheurs qui, aux côtés de notre chef économiste, Gaël Giraud - qui intervient à Sciences Po mercredi 15 novembre (ndlr) - produisent et diffusent des travaux axés notamment autour des biens communs, de la transition vers une société décarbonée, et du lien social. L’idée de ce partenariat est de partager nos savoirs et de co-construire de l’expertise pluridisciplinaire avec l’ensemble de la communauté académique de Sciences Po. La rencontre de ces mondes sera, j’en suis certain, fructueuse !

Frédéric Mion : L'AFD a récemment intégré de nouvelles compétences, géographiques ou thématiques, sur lesquelles les chercheurs de Sciences Po peuvent apporter une expertise utile. Ce partenariat va également inciter à la création de nouveaux projets de recherche au travers de l’organisation de séminaires communs. Nous avons aussi l’ambition d’irriguer le débat public sur les enjeux de développement partout en France et, pour cela, de renforcer les liens entre l’AFD et les six campus de Sciences Po en région.

Ce partenariat prévoit de favoriser des innovations pédagogiques tournées vers les solutions concrètes. Comment mieux former les futurs acteurs du développement ?

Rémy Rioux : Nous avons souhaité innover sur le plan pédagogique dans ce partenariat avec des études de cas concrets et l’immersion dans nos projets. Cela permet de former plus efficacement les futurs acteurs du développement. Car il y a urgence à agir – pour le climat, pour les plus vulnérables. Avec 85 agences dans le monde, des projets dans plus de 100 pays, nous avons de formidables capteurs pour saisir toutes les innovations en cours, au plus près du terrain. Nous souhaitons en faire profiter les enseignements et la recherche afin que ces innovations nous inspirent en retour, ici et là-bas.

Frédéric Mion : À Sciences Po, nous veillons à associer, au sein de nos formations, l’expertise universitaire et le savoir-faire des meilleurs praticiens. Les formats d’enseignements innovants que nous développons au sein de nos sept Écoles de deuxième cycle et de notre formation continue – études de cas, simulations, projets collectifs, policy briefs – sont d’excellents outils pour cela. Grâce à l’AFD, nous allons proposer à nos étudiants de travailler sur des études de cas et des problématiques puisées au cœur des missions de l'AFD. Les experts de l'AFD bénéficieront en retour de la créativité et du talent de nos étudiants, dont les travaux sont très proches d'un rendu professionnel – et parfois plus innovants grâce à leur regard neuf.

L'AFD est surtout connue pour son rôle de banque de développement. Pourquoi s'engager, avec cette convention, sur la formation des étudiants et des cadres et sur la recherche ?

Rémy Rioux : L’AFD et Sciences Po partagent des valeurs communes : l’ouverture à l’international, le goût du débat public, la volonté d’agir pour un monde meilleur. Grâce à ce partenariat, nous allons pouvoir croiser les regards sur le développement et faire appel à tous les talents parmi les étudiants, les chercheurs et les praticiens. L’éducation au développement et à la solidarité internationale fait partie du mandat de l’AFD. Ensemble avec Sciences Po, nous allons donner de la voix à cette politique publique transformatrice.

Pourquoi l'accent est-il mis sur la zone Afrique ? En quoi est-ce aujourd'hui une thématique importante pour Sciences Po ?

Frédéric Mion : Le développement repose en grande partie sur la capacité à former des élites et à permettre au plus grand nombre d’accéder à l’enseignement supérieur. Sciences Po s'est donc dotée d'une véritable « stratégie Afrique », dont j'ai fait une priorité. Nous avons lancé un programme Europe-Afrique en 2011 en premier cycle et nous avons créé des concentrations ou des programmes tournés vers ce continent au niveau master, comme un programme consacré aux villes africaines au sein de l’École urbaine. Nous avons développé des partenariats avec une vingtaine d’universités africaines sur l'ensemble du continent. Avec nos partenaires, nous menons des projets, comme un Mooc "Afrique et mondialisation" que nous allons lancer sur la plateforme Coursera. Fort d'un réseau d'alumni solidement implanté, nous entendons poursuivre ce développement ; l'appui de l'AFD sur le continent nous sera donc très précieux.

En savoir plus

Abonnez-vous à notre newsletter ! 

Sarah, entre études et ballon rond

Sarah, entre études et ballon rond

Allier études en affaires publiques et football, c’est le pari fait par Sarah Boudaoud, étudiante en master Public Policy - spécialité Management and Public Affairs et joueuse professionnelle au prestigieux club de football féminin d’Issy-les-Moulineaux. Comment alterne-t-elle études à Sciences Po, séances d’entraînement et matchs, et un CDD d’assistante parlementaire ? Découvrez son parcours en vidéo !

Lire la suite
Handicap :

Handicap : "En parler sans tabou"

Diplômée 2018 du master en Sécurité internationale de l’École des affaires internationales de Sciences Po (PSIA), Marie-Line a passé le prestigieux concours du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères via une voie spécifique de recrutement dédiée aux personnes en situation de handicap. Dans deux mois, elle prendra son premier emploi en tant que “secrétaire des Affaires étrangères”, un poste de catégorie A. Préparation des concours, futures missions à l’étranger ou encore accompagnement du handicap à Sciences Po, elle nous détaille son parcours.

Lire la suite
“Les réseaux sont des espaces culturels”

“Les réseaux sont des espaces culturels”

La Joconde aurait-elle fait un selfie ? Présents à chaque instant dans la vie des étudiants, les réseaux sociaux bouleversent aussi la création : ils créent de nouveaux usages, renouvellent l’expression de soi, réinventent les codes. Dans son cours sur les “Sociologies des cultures web”, Naveen Minai emmène les étudiants explorer ces espaces de la modernité culturelle…

Lire la suite
De Nairobi à Paris

De Nairobi à Paris

Sciences Po et l’université de Strathmore ouvrent un nouveau double diplôme en bachelor et master. Cette formation permettra aux étudiants de premier cycle inscrits à l’université de Strathmore d’obtenir, en cinq ans, un diplôme de bachelor de l’université de Strathmore suivi d’un diplôme de master de Sciences Po.

Lire la suite

"L'amour des textes"

Qu’est-ce qui peut réunir une ancienne ministre de la Culture et des étudiants réfugiés dans une salle de cours ? L'amour des textes d'Albert Camus et de Victor Hugo ! Avec la culture comme langage universel et outil d’intégration, Aurélie Filippetti transmet sa passion des grands textes aux étudiants réfugiés accueillis par Sciences Po depuis 2015. Quand littérature rime avec ouverture...

Lire la suite
FEMPO, la success story

FEMPO, la success story

FEMPO est une start-up qui propose des culottes en tissu lavable destinées à remplacer les protections hygiéniques. Accompagné par l’incubateur de Sciences Po en 2018, ce projet est né de la rencontre de deux alumnae, Fanny Abes, diplômée du master en politique économique internationale, et Claudette Lovencin, diplômée du master en politique publique. Lire la suite

Une histoire de femmes

Une histoire de femmes

Des premières étudiantes entrées dans nos murs en 1919 jusqu’à une politique active de soutien de l’égalité aujourd’hui, comment la place des femmes a-t-elle évolué dans l’École ? À l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, 5 dates clés de l’histoire des femmes à Sciences Po.

Lire la suite
Sciences Po 3ème université mondiale en

Sciences Po 3ème université mondiale en "science politique et relations internationales"

Sciences Po améliore encore son positionnement international en "science politique et relations internationales" en passant de la quatrième à la troisième place mondiale dans le classement international QS 2019 des meilleures universités par discipline, dévoilé ce 26 février 2019. Classée derrière Harvard et Oxford, Sciences Po est la première université d'Europe continentale dans cette discipline, devant LSE et Cambridge.

Lire la suite
“La propagande a été le ciment de la démocratie libérale”

“La propagande a été le ciment de la démocratie libérale”

La persuasion de masse n’est pas née avec Internet, mais le numérique et les réseaux sociaux marquent une révolution dans l’histoire de la propagande. Loin d’avoir disparu avec les régimes totalitaires du XXè siècle, la voici plus présente, plus efficace, et plus dangereuse que jamais pour la démocratie. Entretien avec David Colon, historien et enseignant à Sciences Po, sur son ouvrage Propagande. La manipulation de masse dans le monde contemporain.

Lire la suite