5 conseils avant les écrits

Samedi 20 et dimanche 21 février prochains, vous serez des milliers de candidats à plancher sur les épreuves écrites pour l’entrée en 1ère année à Sciences Po. C’est le moment d’avoir confiance en soi : voici quelques rappels utiles pour arriver sereins.

1/ Il s’agit d’un examen, pas d’un concours ! et ça change tout.

On l’oublie trop souvent, mais les épreuves écrites pour entrer à Sciences Po en 1ère année, au Collège Universitaire, portent le doux nom de “procédure par examen”. Dans un concours, le nombre X d’admis est défini à l’avance : on sélectionne les X meilleurs, quels que soient leurs résultats. Dans un examen, comme celui que vous allez passer samedi, il n’y a pas de nombre d’admis prédéfini, mais un niveau à atteindre. Inutile de stresser le jour J en imaginant que vos voisins de salle ont l’air infiniment plus préparés/sérieux/intelligents : votre principal défi, c’est de vous dépasser vous-même !

2/ Il n’y a pas de profil type. Chaque profil a sa chance.

Il n’existe pas de “candidat type” pour nous. Sciences Po est ouvert à tous les profils. La preuve, en 2015, nous avons accueilli 1734 nouveaux admis qui venaient de 878 lycées différents, soit en moyenne 2 admis par lycée. Vous avez vos chances quel que soit votre lycée d’origine et quelle que soit votre série de Baccalauréat. Les résultats en attestent : les chances de réussite des candidats de S, ES et L sont comparables.

3/ Il n’y a pas que vos notes à l’écrit qui comptent (mais ça compte)

Bien sûr, les épreuves des 20 et 21 février prochains sont très importantes. Mais vos notes à l’écrit ne sont pas la seule indication que les évaluateurs vont prendre en considération pour décider ou non si vous êtes admissible. Le dossier que vous avez patiemment constitué, la lettre de motivation que vous avez soigneusement rédigée, tout cela compte aussi. C’est déjà la moitié du chemin vers l’oral que vous avez parcourue, mine de rien !

4/ Vous avez bien révisé (mais un peu de méthode, ça peut aider)

Vous êtes en Terminale : vous avez donc déjà deux ans et demi de révisions derrière vous. L’examen écrit que vous allez passer évalue les (nombreuses) connaissances que vous avez emmagasinées depuis la seconde, et le travail que vous avez déjà entamé pour vous préparer au Baccalauréat à la fin de l’année (et qu’il est nécessaire d’obtenir pour entrer à Sciences Po, rappelons-le). Le jour de l’examen, c’est la capacité à traiter le sujet qui compte : pour cela, nos fiches méthodologiques sur openclassrooms peuvent vous aider.

5/ Ne vous laissez pas impressionner !

En résumé, vous avez déjà la motivation, les révisions, un dossier, et des années de préparation au lycée. Autant d’atouts à garder en mémoire pour rester calme le jour des épreuves et ne se laisser impressionner ni par le lieu de l’examen ni par les autres candidats. Ni trop sûrs de vous, ni trop timides : ayez confiance en vous, tout simplement.

Bonne chance à tous !

Quelques conseils pratiques :

  • Prévoyez d’arriver suffisamment en avance afin de vous installer calmement
  • Assurez-vous d’avoir bien imprimé votre convocation et d’être munis de votre pièce d’identité
  • Apportez de quoi vous restaurer et boire légèrement pendant les épreuves
  • Prenez connaissance des consignes de sécurité dans le cadre du plan Vigipirate,  afin de faciliter les contrôles le jour des épreuves

Liens utiles

Bilan des admissions 2016 : Sciences Po conforte son attractivité

Bilan des admissions 2016 : Sciences Po conforte son attractivité

Le bilan des admissions 2016 confirme la progression de l’attractivité de chacun des trois cycles de Sciences Po, avec une hausse totale des candidatures de 7% par rapport à 2015. Toutes les procédures d’admissions : examen, procédure internationale et Conventions éducation prioritaire (CEP) voient leur nombre de candidats augmenter. La stabilité du taux d’admis et la diversité des profils sont garantes de l’excellence de la formation. Les effectifs totaux, qui comptent 59% de femmes, restent quasi stables cette année. #AdmissionsScPo

Lire la suite
L'ambition toujours plus haute de Sciences Po en faveur de l'égalité Femmes-Hommes

L'ambition toujours plus haute de Sciences Po en faveur de l'égalité Femmes-Hommes

Sciences Po est engagé depuis plusieurs années en faveur de l’égalité femmes-hommes grâce à toute une série d’actions concrètes : la création du programme d’étude sur le genre PRESAGE, la coordination du projet européen pour l’égalité EGERA, la participation au mouvement HeForShe à l’ONU, la création d’une Cellule de veille sur le harcèlement sexuel. En 2015, Sciences Po avec en son sein une référente dédiée, lance un plan d’action ambitieux pour l’égalité femmes-hommes qui a pour but de sensibiliser aux questions d’égalité, de discrimination et de violences morales et sexuelles. Du 25 novembre au 10 décembre, la direction de la vie universitaire de Sciences Po a mobilisé toute la communauté de l’institution autour de cet enjeu : les étudiant-e-s, les personnels administratifs et académiques. Qu’en pensent-ils ? Où en est-on ? Un salarié de l'institution une chercheure et un étudiant en témoignent.

Lire la suite
La transition numérique est une révolution politique

La transition numérique est une révolution politique

Du 7 au 9 décembre se tient à Paris le Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO). Présidé par la France, ce sommet mondial vise à promouvoir la transparence de l’action publique et l’innovation démocratique en exploitant les possibilités offertes par les outils numériques. Près de 80 pays y sont représentés : membres de de gouvernements, acteurs de la société civile dont l'École d’affaires publiques de Sciences Po. Entretien avec Yann Algan, doyen de l'École d’affaires publiques et chercheur au Département d'économie, qui a fait des questions de data et de bien public l’un des fers de lance de ses travaux.

Lire la suite
Classement PISA : ce qui se confirme et ce qui change

Classement PISA : ce qui se confirme et ce qui change

Le cru 2015 de l’enquête Pisa est arrivé et, particulièrement réactif, le ministère de l’Éducation a déjà publié deux « Notes d’information » téléchargeables pour présenter les principaux résultats. Gageons que la presse va se faire relativement discrète, vu que la stabilité domine quant aux performances des élèves français, telles qu’observées dans PISA, notamment depuis 2006. On ne pourra pas cette fois pointer la dégradation du niveau moyen ni notre dégringolade dans le classement.

Lire la suite
La clinique du droit, une école à cœur ouvert

La clinique du droit, une école à cœur ouvert

Marier la théorie et la pratique, en invitant les étudiants à travailler sur des cas concrets, d'intérêt général, auprès d'entreprises, d'institutions ou d'associations : c'est l'objectif de la "clinique du droit" initiée par l'École de droit de Sciences Po. Voir la vidéo

Lire la suite
“André Malraux et moi”

“André Malraux et moi”

Janine Mossuz-Lavau, directrice de recherche CNRS émérite au CEVIPOF, a rencontré André Malraux à la fin des années 1960 dans le cadre de sa thèse qui portait sur les liens que l’intellectuel entretenait avec le gaullisme. À l’occasion du colloque qui s’est déroulé à Sciences Po les 23 et 24 novembre 2016 sur la "réception d'André Malraux aujourd'hui", Janine Mossuz-Laveau revient sur l’homme qu’elle a connu et avec lequel elle a noué une riche et grande amitié. Interview

Lire la suite
14 nouveaux chercheurs rejoignent Sciences Po

14 nouveaux chercheurs rejoignent Sciences Po

Depuis 2009, plus de cent chercheurs ont intégré les unités de recherche de Sciences Po. Cette année, ils sont quatorze à rejoindre l’institution pour enrichir la recherche et les enseignements. Ils sont économistes, historiens, juristes, politistes, sociologues ou encore géographes. Découvrez leur parcours et leurs axes de recherche.

Lire la suite
La recherche au cœur de Sciences Po

La recherche au cœur de Sciences Po

Le Forum de la recherche s’est déroulé à Sciences Po le 15 novembre avec pour objectif de présenter les champs d'activités de la recherche et de permettre de rencontrer des chercheurs et des doctorants. Quels sont les domaines d’études de nos chercheurs et à quoi correspondent les différents labos de recherche? 

Lire la suite