"On me dit que je suis trop jeune pour la politique"

Elle est étudiante à Sciences Po, elle a eu 18 ans lors de l’entre-deux tours de l’élection présidentielle et elle est déjà candidate. Morgane Guerreau est la plus jeune représentante de ces élections législatives 2017, investie sous la bannière du parti Allons Enfants. Ses thèmes de campagne ? L'écologie, l'Europe, le numérique... Morgane Guerreau est représentative d’une jeunesse qui n’a plus envie d’attendre que ses préoccupations soient débattues à l’Assemblée. Interview.

Vous êtes la plus jeune candidate de ces élections, qu’est-ce qui vous a poussée à vous intéresser à la politique ?

Morgane Guerreau : C’est un peu un hasard ! Il n’y a pas de tradition d’engagement politique dans ma famille. J’avais envie de m’engager pour une cause mais je ne savais pas précisément pour quoi. Et puis, à Sciences Po, sur le groupe Facebook de la promotion 2021, j’ai découvert Allons Enfants, un parti politique transpartisan, organisé et géré par des jeunes de 18 à 25 ans. Leur programme m’a plu, il y a beaucoup de sujets qui me touchent : l’Europe, le digital, le développement durable, l’éducation. Il y avait un formulaire en ligne pour se présenter, j’ai candidaté, échangé avec eux, je suis venue à leurs réunions et... j’ai finalement été investie dans ma circonscription !

Vous vous présentez dans la 4ème circonscription du Val-de-Marne (94), comment se déroule la campagne ?

M.G. : Concrètement, on tracte sur les marchés le matin et on colle des affiches l’après-midi. Mais on discute aussi beaucoup avec les gens pour détailler nos 10 mesures phares. Certains nous trouvent un peu jeunes pour faire de la politique, nous disent de revenir plus tard, quand on sera grands  ! Mais la plupart sont positifs : les gens aiment bien l’idée que des jeunes bougent et essaient de changer les choses. Nos sujets de campagne sont par ailleurs assez bien accueillis, sauf l’Europe sur laquelle il faut généralement dialoguer davantage car il y a beaucoup d’eurosceptiques !

Que répondez-vous à ces eurosceptiques ?

M.G. : Beaucoup de personnes résument l’Europe à la peur d’une immigration subie alors que, dans le fond, la France a finalement accueilli peu de réfugiés. Et cette vision est réductrice. Le projet européen pourrait être une opportunité pour la France. Nous proposons de lancer de grands projets économiques comme Airbus, de développer à l’échelle européenne les énergies renouvelables, de porter des projets de recherche ou encore de créer des concurrents des GAFA [NDLR : les géants du web, Google, Apple, Facebook, Amazon]. L’Europe pourrait devenir un moteur de l’innovation.

Si vous êtes élue, quels sujets allez-vous porter en priorité ?

M.G. : Notre priorité sera le développement durable. C’est urgent, c’est en train de se passer maintenant, on ne peut pas attendre ! Et puis, notre autre grand sujet sera de faire passer notre loi “Allons Enfants” qui propose de limiter le cumul des mandats et d’imposer des quotas de jeunes dans les listes municipales qui seront présentées en 2020. Notre objectif : 10 000 jeunes dans les prochains conseils municipaux, tous partis confondus !

En savoir plus

Abonnez-vous à notre newsletter

1989, place Tiananmen

1989, place Tiananmen

Les 26, 27 et 28 juin, Sciences Po accueille le prestigieux congrès international des études asiatiques. Pendant ces trois jours, de nombreux spécialistes vont s’exprimer devant des participants du monde entier sur les recherches les plus récentes sur ces zones géographiques. À cette occasion, Sciences Po a souhaité accueillir un témoin majeur de l’évolution du continent asiatique : Wang Dan, l’un des principaux porte-paroles du mouvement de la place Tiananmen en 1989 et aujourd’hui encore fervent défenseur de la démocratie. Jean-Philippe Béja, directeur de recherche émérite CNRS au Centre de recherches internationales (CERI) de Sciences Po et spécialiste de la Chine, lui rend hommage. Portrait.

Lire la suite
 Procédure d’admission en master : ce qui va changer

Procédure d’admission en master : ce qui va changer

Maintenir la qualité des étudiants recrutés au sein de nos sept écoles professionnelles, renforcer la diversité des candidats tout en s’adaptant à l’évolution de leurs parcours, telle est la réflexion qui a conduit Sciences Po à revoir les modalités d’admission en master. Cette réforme, adoptée le 20 juin dernier, concerne les candidats ayant suivi un cursus universitaire français.

Lire la suite
J-4 avant la diplo 2017 !

J-4 avant la diplo 2017 !

Célébrer. Partager. Inspirer. Tels seront les maîtres-mots de la cérémonie du diplôme, qui rassemblera, vendredi 30 juin et samedi 1er juillet 2017, 1800 diplômés et leurs 3200 invités au grand auditorium de la Maison de la Radio. Une fête qui couronne des années fondatrices, et marque l’entrée dans un avenir où toutes les portes sont ouvertes pour nos étudiants. Une cérémonie qui sera à suivre en direct sur notre chaîne Livestream. Et à partager via le hashtag #scpograd2017 et sur Snapchat.

Lire la suite
Cap sur le Moyen-Orient

Cap sur le Moyen-Orient

La connaissance du Moyen-Orient est un enjeu social et politique majeur. Pour faire face à une forte demande de recherche spécialisée sur cette région, Sciences Po s’associe à l’Inalco pour proposer un nouveau double diplôme de recherche.

Lire la suite
Sur le terrain des inégalités scolaires

Sur le terrain des inégalités scolaires

Directrice de recherche CNRS à l’Observatoire sociologique du changement (OSC) et membre du Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP), Agnès van Zanten a reçu une médaille d’argent CNRS 2017. Cette médaille, - très rarement remise à un chercheur en sciences humaines et sociales -, distingue les scientifiques dont les travaux sont reconnus sur le plan national et international. Portrait d’une femme qui se consacre avec passion, curiosité et humanité à l’étude des inégalités scolaires, en France et à l’étranger.

Lire la suite
Juin 1967, la guerre la plus longue

Juin 1967, la guerre la plus longue

Par Samy Cohen (CERI). 1967-2017 : 50 ans sont passés depuis la victoire écrasante de Tsahal sur les armées égyptienne, syrienne et jordanienne, remportée au terme d’une guerre de six jours, la « plus courte de l’histoire d’Israël ». Un puissant sentiment d’optimisme s’emparait alors des Israéliens, sûrs que face à leur armée « invincible », les Arabes n’avaient plus d’autres choix que de négocier un accord de paix. Cette euphorie est assez compréhensible. La population venait de vivre des semaines d’angoisse éprouvantes, convaincue que Gamal Abdel Nasser lancerait une attaque-surprise.

Lire la suite
« Cette France de gauche qui vote Front national »

« Cette France de gauche qui vote Front national »

En se qualifiant pour le second tour de l’élection présidentielle, Marine Le Pen a conforté la position du Front national au premier rang des forces politiques en France. Dans son dernier ouvrage, Cette France de gauche qui vote FN (éd. Seuil), Pascal Perrineau, professeur des universités à Sciences Po,  enquête sur ces électeurs de gauche qui ont contribué à installer un parti dit d’extrême-droite sans avoir l’impression de renier en quoi que ce soit leurs convictions. Analyse.

Lire la suite
Junior Consulting, l’asso qui fait carrière

Junior Consulting, l’asso qui fait carrière

Fondée en 1980, l’association Junior Consulting de Sciences Po est une des premières junior entreprises créées en France. Véritable cabinet de conseil étudiant, Junior Consulting propose aux étudiants des missions dans les conditions du réel. Ou comment acquérir de l’expérience tout en arrondissant ses fins de mois. Rencontre avec Marine Poylo, présidente, Roxane Salabi, responsable qualité, et Rozenn Bichon, responsable affaires publiques de l’association.

Lire la suite
5 chiffres clés sur le projet Welcome Refugees

5 chiffres clés sur le projet Welcome Refugees

Depuis mars 2016, Sciences Po accueille chaque année une promotion d’étudiants demandeurs d’asile ou réfugiés. Cette initiative, lancée par nos étudiants et baptisée Welcome Refugees, est désormais devenue un programme à part entière, en partenariat avec l’ONG Wintegreat. Sciences Po accueillera à la rentrée sa troisième promotion. L’occasion de faire un bilan en 5 chiffres clés.

Lire la suite
Sciences Po passe le Bac

Sciences Po passe le Bac

Vous révisez le Bac ? Sciences Po vous accompagne dans la dernière ligne droite avec sa nouvelle série vidéo “Sciences Po passe le Bac”. À chaque épisode, un prof de Sciences Po traite un sujet des annales du Bac en sciences sociales. Quel plan ? quelles notions-clés ? que faire des documents ? quel piège à éviter ? En moins de 7 minutes, de quoi se préparer à l’épreuve avec méthode, précision, et clarté.

Lire la suite