Publication : “Gender and Choices in Higher Education”

Publication : “Gender and Choices in Higher Education”

  • Un garçon et une fille à une ligne de départUn garçon et une fille à une ligne de départ

Dans cet article, Anne Boring et Jennifer Brown analysent les données d'une université française spécialisée dans les sciences sociales. Les chercheuses concentrent leur analyse sur les choix formulés par les étudiants et étudiantes pour participer à un programme d’échange obligatoire à l’étranger. Elles constatent que, malgré de meilleures notes en moyenne, les étudiantes choisissent des universités moins bien classées que leurs homologues masculins. Ces différences de choix sont particulièrement marquées chez les étudiants et étudiantes les plus performants académiquement. Les auteures attribuent une partie de ces différences de choix à des préférences divergentes chez les femmes et les hommes : en effet, les réponses des femmes à l'enquête suggèrent qu'elles n’accordent pas uniquement de l’importance à la réputation académique de l’université d’échange, mais également à d’autres aspects de l’échange universitaire (comme l’expérience culturelle ou la vie de campus que peut offrir l’université d’échange). Ces différences dans les préférences (et les choix éducatifs qui en découlent) peuvent avoir des conséquences à long terme, notamment sur la situation future des hommes et des femmes sur le marché du travail, les parcours professionnels et les salaires. Enfin, à l'aide d'une simulation, les auteures envisagent un scénario dans lequel les affectations des étudiant.e.s sont cette fois uniquement déterminées en fonction du classement mondial des universités d'échange et du niveau académique. Comme les femmes demandaient des universités d'échange moins bien classées que les hommes, la simulation affecte les étudiantes à des universités mieux classées.

Salaires initiaux et pourcentage de femmes parmi les diplômé-e-s de l'enseignement supérieurSalaires initiaux et pourcentage de femmes parmi les diplômé-e-s de l'enseignement supérieur

Graphique 1, Boring & Brown (2021)

Ce graphique montre que les étudiantes sont sur-représentées dans les filières universitaires françaises dont les débouchés professionnels sont moins bien rémunérés.  

Lire le Working Paper (EN)

Voir la vidéo datagora de la Chaire sur les choix d’études supérieures 
Tags :
Retour en haut de page