Nos étudiants

  • Étudiants de la Summer School (photos : Lika Banshoya)Étudiants de la Summer School (photos : Lika Banshoya)

“L’environnement de la Summer School était à la fois intéressant et vivant. Du fait que nous participions au programme seulement un mois, nous étions tous très engagés. Les étudiants de mon cours étaient issus de milieux très variés de par leur expérience professionnelle, leur nationalité ou leur cursus scolaire et je pense que le meilleur moyen de s’enrichir intellectuellement est d’apprendre à travers les autres.”

Lars Bo, Danemark

Il n’y a pas de profil typique pour un étudiant à la Summer School.

  À l’image de la multi culturalité de la communauté Sciences Po dans son ensemble, les participants de la Summer School viennent du monde entier et présentent tous des profils différents. La promotion 2019 était constituée d’étudiants de premier cycle, de master, de doctorants, mais aussi de professionnels issus d’une grande diversité de domaines. Ils représentaient un total de près de 70 nationalités différentes. Une partie des étudiants de la Summer School poursuit son cursus d’études à Sciences Po cet automne, tandis que beaucoup d’entre eux ont rejoint leurs universités d’origine ou lieux de travail à travers le monde.

Voici les témoignages de nos anciens étudiants sur leur expérience à la Summer School. Plus de témoignages sont disponibles sur notre vidéo des Profils Étudiants (EN) .  

Lars Bo, Université de Copenhague, Danemark

Lars Bo termine actuellement sa dernière année de licence en sciences politiques. À la Summer School, il a suivi le cours “The European Union at a Crossroads”. 

Ses raisons pour avoir choisi Sciences Po :

“J’ai choisi la Summer School pour de nombreuses raisons. Premièrement, j’envisage de poursuivre des études à Sciences Po, je souhaitais donc me familiariser avec la méthodologie et l’enseignement de l'école. Deuxièmement, je voulais vivre la vie parisienne, et enfin, je souhaitais développer mes compétences linguistiques et la Summer School m’a permis d’allier l’étude des sciences sociales à l’apprentissage du français en suivant les cours de langue proposés par l’Alliance Française.”

Oussama, Université ibn Tofail Kénitra, Maroc

Oussama est étudiant de premier cycle en droit. Il a participé au programme de langue française.

Ses raisons pour avoir choisi Sciences Po :

“Je voulais participer à la Summer School car Sciences Po est une université prestigieuse et la qualité de ses professeurs et de ses étudiants est reconnue dans le monde entier. J’avais également pour objectif de parfaire mon français et plus particulièrement d’enrichir mon lexique pour de futures études. Enfin, je voulais découvrir la vie à Paris. Les étudiants à la Summer School travaillent dur mais ont tout de même le temps de visiter la ville. C’est la combinaison parfaite pour à la fois étudier et découvrir Paris.”

Claudia, Université McGill, Canada

Claudia prépare actuellement une licence en sciences politiques avec une option en développement et management international. Elle a suivi le cours “Human Security”.

Son avis sur la partie académique du programme :

“Le cours “Human Security” était très bien structuré : le professeur nous a présenté les principaux concepts théoriques que nous avons ensuite appliqués avec ses assistants au cours d’études de cas portant sur les différents thèmes abordés (catastrophes naturelles, sécurité alimentaire, etc.). Les enseignants ont su mettre en évidence et approfondir le lien entre théorie et pratique. Le cours nous a appris à réfléchir à l’élaboration des politiques, ce que je n’avais jamais fait auparavant.” 

Anastasia, Associée, McKinsey & Co., Grande-Bretagne

Originaire de Moscou, Anastasia travaille à Londres en tant que conseillère en gestion. Elle est titulaire d’un MBA de l’université d’Harvard. Elle revenait pour la deuxième fois consécutive à la Summer School pour suivre le programme de langue française.

Son témoignage sur ses progrès en français :

“Mon objectif principal était d’améliorer mon français en côtoyant la culture et la langue du pays, mais au final j’ai gagné beaucoup plus que ça… J’ai développé mes connaissances sur l’histoire de la France, sa géographie et sa culture, et j’ai pu découvrir le vrai Paris, celui méconnu des touristes. Mes progrès linguistiques ont été impressionnants – en deux mois, j’ai progressé d’une parfaite débutante à une étudiante capable de tenir une conversation sur des thèmes variés.” 

Yingtong, Université de Renmin, Chine

Yingtong prépare une licence en littérature française et sociologie dans son université d’origine. 

Son expérience à Paris :

“Sciences Po est au cœur d’un quartier empreint d'une importante histoire culturelle. Au cours de mes classes de lettres, nous avons lu Simone de Beauvoir, et en sortant du bâtiment je pouvais voir les endroits où les intrigues avaient eu lieu. Un jour, rue Bonaparte, j’ai découvert la maison de Sartre. C’était vraiment formidable d’avoir la possibilité de voir de mes propres yeux ce que j’avais étudié en classe! ”

Jared, Yale-NUS College, Singapour

Jared est étudiant en relations internationales, spécialisé en droits et sécurité de l’Homme, à Yale-NUS College. Il a suivi le cours “Human Security”.

Son expérience avec les autres étudiants :

“La grande diversité des étudiants de Sciences Po m’a permis d’apprendre à travers différents points de vue. Je suis originaire de Singapour et le fait de pouvoir entendre les perspectives des autres étudiants sur des sujets tels que la sécurité ou les flux migratoires en Inde ou au Mexique m’a donné une vision plus personnelle sur ces problèmes que je n’aurais sûrement pas pu développer par le simple biais des actualités.”

Gaia, Université de LUISS Guido Carli, Italie

Gaia étudie les sciences politiques et les relations internationales dans son université d’origine à Rome. Elle a participé au cours “Human Security”.

Son avis à propos de la diversité de la Summer School :

“C’était vraiment intéressant de rencontrer des personnes de milieux et de nationalités très variés qui partagent malgré cela un intérêt commun pour les sciences sociales. J’étais l’unique Italienne dans ma classe et j’ai eu l’occasion de côtoyer des gens du monde entier. Pendant la Summer School, les étudiants apprennent à analyser les problèmes à travers différentes perspectives, à partager leur point de vue tout en se respectant les uns les autres, leur permettant ainsi de s’enrichir mutuellement.”

Rim, Université Américaine de Beyrouth, Liban

Rim est une Libanaise ayant grandi au Sénégal. Elle étudie actuellement les sciences politiques et l’économie à l’Université Américaine de Beyrouth. Elle a suivi le cours “The European Union at a Crossroads”.

Son point de vue sur l’esprit international de la Summer School :

“Au début du programme, j’ai pensé que la Summer School se démarquait de Sciences Po de par sa diversité culturelle, mais ensuite j’ai découvert qu’environ la moitié du corps étudiant de l’université venait du monde entier et que, par conséquent, la Summer School reflétait parfaitement cette particularité de Sciences Po. On peut y rencontrer des étudiants d’Europe, d’Asie mais aussi d’Amérique et découvrir que nous avons beaucoup en commun.”

Retour en haut de page