Migration & diversité / Migration & Diversity

Clinique migrations de l'école de droit

Migration clinic at Sciences Po Law School

La Clinique de l’École de droit de Sciences Po est un programme pédagogique situé à mi-chemin entre cours théoriques et travail de terrain. Il s’agit d’une démarche empirique fondée sur une approche réaliste du droit, qui privilégie une approche contextuelle. C’est une méthode qui s’intéresse aux « pratiques du droit » afin de saisir le droit tel qu’il est, en opposition à l’approche positiviste qui domine aujourd’hui l’enseignement de la matière. Le droit de l’asile et des migrations constituent à cet égard un domaine dans lequel cette approche apparaît des plus pertinentes, puisque la condition des migrants met en lumière le fossé qui existe entre les instruments de protection et leur application effective.

Dans ce cadre, les étudiants sont recrutés sur la base de projets construits en partenariat avec des organisations associatives ou syndicales et intégrés dans le fonctionnement de la structure qui les accueillent et où ils exercent des fonctions identiques à celles des salariés ou des bénévoles, dans la limite de leurs compétences. Les projets sont variés. Il peut s’agir aussi bien d’accompagner des demandeurs d’asile au cours de la procédure d’asile, que d’observer les pratiques administratives ou judiciaires dans un champ particulier (Mineurs isolés étrangers, procédures Dublin,…), ou encore effectuer des missions d’observation en France ou en Europe (Mission effectuée à Malte en 2020, missions à la frontière slovène et en Géorgie prévues en 2021). Les travaux des étudiants s’articulent autour de deux axes. D’un côté, ils rendent un rapport concernant directement la mission qui leur a été assignée par le partenaire. D’un autre côté, il leur est demandé d’étudier l’organisation qui les accueille, son action et son positionnement dans le système d’aide aux migrants.

Au titre de l’accompagnement pédagogique, les étudiants bénéficient de deux enseignements. Un cours théorique de « droit européen des migrants » dispensé par le professeur Loïc Azoulai et un cours « clinique », assuré par Christophe Pouly, qui se focalise sur les pratiques du droit. L’approche « clinique » conduit ainsi les étudiants à aborder le droit des migrations sous un angle original, le saisir par la pratique du terrain, dans l’idée du « learning by doing », et à avoir un regard critique sur l’action de l’ensemble des acteurs.

 

The Sciences Po Law School Clinic is an educational program located halfway between theoretical lessons and field work. It emphasizes empirical methods based on a realistic approach to the law, which favors a contextual approach. Such a method focuses on « legal practices » in order to grasp the law as it is, in opposition to the positivist approach which dominates today the teaching of the subject. Asylum and migration law is an area in which this approach seems most relevant, since the condition of migrants highlights the gap between protection instruments and their effective application.

In this context, students are recruited on the basis of projects built in partnership with charities or union organizations and are integrated into the welcoming structures where they exercise functions identical to those of employees or volunteers, in the limit of their competence. The projects are varied. It may be to accompany asylum seekers during the asylum procedure, to observe administrative or judicial practices in a particular field (Isolated foreign minors, Dublin procedures, etc.), or carry out observation missions in France or in Europe (Mission carried out in Malta in 2020, missions to the Slovenian border and to Georgia planned in 2021). The students’ work revolves around two axes. On the one hand, they report directly on the mission assigned to them by the partner. On the other hand, they are asked to study the organization that welcomes them, its action and its positioning in the aid system for migrants.

As part of the educational support, students benefit from two lessons. A theoretical course on “European migrant law” taught by Professor Loïc Azoulai and a “clinical” course, taught by Christophe Pouly, which focuses on legal practices. The “clinical” approach thus leads students to approach migration law from an original angle, to grasp it through the practice of the field, in the idea of ​​“learning by doing”, and to take a critical look at the action of all the actors.