Vague 6 - Faire face au Covid-19

Résultats préliminaires

Voici quelques éléments issus de la sixième vague de l’enquête « La société française face au Covid-19 » à laquelle vous avez répondu entre les 19 et 26 octobre 2020.

Interrogés sur vos angoisses et/ou préoccupations quant à la propagation du virus, 24 % d’entre vous ont témoigné « beaucoup » craindre de transmettre le virus à leur famille et à leur proches. À l’inverse vous étiez 13 % à ne « pas du tout » avoir cette crainte. Si la crainte de transmettre le virus à son entourage semble palpable, celle de l’attraper soi même est moindre : près de la moitié d’entre vous se sentait « un peu » angoissée à cette idée et environ 20 % ne l’était « pas du tout ».

Sentiment d'angoisse et préoccupations

Lecture : 24 % se sentent « beaucoup » angoissés et/ou préoccupés par le risque de transmettre le virus aux membres de leurs familles et leurs proches.
Source : Enquête « Faire face au Covid-19 – vague 6 » (Coco-6), 2020, ELIPSS/CDSP.

Le non respect de certaines mesures et recommandations en application au mois d’octobre dernier par ses concitoyens dérange. Le fait que les gens ne respectent pas la distance d’un mètre dans les files d’attente ou qu’ils ne portent pas correctement leur masque dérangent « beaucoup » respectivement 60 % et 62 % d’entre vous. Concernant le port du masque dans la rue les avis sont plus mitigés : cela dérange « un peu » 29 % d’entre vous et pour 28 % cela n’est « pas tellement » dérangeant.

Appréciation des mesures sanitaires

Lecture : 29 % sont « un peu » dérangés de devoir porter un masque dans la rue.
Source : Enquête « Faire face au Covid-19 – vague 6 » (Coco-6), 2020, ELIPSS/CDSP

Pour faire face au déficit public français, il faudrait, d’après 36 % d’entre vous, augmenter en priorité les impôts pour les 10 % les plus riches uniquement et pour 36 % il faudrait d’abord réduire les dépenses publiques. L’augmentation des impôts généralisée et le recours à l’emprunt sont des mesures pour lesquelles vous êtes respectivement 12 % et 13 % à soutenir pour faire face au niveau de déficit public anticipé.

Face au déficit...

Lecture : 36 % pensent que le déficit public pourrait être résorbé en augmentant d’abord les impôts des 10 % des plus riches uniquement.
Note : Une seule réponse possible.
Source : Enquête « Faire face au Covid-19 – vague 6 » (Coco-6), 2020, ELIPSS/CDSP.

Article mis à jour le 16-04-2021
Retour en haut de page