Publications de l'axe "Inscription spatiale des inégalités"

Ouvrages scientifiques

LAGRANGE H. et M. OBERTI, 2006, Émeutes urbaines et protestations, Paris, Presses de Sciences Po, coll. « Nouveaux débats ». 
Traduction italienne : La rivolta delle periferie. Precarietà urbana e protesta giovanile ; il caso francese, Milan, Bruno Mondadori Editore.
OBERTI M., 2007, L'école dans la ville. Ségrégation, mixité, carte scolaire, Paris, Presses de Sciences Po.

Direction de numéros spéciaux de revues

DUTERCQ Y. et A. van ZANTEN (dir.), 2002, « Nouvelles régulations de l’action publique en éducation », Éducation et sociétés, n° 8.         Contributions à des ouvrages scientifiques    
BARTHON C. et M. OBERTI, 2000, « Ségrégation spatiale, évitement et choix des établissements scolaires », in A. van ZANTEN (dir.), L’école, l’état des savoirs, Paris, La Découverte, p. 302-310.

LAGRANGE H., 2006, « Autopsie d’une vague d’émeutes », in H. LAGRANGE et M. OBERTI (dir.), Émeutes urbaines et protestations,. Une singularité française, Paris, Presses de Sciences Po, coll. « Nouveaux débats », p. 37-58.
LAGRANGE H., 2006, « La structure et l’accident », in H. LAGRANGE et M. OBERTI (dir.), Émeutes urbaines et protestations,. Une singularité française, Paris, Presses de Sciences Po, coll. « Nouveaux débats », p. 105-130.
LAGRANGE H. et M. OBERTI, 2006, « Introduction. Intégration, ségrégation et justice sociale », in H. LAGRANGE et M. OBERTI (dir.), Émeutes urbaines et protestations,. Une singularité française, Paris, Presses de Sciences Po, coll. « Nouveaux débats », p. 11-36.
LAGRANGE H. et M. OBERTI, 2006, « Le mouvement anti-CPE et l’unité des jeunes », in H. LAGRANGE et M. OBERTI (dir.), Émeutes urbaines et protestations,. Une singularité française, Paris, Presses de Sciences Po, coll. « Nouveaux débats », p. 131-146.
LAGRANGE H. et M. OBERTI, 2006 , « Conclusion », in H. LAGRANGE et M. OBERTI (dir.), Émeutes urbaines et protestations,. Une singularité française, Paris, Presses de Sciences Po, coll. « Nouveaux débats », p. 205-213.
MINGIONE E., OBERTI M. et J. PEREIRIÑA, 2001, « Cities as Local Systems », in C. SARACENO (dir.), Social Assistance Dynamics in Europe, National and Local Poverty Regimes, Londres, Policy Press, p. 35-79.

OBERTI M., 2002, « Choisir son quartier, choisir son école », in A. PENVEN, BONNY Y. et C. RONCIN (dir.), Au cœur de la cité, Rennes, PUR, p. 97-117.
OBERTI M., 2006, « Homogénéiserou différencier et spécialiser les contextes scolaires ? », in H. LAGRANGE et M. OBERTI (dir.), Émeutes urbaines et protestations, Une singularité française, Paris, Presses de Sciences Po, coll. « Nouveaux débats », p. 147-176.
OBERTI M., 2007,« Le trompe-l’oeil de la ségrégation et ses effets sur la mixité », in S. PAUGAM (dir.), Repenser la solidarité. L’apport des sciences sociales, Paris, PUF, coll. « Le Lien social », p. 635-651.
OBERTI M., 2008, « Ségrégation urbaine et scolaire », in A. VAN ZANTEN (dir.), Dictionnaire de l’éducation, Paris, PUF, p. 619-621.
OBERTI M., PRÉTECEILLE E., 2011, « Les cadres supérieurs et les professions intermédiaires dans l'espace urbain: des dynamiques résidentielles divergentes, entre séparatisme et mixité sous contrôle », in Paul BOUFFARTIGUE, Charles GADEA et Sophie POCHIC (dir.), Cadres, classes moyennes : vers l'éclatement ?, Armand Colin, Paris, p. 202-212.
OBERTI M., PRÉTECEILLE E. et la collaboration de M. CLÉMENÇON, 2008, « Les classes moyennes dans leurs quartiers : mise en relation des approches quantitatives et qualitatives », in P. AUBERTEL et F. MÉNARD (dir.), La ville pour tous, un enjeu pour les services publics, Paris, La Documentation française, p. 51-53.
PRÉTECEILLE E., RAKOTOMALALA M.-J., RESPLANDY M. et C. CALZADA, 2005, « Structures sociales des espaces résidentiels et de travail en Île-de-France en 1999 », in M.-A. BUISSON et D. MIGNOT (dir.), Concentration économique et ségrégation spatiale, Bruxelles, De Boeck, p. 183-199.
PRÉTECEILLE E., 2005, « L'évolution de la ségrégation sociale et des inégalité urbaines : le cas de la métropole parisienne », in I. DANDOLOVA (dir.), Villes et inégalités. Du local au global, Sofia, Housing and Urban Research Association, p. 6-23.
PRÉTECEILLE E., 2005, « Changement social et ségrégation spatiale dans les grandes villes européennes », in E. BAJOLET, M.-F. MATTEI et J.-M. RENNES (dir.), Quatre ans de recherche urbaines 2001-2004. ACI-Ville Ministère de la Recherche, Tours, Presses Universitaires François-Rabelais, p. 339-345.
PRÉTECEILLE E., 2005, « Rio de Janeiro en el viraje hacia el nuevo siglo. Mercado de trabajo, violencia y formas de movilización y acción colectivas », in A. PORTES, B. R. ROBERTS et A. GRIMSON (dir.), Ciudades latinoamericanas. Un análisis comparativo en el umbral del nuevo siglo, Buenos Aires, Prometeo Libros, p. 149-216, (avec L. VALLADARES, B. FREIRE-MEDEIROS et F. CHINELLI).
PRÉTECEILLE E., 2006, « La ségrégation contre la cohésion sociale : la métropole parisienne », in H. LAGRANGE (dir.), L'épreuve des inégalités, Paris, PUF, coll. « Le Lien social », p. 195-246.
PRÉTECEILLE E., 2007, « Segregación social, immigrantes y vivienda en el área metropolitana parisina », in J. LEAL (dir.), Vivienda y segregación en las grandes ciudades europeas, Madrid, Ayuntamiento de Madrid, p. 47-95.
PRÉTECEILLE E., 2008, « L'analyse sociologique de la différenciation sociale de l'espace urbain: apports et limites de l'analyse statistique », in M.-C. JAILLET, E. PERRIN, F. MÉNARD, Diversité sociale, ségrégation urbaine, mixité, Paris, Puca, p  65-84.
SANSELME F., 2009, « L’ethnicisation des rapports sociaux à l’école. Ethnographie d’un lycée de banlieue », Sociétés contemporaines, n° 76, p. 121-145.

van ZANTEN A., 2000, « De la diversité à la ségrégation scolaire ? », in P. A. DUPUIS et E. PRAIRAT (dir.), L’école en devenir, l’école en débat, Paris, L’Harmattan, p. 15-27.

Articles dans revues scientifiques

   
COUSIN B. et E. PRÉTECEILLE , 2008, « La division sociale de l'espace milanais. Comparaison avec le cas parisien », Mélanges de l'École française de Rome, Italie et Méditerranée, vol. 20, n° 1, p. 315-333.
COUSIN B. et T. VITALE, 2003, « Droghe, territorio e ricerca sociologica : perché un approccio ravvicinato e pragmatico ai mondi delle droghe ? », Sociologia urbana e rurale, n° 70, p. 153-164.
LAGRANGE H., 2008, « Émeutes, rénovation urbaine et aliénation politique », Revue française de science politique, vol. 58, n° 3, p. 377-401.

OBERTI M., 2000, « Diversity and Complexity in Local Forms of Urban Anti-Poverty Strategies in Europe », International Journal of Urban and Regional Research, vol. 24, n° 3, p. 537-553.
OBERTI M., 2009, « Dalle disuguaglianze alle discriminazioni : l’impatto della segregazione », Partecipazione e conflitto, n° 1, p. 147-166.
MINGIONE E. et M. OBERTI, 2001, « The Struggle Against Social Exclusion at the Local Level : Diversity and Convergence in European Cities », European Journal of Spatial Development, n° 1, http://www.nordregio.se/EJSD/.
OBERTI M., 2005, « Introduction : Dynamiques institutionnelles et pratiques scolaires : les frontières poreuses du public et du privé  », Sociétés contemporaines, n° 59-60, p. 5-11.
OBERTI M., 2005, « Différenciation sociale et scolaire du territoire : inégalités et configurations locales », Sociétés contemporaines, n° 59-60, p. 13-42.
OBERTI M., 2007, « Social and school differentiation in urban space: inequalities and local configurations », Environment and Planning A, vol. 39, n° 1, p. 208-227.
OBERTI M. et E. PRÉTECEILLE, 2007, « Le trompe-l’œil de la ségrégation dans la métropole parisienne », La Revue Tocqueville, vol. 28, n° 1, p. 75-106.
OBERTI M., 2008, « The French republican model of integration: The theory of cohesion and the practice of exclusion », New Directions for Youth development, n° 119: Youth, Violence, and Social Disintegration, p. 55-74.
PRÉTECEILLE E., 2003, « Division sociale et inégalités urbaines. Ségrégation et équipements à Paris et en Île-de-France », Projet, n° 34, p. 140-145.

PRÉTECEILLE E., 2004, « L'évolution de la ségrégation sociale et des inégalités urbaines : le cas de la métropole parisienne », The Greek Review of Social Research, n° 113, p. 105-120.
PRÉTECEILLE E., 2004, « A construção social da segregação urbana: convergências e divergências », Espaço e Debates, n° 45, p. 11-23.
PRÉTECEILLE E., 2006, « La ségrégation sociale a-t-elle augmenté ? La métropole parisienne entre polarisation et mixité », Sociétés contemporaines, n° 62, p. 69-93.
PRÉTECEILLE E. et Y. FIJALKOW, 2006,« Introduction. Gentrification : discours et politiques urbaines (France, Royaume-Uni, Canada) », Sociétés contemporaines, n° 63, p. 5-14.
PRÉTECEILLE E., 2007, « Is gentrification a useful paradigm to analyse social changes in the Paris metropolis? », Environment and Planning A, vol. 39, n° 1, p. 10-31.
PRÉTECEILLE E. et A. CARDOSO, 2008, « Rio de Janeiro y São Paulo: ¿ciudades duales? Comparación con Paris », Ciudad y Territorio. Estudios Territoriales, vol. 40, n° 158, p. 617-640.
PRÉTECEILLE E., 2008, « Les métropoles face aux inégalités et aux ségrégations », Paris Projet, Regards croisés. Métropoles européennes, Berlin, Londres, Madrid, Milan, Paris, La Randstadt, n° 38, p. 58-63.
PRÉTECEILLE E., 2009, « La ségrégation ethno-raciale dans la métropole parisienne », Revue française de sociologie, vol. 50, n° 3, p. 489-519.
PRÉTECEILLE E., 2010, « The fragile urban situation of cultural producers in Paris », City, Culture and Society, vol. 1, n° 1, p. 21-26.
PRÉTECEILLE E., 2011,« Has ethno-racial segregation increased in the greater Paris Metropolitan area? », Revue française de sociologie, vol. 52, Supplement, p.  31-62.
RIVIERE C., 2010, « Quand le sport travaille la ville. “Stadisation” et luttes pour l'espace dans le quartier du Parc des Princes », Les Annales de la recherche urbaine, n° 106, p. 121-131
SAFI M., 2009, « La dimension spatiale de l'intégration des populations immigrées (1968-1999) », Revue française de sociologie, vol. 50, n° 3, p. 521-552.
van ZANTEN A., 2000, « Massification et régulation des systèmes d’enseignement. Adaptations et ajustements en milieu urbain défavorisé », L’Année sociologique, vol. 50, n° 2, p. 409-436.

Autres articles

   
CENTEMERI L., COUSIN B., POLIZZI E. et T. VITALE, 2004, « Les justes et les brutes : la littérature de témoignage sur les violences de Gênes, 2001 », Mouvements, n° 33-34, p. 194-203.
OBERTI M., 2001, « Le “communautarisme de classe” : distance spatiale et sociale comme alternative à la mixité sociale », Mouvements, n° 15-16, p. 212-214.

OBERTI M., 2001, « L’offre politique face à quelques paradoxes de la société italienne », Mouvements, n° 17, p. 126-133.
OBERTI M. et Y. FIJALKOW, 2001, « Urbanisme, embourgeoisement et mixité sociale », Mouvements, n° 13, p. 9-21.

OBERTI M., 2002, « La reconquête de l’espace public : les mobilisations anti-Berlusconi », Mouvements, n° 21, p. 144-147.

OBERTI M., 2002, « Qui trop étreint, mal embrasse », Le Monde de l’éducation, juillet-août, n° 305 (n° spécial : Etre jeune en Europe), p. 98-99.
OBERTI M., 2004,« Offre et “choix scolaires” : inégalités sociales et territoriales », Ville-école-intégration Diversité, n° 139, p. 81-90.

OBERTI M., 2004, Table ronde avec Donzelot J. et al., « La mixité urbaine est-elle une politique », Esprit, mars-avril.
OBERTI M., 2008, « Les émeutes urbaines en France », (versions en anglais et en allemand)
http://www.eurotopics.net/fr/magazin/magazin_aktuell/frankreich-2008-07/oberti/

OBERTI M., 2012, « Chicago et Paris, métropoles de la ségrégation scolaire ? », La vie des idées, 3 janvier.
PRÉTECEILLE E., 2003, « Lieu de résidence et ségrégation sociale », Cahiers français, n° 314, p. 64-70.
PRÉTECEILLE E., 2011, « Ségrégations et inégalités: Paris dans sa métropole », Paris Les Cahiers de la Métropole, n° 1, p. 31-35.
RIViÈRE C., 2011, « Pratiques urbaines et ségrégation. Approche par l’encadrement parental en contexte de mixité sociale », Working papers du Programme Villes & territoires, 2011-07, Paris, Sciences Po
.FOUGÈRE D, FKRAMARZ ., RATHELOT R., SAFI M., 2011, « Social housing and location choices of Immigrants in France », IZA Discussion Paper n° 5557.

van ZANTEN A., 2001, « L’école de la périphérie. Construction sociale et enjeu politique », Les idées en mouvement, n° 93, p. 10-11.

van ZANTEN A. et C. VELEDA, 2001, « Contextes locaux et stratégies scolaires : clivages et interactions entre classes populaires et classes moyennes dans la périphérie urbaine », Revue du Centre de recherche en éducation, n° 20 (n° spécial : École et logiques de marché), p. 57-87. 

van ZANTEN A., 2002, « L’école de la périphérie, le marché et le management : pressions globales et contraintes locales », VEI-Enjeux, n° 127, p. 10-24.
van ZANTEN A., 2005, « Lieu d’habitation et offre scolaire », Informations sociales, n° 123, p. 66-73.

Retour

Article mis à jour le 05-03-2012
Retour en haut de page