Doctorat en Science politique, mention théorie politique

Globinar 3.0 - Recitals: Foundations, Fictions and Translations
Globinar Series by Le Cercle des Humanités Politiques / The Political Humanities CircleUpcoming sessions!




Présentation du doctorat

Le programme doctoral en théorie politique vise moins à décrire les phénomènes politiques, qu'à en évaluer les implications et la portée du point de vue des valeurs, en s'appuyant non seulement sur les données empiriques mais aussi sur les éléments normatifs issus des doctrines philosophiques et morales.

Le programme doctoral reçoit le soutien des laboratoires de Sciences Po qui assurent notamment l'accueil des doctorants : le Centre de recherche de l'École de droit,  le Centre de Recherches Politiques de Sciences Po (CEVIPOF), le Centre de Recherches Internationales (CERI) et le Centre d'Etudes Européennes de Sciences Po (CEE).

Objectifs

Ce programme forme à la recherche dans le domaine de la théorie politique et prépare  aux métiers académiques (recherche et enseignement), ainsi qu'au conseil et à l'expertise de haut niveau (ONG, organisations internationales, etc.) et à la haute fonction publique.

La théorie politique est une des principales sous-disciplines de la science politique depuis ses origines.

Inscrite au programme de l'agrégation française de science politique, la  théorie politique constitue traditionnellement l'une des approches privilégiées dans les Universités étrangères, en particulier anglo-saxonnes. Elle vise moins à décrire les phénomènes politiques, à en expliquer la genèse et les mécanismes de fonctionnement, qu'à en évaluer les implications et la portée du point de vue des valeurs, en s'appuyant non seulement sur les données empiriques fournies par les sciences sociales mais aussi sur les éléments normatifs issus des doctrines philosophiques et morales.  La théorie politique prend toute son importance dans un monde où la démocratie libérale a imposé une vision de la politique rompant avec toute conception absolue et univoque des finalités de la coexistence sociale. Indispensable dans un monde où les fins entrent en conflit, elle permet sinon d'arbitrer du moins de guider une délibération authentique.

Le programme de théorie politique se distingue des formations dispensées dans les départements de philosophie. Loin de se limiter à  l'étude des textes canoniques, les enseignements s'attachent à dévoiler de que les textes expriment du milieu historique et culturel qui les a vu éclore, ce qu'ils signifiaient pour leurs contemporains et ce qu'ils peuvent éclairer des enjeux de pensée de notre temps. Dans cette perspective, la pensée politique est à la fois objet de connaissance et guide de compréhension et d'évaluation de la réalité sociale dans ses dimensions conflictuelles.

Compétences visées

Le programme cherche à developper une capacité de recherche et d'analyse critique, une expertise de très haut niveau dans les différents outils méthodologiques, ainsi qu'une bonne maîtrise des questions fondamentales de la discipline. 

Structure du programme

Le master de science politique, mention théorie politique, se déroule en deux ans et peut se prolonger par la réalisation d'une thèse en trois ans.

L'ensemble de ces cinq années de formation est appelé parcours doctoral.

La première année du niveau master est consacrée à l'acquisition des éléments de connaissance fondamentaux ainsi qu'à une première initiation à la recherche. Cette formation repose sur des cours fondamentaux, des séminaires de recherche ainsi que sur un tutorat personnalisé.

La seconde année du niveau master complète les connaissances premières par des enseignements spécialisés et la poursuite du tutorat afin d'accompagner la préparation du mémoire de recherche qui constitue le point d'arrivée du master et un des éléments principaux d'évaluation de la capacité des étudiants à poursuivre en thèse.

Consultez la maquette pédagogique des 2 années de master

L'inscription en thèse est autorisée par un jury qui se prononce, à partir des résultats antérieurs et de la qualité du mémoire, sur la capacité des candidats à s'engager dans ce programme de recherche. Cette inscription est ouverte non seulement aux étudiants ayant suivi la formation initiale délivrée par Sciences Po mais également aux titulaires d'un master obtenu dans un autre établissement français ou étranger. Dans ce dernier cas, il peut être demandé aux étudiants de suivre, préalablement à l'engagement de leur recherche doctorale, des enseignements fondamentaux du master de science politique jugés nécessaires à leur formation.

Pendant les trois années de thèse, les doctorants sont encadrés par un directeur de thèse et intégrés au sein de l'un des trois laboratoires de science politique de l'établissement : le Centre de recherche politique de Sciences Po (CEVIPOF), le Centre de recherches internationales (CERI) ou le Centre d'études européennes (CEE). Les doctorants doivent également suivre au moins trois séminaires doctoraux dont l'un nécessairement extérieur au programme de leur mention. Le diplôme de doctorat en science politique est délivré à l'issue de cette scolarité et de la soutenance de la thèse.

Équipe pédagogique

  • Astrid von BUSEKIST, Professeure des Universités à l’IEP de Paris (CERI), Directrice de la Majeure
  • Pierre CHARBONNIER, Chargé de recherche CNRS/CEE
  • Ariel COLONOMOS, Directeur de recherche CNRS/CERI
  • Gil DELANNOI, Directeur de recherche FNSP (CEVIPOF)
  • Antoine GARAPON, AG, Magistrat honoraire à l’Institut des hautes études sur la justice (École de droit de Sciences Po)
  • Frédéric GROS, Professeur des Universités à l’IEP de Paris (CEVIPOF)
  • Samuel HAYAT, Chargé de recherche CNRS/CEVIPOF
  • Yaël HIRSCH, Docteure en science politique, directrice de « Toute la culture »
  • Frédérique LEICHTER-FLACK, Professeure des Universités à l’IEP de Paris (Centre Histoire de Sciences Po)
  • Annabelle LEVER, Professeure des Universités à l’IEP de Paris (CEVIPOF)
  • Gloria ORIGGI, Directrice de recherche au CNRS/Institut Nicod
  • Philippe PORTIER, Directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études (EHESS)
  • Dominique REYNIE, Professeur des Universités à l’IEP de Paris (CEVIPOF)
  • Julie SAADA, Professeure des Universités à l’IEP de Paris (École de droit de Sciences Po)
  • Jean-Frédéric SCHAUB, Directeur de recherche au CNRS / EHESS

Professeurs invités depuis 2004

  • Lisa DISCH, Professor at the University of Michigan
  • Alexis KELLER, Professeur à l’Université de Genève
  • Tamar MEISELS, Professor at Tel Aviv University
  • Ian SHAPIRO, Professor at Yale University
  • Nadia URBINATI, Professor at Columbia University
  • Yossi SHAIN, Professor at Tel Aviv University
  • Mitchell COHEN, Professor at Baruch College
  • Giacomo MARRAMAO, professor at the Univeristy Roma Tre
  • Will KYMLICKA, Professor at Queen’s University
  • Jean L. COHEN, Professor at Columbia University
  • Mark LILLA, Professor of Humanities, Columbia University

Admissions

Consultez la rubrique Admission en 1re année de thèse

Les financements

Des aides à la mobilité sont proposées aux doctorants pour participer à des colloques et pour effectuer des travaux de terrain et des séjours d'études à l'étranger.

Consultez la rubrique Droits de scolarité et financements

PROCHAIN ÉVÉNEMENT :

Dans le cadre du séminaire SPOT Political Theory Sciences Po: 
Alex Kirschner is the guest Thursday, February 17, 2022 5pm-7pm, Paris time
On a co-authored text with Jeff Spinner-Halev : "Why Political Philosophy Requires Robust Arguments The Case of Open Borders". His paper is available upon request. Contact : Annabelle LEVER.

Pour en savoir plus

 

Retour en haut de page