Alexa Gahler et Kevin Nouar, lauréats de la Bourse d’excellence Gide 2020-2021

  • Kevin Nouar et Alexa Gahler Kevin Nouar et Alexa Gahler

Pour la treizième année consécutive, le cabinet Gide Loyrette Nouel, partenaire privilégié de l’École de droit de Sciences Po, a attribué deux Bourses d’excellence à Alexa Gahler et Kevin Nouar, étudiants en 1ère année du master Droit économique

"Après deux années passées sur le campus euro-asiatique de Sciences Po au Havre et une année à l’université de Tokyo, je suis maintenant en première année de master Droit économique. Mon parcours universitaire ainsi qu'un stage dans le milieu juridique m’ont amené à poursuivre mes études à l'École de droit afin de passer l'examen du barreau de Paris (CRFPA). Également mère d’une petite fille de trois ans, il m'était de plus en plus difficile de mener à bien mon projet. Je travaille en parallèle de mes études et la situation sanitaire actuelle amplifie les problèmes liés à mon emploi et à la garde de mon enfant. La bourse accordée par le cabinet Gide va donc me permettre de faire face à mes dépenses, me permettant ainsi de me consacrer entièrement à mes études et à ma fille.
De plus, Gide m’offre la possibilité d’effectuer un stage de six mois au sein de son cabinet. M’intéressant beaucoup aux relations euro-asiatiques, ce stage représente un pas important dans le développement de mon projet personnel. Il me permet de gagner une expérience dans un grand cabinet français actif dans les deux régions. En m’attribuant cette bourse, Gide me donne non seulement la possibilité de poursuivre mes études mais également de gagner l’expérience nécessaire à mon projet professionnel. Ainsi, je n'ai pas à choisir entre mes études, ma vie d'étudiante et mon rôle de mère de famille."

Alexa Gahler, lauréate de la bourse d'excellence Gide 2020-2021

"Je m'appelle Kevin Nouar et suis étudiant de première année en master Droit économique. J'ai eu la chance d'obtenir la bourse d'excellence du cabinet Gide Loyrette Nouel. C'est une opportunité importante : premièrement, car celle-ci permet aux lauréats de poursuivre leurs études dans les meilleures conditions possibles ; ensuite, car Gide constitue un tremplin professionnel indéniable. J'ai ainsi eu l'occasion d'être mis en relation avec plusieurs avocats qui ont répondu aux nombreuses questions que je me posais, et qui ont confirmé la voie que je pense être la mienne : le droit de la concurrence. C'est d'ailleurs une double chance, car Gide est un cabinet connu et reconnu en la matière. Je suis donc impatient de pouvoir les y rejoindre en stage."

Kevin Nouar, lauréat de la bourse d'excellence Gide 2020-2021

Tags :

Using literature for distributional analysis

Professor Helena Alviar García
  • Mona Hatoum, Impenetrable, 2009Mona Hatoum, Impenetrable, 2009

LAW & METHODS SEMINAR

Helena Alviar García, Professor at Sciences Po Law School, will speak on "​​Using literature for distributional analysis".

Janet Halley in the final chapter of her co-edited volume: Governance Feminism: An Introduction says: "There will almost always be some glamorous, ideologically saturated legal rules that people focus on when debating a distributional system. These foreground rules will often be constitutional rights or crimes: freedom of contract/right to work; the crime of prostitution; trafficking as force, fraud or coercion. They are not even half the story, however. Each of the player types has a deep field of background rules that condition its play."

As a scholar deeply immersed in distributional analysis, I have struggled to find useful instruments to unveil the complexity of background rules. Foregrounding is a craft that requires careful observation and attention to nuance. For this session, I would like to propose that literature could potentially provide some of the necessary tools. Literature also speaks about narrative: how we retell our biography, the acts of others and how we decide to frame how law conditions our lives.

I chose the two excerpts from Home Fire and Telex from Cuba, in order to start a conversation about the subtle ways in which law constrains the existence of the narrators as well as the people they encounter. The selection from Rape in Berlin is included in order to explore debates about narrative, truth, law and ideology.

Invite-only event.

Event Date: 
Thursday, 10 December, 2020 - 14:30
Event Location: 
Online
Tags :

"Un pied dans la théorie et un pied dans la pratique"

Rencontre avec Lola Elbaz, diplômée 2020 de l'École de droit
  • Lola ElbazLola Elbaz

Pouvez-vous nous retracer votre parcours universitaire ?

Après mon baccalauréat littéraire, j’ai intégré le collège universitaire de Sciences Po sur le campus de Paris. Hésitante quant à mon orientation en master, j’ai choisi d’effectuer ma troisième année sous forme de stages. J’ai d’abord passé cinq mois à Tel Aviv dans une chaîne de télévision internationale, puis cinq mois à New York au sein des services culturels de l’ambassade de France. Si ces deux stages m’ont beaucoup apporté, elles n’ont pas fait naître en moi de vocation. En rentrant en France, j’ai effectué un dernier stage au sein du pôle d’instruction de la Juridiction Interrégionale Spécialisée (JIRS) en criminalité organisée et grand banditisme. Cette dernière expérience fut décisive en ce qu’elle faisait un lien entre les sujets de sociétés qui m’intéressaient, tels que la criminalité organisée, et la pratique concrète d’une matière universitaire, le droit.

Dès lors, intégrer le master Droit économique apparaissait comme le choix logique et idéal. Suite à une première année de master, l’École de droit m’a permis d’effectuer une année de césure en cabinet d’avocats. J’ai ainsi effectué deux stages longs au sein du département pénal du cabinet Veil Jourde, puis du département contentieux du cabinet Bredin Prat. Ces deux expériences m’ont convaincu de persévérer dans la voix du droit pénal, en particulier du droit pénal des affaires. J’ai ainsi fait le choix de la spécialité Contentieux économique et arbitrage (CEA) en deuxième année de master. En parallèle de cette dernière année, j’étais à mi-temps assistante de justice au pôle financier de l’instruction du Tribunal Judiciaire de Paris.

Cette année m’a donné le recul nécessaire pour conforter mes choix d’orientation. Après un été de préparation, j’ai été admise au Concours du Centre régional de formation professionnelle des avocats (CRFPA) en décembre 2020.

Pour continuer de me spécialiser, j’ai intégré en septembre dernier le master II droit pénal financier de l’université de Cergy Pontoise.

Comment est né votre intérêt pour les études de droit ?

J’ai toujours aimé me mêler des problèmes des autres !

Quel est l'enseignement qui vous a le plus marquée ?

La spécialité CEA offre un grand nombre d’enseignements intéressants et utiles. Je pense me souvenir longtemps du cours "Stratégie du procès" dispensé par le Professeur Dany Cohen qui nous invitait à produire chaque semaine des écritures dans le cadre de divers contentieux. Très interactif, ce cours nous obligeait à mobiliser connaissances, recherches, esprit de groupe et argumentation à l’oral.

C’est je crois, une bonne illustration de ce que nous apporte l’École de droit de Sciences Po : un pied dans la théorie et un pied dans la pratique.

Quels sont vos projets ?

Je vais intégrer l’École de Formation du Barreau de Paris dès janvier 2021. Le cursus se déroule sur un an et demi. J’aimerais profiter de ce temps pour effectuer des stages et éventuellement suivre des formations approfondies en défense pénale. A terme, je souhaiterais intégrer un cabinet d’avocat en pénal des affaires et nous verrons bien où cela nous mènera ! Ce qui me plaît dans la profession d’avocat, c’est aussi de pouvoir choisir comment sa carrière évoluera.

Un conseil pour celles et ceux qui souhaiteraient rejoindre l'École de droit de Sciences Po ?

Ne pas hésiter à accumuler les expériences. Il n’est jamais simple de faire des choix. Les stages sont un excellent moyen d’envisager la réalité d’une profession et de la confronter à nos attentes et convictions.

Lola Elbaz, diplômée 2020 du master Droit économique, spécialité Contentieux économique et arbitrage (CEA)

Tags :

Entretien avec Adèle Ephraïm

Diplômée du master Carrières Judiciaires et Juridiques et auditrice de justice à l'École Nationale de la Magistrature (ENM)
  • Adèle EphraïmAdèle Ephraïm

Pouvez-vous nous retracer votre parcours universitaire ?

J’ai intégré le double cursus Sciences Po/Paris IV en lettres modernes en 2014 après un baccalauréat littéraire. J’ai ensuite réalisé ma troisième année à Singapour avant d’intégrer le master Carrières judiciaires et juridiques (CJJ) de l’École de droit. J’ai effectué trois courts stages en juridiction à Paris et à la Réunion pour découvrir les fonctions du parquet et du siège, avant de poursuivre ma deuxième année de master en parallèle de la classe préparatoire ENM de Sciences Po.

Quel est l’enseignement qui vous a le plus marquée ?

Le cours "Obéir-désobéir" dispensé en formation commune par Frédéric Gros lors de ma première année de master m’a permis d’aborder la question de la responsabilité à travers des prismes philosophique, éthique et politique en parallèle d’une approche juridique. De manière plus générale, les cours d’humanités, notamment sur l’histoire de la magistrature ou sur le sens de la peine dont j’ai pu bénéficier au sein de l’École de droit ont nourri ma formation de juriste en plus des enseignements juridiques fondamentaux du master.

Quelles ont été les principales étapes de la construction de votre projet professionnel ?

J’ai intégré Sciences Po sans avoir une idée précise du métier que je souhaitais exercer, si ce n’est que je voulais travailler au service de l’intérêt général. Mon engagement au sein de l’association GENEPI, la rencontre avec différents acteurs du système judiciaire et les premiers cours d’introduction au droit au Collège universitaire m’ont convaincue de la nécessité de protéger les libertés individuelles et m’ont orientée vers le service public de la justice. J’ai ainsi choisi le master Carrières judiciaires et juridiques pour préparer le concours de l’École nationale de la magistrature (ENM) et intégrer l’ordre judiciaire.

En outre, côtoyer mes camarades au sein des masters CJJ et Droit économique souhaitant accéder à d’autres métiers du monde judiciaire m’a permis de bénéficier d’une grande émulation intellectuelle. Le partage de nos différentes visions du système judiciaire et de l’acte de rendre la justice a été pour moi essentiel dans ma construction professionnelle et a surtout défini plus précisément la magistrate que je voudrais être.

Quel est votre quotidien aujourd’hui ? 

La formation à l’ENM est riche et diversifiée et se divise en plusieurs séquences de formation. Après avoir prêté serment en février 2020, j’ai réalisé un stage en police et en gendarmerie à Annecy puis un stage auprès d’un avocat à Marseille. La période de scolarité à l’école à Bordeaux s’étend ensuite de juin à mars. J’ai généralement six heures de cours par jour, qui sont soit des conférences, soit des cours en groupe réduits me permettant de travailler les différentes fonctions accessibles à ma sortie d’école. Je me rendrai ensuite à Reims pour réaliser un stage juridictionnel d’un an. Mes années en tant qu’auditrice de justice sont donc marquées par une grande mobilité géographique !

Un conseil pour celles et ceux qui souhaiteraient rejoindre l’École de droit de Sciences Po ?

Je pense d’abord qu’il ne faut pas avoir peur de la formation en droit en deux ans sans avoir étudié la matière juridique au début de ses études supérieures. En effet, les enseignements permettent de transformer les étudiants en praticiens grâce à des cours pratiques et orientés en CJJ vers la préparation des concours. Les stages permettent d’avoir une première approche concrète des métiers du droit.

Je dirais aussi qu’il faut rester ouvert sur ses perspectives d’avenir, qui sont encore très fluctuantes au stade du master. Les conférences et rencontres proposées affinent les orientations... ou les changent ! Pour moi, avoir encore des doutes sur ses choix de carrière à ce stade est sain et n’entrave absolument pas la poursuite d’un master au sein de l’École de droit.

Adèle Ephraïm, diplômée 2019 du master Carrières Judiciaires et Juridiques

Tags :

"Ne vous auto-censurez pas et foncez"

Rencontre avec Louis Roussier, diplômé 2020 de l'École de droit
  • Louis RoussierLouis Roussier

Pouvez-vous nous retracer votre parcours universitaire ?

Je suis entré à Sciences Po dès le collège universitaire, au sein du campus parisien. Les deux premières années du cursus furent enrichissantes, aussi bien d’un point de vue académique qu’humain. La diversité de la vie associative et sportive fut un vecteur d’intégration pour moi, jeune provincial découvrant Paris tel Eugène de Rastignac. Lors de l’année passée hors les murs, mon choix se porta sur un échange universitaire au sein de la Desautels School of Management de l’Université McGill. J’avais cette envie de voir autre chose et de découvrir l’ambiance d’une business school nord-américaine. Cette année fut riche en voyages et aventures. C’est à la suite de cette année que j’ai décidé d’intégrer l’École de droit.

Pour quelles raisons avez-vous choisi la spécialité "Droit Public Économique" proposée au sein de l’École de droit ?

Avant mon entrée en master, mon choix balançait entre l’École d’affaires publiques et l’École de droit. J’avais déjà, au fond de moi, cette passion pour la "chose publique". Lors de mon premier semestre, je fus vivement intéressé par le séminaire de droit administratif dispensé par le conseiller d’État Jérôme Michel. Ceci me conduisit à réaliser une année de césure au sein des départements "Droit Public des Affaires" de deux cabinets parisiens, le cabinet Veil Jourde et le cabinet August Debouzy, au sein duquel j’ai pu énormément apprendre sous la bienveillance de Maîtres Emmanuel Weicheldinger et Vincent Brenot. C’est donc tout naturellement que la spécialité Droit Public Économique s’offrit à moi.

Quel est l'enseignement qui vous a le plus marqué ?

Les enseignements dispensés au sein de l’École de droit sont tous d’une très grande qualité. Je vais quelque peu tricher ici en citant deux enseignements qui m’ont profondément marqués :

Le premier est celui animé par le Professeur Mikhaïl Xifaras en première année de Master. Son cours intitulé "Droit et Politique" était rafraîchissant, au milieu d’enseignements, pour la plupart, assez techniques. C’était un réel bonheur de réfléchir aux fondements de la théorie du droit par les philosophes des Lumières.

Le second enseignement fut celui de Jean-Nicolas Clément. Son cours de droit de l’environnement mélangeait parfaitement théorie et pratique. Cette discipline tend à prendre de plus en plus de place au regard du contexte actuel. Ceci est illustré par l’apparition de contentieux majeurs comme celui de la commune de Grande-Synthe.

Quels projets extra-scolaires avez-vous pu réaliser lors de vos années à l’École de droit ?

Si la première année de la formation est assez intense, il est important de garder un certain équilibre de vie à côté. Pour ma part cela passait par le rugby et le XV du Corbo, qui me permettait de me vider l’esprit le temps d’un après-midi. La seconde année ne nécessitant aucun rodage, j’ai pu m’adonner à d’autres activités.

Tout d’abord, avec quatre autres camarades de l’École de droit, nous avons participé au Moot Court organisé par l’Autorité de la concurrence. Si cette expérience s’arrêta malheureusement en finale, ce fut tout de même un agréable moment, convivial même par certaines occasions. Je tiens d’ailleurs à remercier Maître Eric Paroche pour nous avoir encadré et donné de précieux conseils durant la compétition.

Ensuite j’ai eu l’opportunité de réaliser un stage à mi-temps au sein du cabinet Gide, Loyrette et Nouel. Rattaché auprès du département "Droit de l’Environnement", j’ai pu entrevoir l’aspect pratique de cette discipline.

Enfin, j’ai pu prendre part à la campagne des élections municipales de mon village d’enfance, Savigneux. Élu conseiller municipal, j’ai à coeur de mettre au profit de la collectivité les compétences acquises à Sciences Po.

Quels sont vos projets à venir ?

Voulant approfondir mes connaissances et compétences en droit public, j’ai continué ma formation par un master à Assas. Inscrit à l’examen du Centre régional de formation professionnelle des avocats (CRFPA) en 2021, je n’ai pas à ce jour de projet fixe et définitif. Si le monde de l’avocature est une très belle profession, je reste ouvert à l’idée de poursuivre ma carrière dans la recherche universitaire ou de présenter certains concours administratifs. Je crois que Sciences Po nous a appris à avoir une vue d’ensemble sur nos perspectives et à être à l’écoute de toute opportunité permettant de nous épanouir.

Un conseil pour celles et ceux qui souhaiteraient rejoindre l'École de droit de Sciences Po ?

Vous allez (beaucoup) travailler, tant lors de la première année que lors de vos différents stages. Mais cette formation, quelles que soient vos aspirations futures, vous dotera d’une formidable boîte à outils. Le droit irrigue de nombreux pans de notre société et de notre économie. Vous penserez le droit différemment, vous aurez une approche globale, et cela vous permettra de rebondir, que ce soit dans l’univers juridique ou non. Ne vous auto-censurez pas et foncez, vous ne regretterez en aucun cas votre choix.

Louis Roussierdiplômé 2020 du master Droit économique, spécialité Droit public économique (DPE)

Tags :

Capitalism’s Religion

The Globinar
  • Umberto Boccioni, The City Rises (1910)Umberto Boccioni, The City Rises (1910)

If capitalism has a religion, it is probably the protestant ethic that first comes to mind. The cult of global capitalism reconstructs markets as churches. How does the Jewish Question fit here? And how should Gaia intervene?

Convenors: Pier Giuseppe Monateri and Martti Koskenniemi.

For further details, please visit the Globinar website.

Registration is required, as access to seminar materials are restricted to registered participants only.

Event Date: 
Thursday, 3 December, 2020 - 18:00
Event Location: 
Online
Tags :

Synecdoche, New York (2008)

Doctoral Candidate Seminar: Law & Cinema Club
  • Synecdoche, New York (2008)Synecdoche, New York (2008)

How to understand that on our never ending but ever intensifying quest to reach full understanding, depiction and control over life through science, media, and governance, the moral and factual foundations that sustain our project seem to crumble from underneath us? Or is posing this very question emblematic of this tragic condition? In other words, is the end built into the beginning? This latter notion is one of the central themes of Charlie Kaufman’s 2008 directorial debut: Synecdoche, New York.

Synecdoche (pronounced see-nek-do-kee) refers to something that as a part of the whole is used to represent the whole. Synecdoche, New York presents worlds that represent worlds, in which morals, rules, and even the laws of time and physics have lost their grip on reality. Theatre director Caden Cotard (played by the late Philip Seymour Hofmann) tries to hold on to his life by recreating it in the truest and most brutal way he can imagine, and while striving to do so loses more than he gains.

For the first on-line gathering of the Law and Cinema Club, we invite all PhD’s and faculty to join us on Wednesday 2nd December at 6pm in discussing this challenging film to reflect on challenging times.

More practical information and the Zoom-link will be provided by email after registering. We hope to see you then!

The Law and Cinema Team (Louis Hill, Vittoria Becci and Edward van Daalen).

Invite-only event.

Event Date: 
Wednesday, 2 December, 2020 - 18:00
Event Location: 
Online
Tags :

Avis de soutenance de thèse

Liangjian Wu
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Liangjian WU soutiendra sa thèse intitulée "Power Re-allocation in China's Budgetary Reform and Its Constitutional Structure’s Transition: Through the Lens of France and the US" le mercredi 9 décembre 2020 à 9h (en ligne).

Thèse dirigée par Jean-Bernard AUBY, Professeur de droit public émérite de Sciences Po.

Jury de thèse :

  • Mme Stéphanie BALME, Directrice de recherche, Sciences Po, CERI
  • M. Thomas PERROUD, Professeur des universités, Université Paris II Panthéon-Assas
  • M. André ROUX, Professeur des universités, Sciences Po Aix-en-Provence
  • Mme Frédérique RUEDA, Professeure des universités, Université de Bordeaux
  • M. Qianfan ZHANG, Professor of Constitutional Law, Peking University

Sur invitation uniquement.

Event Date: 
Wednesday, 9 December, 2020 - 09:00
Event Location: 
En ligne
Tags :

Law and Inequality

Thomas Piketty and Katharina Pistor
  • Thomas Piketty & Katharina PistorThomas Piketty & Katharina Pistor

Law and Economics Policy Initiative (LEPI) is happy to invi te you to a webinar on "Law and Inequality" with Thomas Piketty and Katharina Pistor where the speakers will discuss their recent books: Capital and Ideology (Harvard University Press, 2020) and The Code of Capital (Princeton University Press, 2019).

The discussion will be followed by a Q&A with the participants.

LEPI aims to address the paradigm shifts in law and economics brought about by the social, technological and environmental challenges of the 21st century. It is founded by members of the Department of Economics and the Law School at Sciences Po.

Event Date: 
Monday, 7 December, 2020 - 17:00 - 19:00
Event Location: 
Online
Tags :

At TADS, you are in the driver's seat!

Lucas Pestana Macedo, Graduate of LLM in Transnational Arbitration & Dispute Settlement (TADS), 2020
  • Lucas Pestana MacedoLucas Pestana Macedo

"To everyone considering applying for the SciencesPo TADS Program, I say: you will be in the driver's seat – and quite frankly, in a privileged pole position!

Professor Diego Fernández Arroyo assembled this LL.M. to offer a full-kit on international arbitration and dispute settlement mechanisms. You may want to focus on human rights issues in investment disputes, learn more about energy arbitration, or perhaps study how arbitration develops in South America - it really only depends on how much you want to commit to.

Every class is taught by the best professors in the field, which frequently means meeting the "legends" who have penned the textbooks. Likewise, leading practitioners will host you and your colleagues for 8-hour practical workshops on varied subjects, from the cross-examination of witnesses to the selection of arbitrators. The fact that SciencesPo is based in Paris, such a hub for international arbitration, only enriched my experience.

In my opinion, another great feature of TADS is the limited number of students, around 20-25 candidates per year. This permits you to have an exclusive experience with professors and grow strong ties with your cohort. More than an incredible network already placed in the global arbitration environment, I made wonderful friends that I will carry on for life.

The lessons learnt at TADS come handy in my current position at a leading litigation finance provider, whose partner I met, of course, … at SciencesPo! In sum, I could not recommend more this LL.M. to anyone willing to study and develop their career in international arbitration."

Tags :

Law, ethnography and global (dis)order

Dr. Luis Eslava
  • Image courtesy of Andrés PascualImage courtesy of Andrés Pascual

LAW & METHODS SEMINAR

Luis EslavaLuis Eslava, Reader in international law & Co-Director, Centre for Critical International Law Kent Law School, The University of Kent will speak on "Law, ethnography and global (dis)order".

This session will introduce participants to the critical potential of ethnography in the study of the present global (dis)order and its relation to law. Attending closely to the painstaking processes through which the present has come to be constituted, and to the defining features of ethnographic thinking about law, you will be invited to provincialise what we conceive as international and globalise what we have learnt to be local.

Invite-only event.

Event Date: 
Thursday, 26 November, 2020 - 14:30 - 16:00
Event Location: 
Online
Tags :

When Constitutional Law Imagines Foreigners

by Louis Imbert, Ph.D. candidate at Sciences Po Law School
  • © Jorm S, Shutterstock© Jorm S, Shutterstock

A Comparative Cultural Analysis of Columbian and American Jurisprudence by Louis ImbertPh.D. candidate at Sciences Po Law School.

Foreigners are not exempt from the vision of the law proposed by American anthropologist Clifford Geertz, who claimed that it is simply “a specific manner of imagining reality”. While the foreigner as a figure is certainly a social construct, law plays a fundamental role in this construction.

Read more

Tags :

Le droit des générations futures : un nouveau vecteur d’actions en justice environnementale ?

Émilie Gaillard
  • Shutterstock / Romolo TavaniShutterstock / Romolo Tavani

Séminaire de l’École de droit

Articulé autour de concepts, notions, principes et nouvelles logiques juridiques, un droit des générations futures est en pleine progression. Visant, dans la lignée de la pensée de Hans Jonas, à instaurer à la fois un nouveau principe de responsabilité envers l'avenir et la nature, le droit des générations futures connaît deux pôles majeurs. Le premier, gravite autour de la protection de l'environnement, en lien d'interdépendance avec les éléments nécessaires à la vie. Le second porte sur la protection de la condition humaine, considérée comme une espèce désormais mise en danger par les nouvelles technologies.

L'intervention, centrée davantage sur la perspective environnementale, permettra de sonder le sens et le non sens des droits de l'homme à l'ère de la mondialisation des enjeux environnementaux. Que signifie le droit à la vie dans un contexte de mises en danger systémiques, transgénérationnelles et transpatiales ?

Plusieurs exemples concrets pourront être étudiés depuis les actions en justice climatique qui, depuis 2015, se démultiplient à travers les systèmes et les ordres juridiques. L'ouvrage Legal Actions for Future Generations sera également présenté à cette occasion.

Émilie GaillardÉmilie Gaillard est Maître de conférences HDR en droit privé à Sciences Po Rennes, campus de Caen. Elle est spécialisée dans le droit des générations futures qui comprend deux pôles principaux de recherches : la protection de l’environnement, à travers les espaces et les espèces et la protection de l’intégrité de l’espèce humaine. Renouveler les concepts, les notions, la manière de mettre en œuvre le droit afin qu’il protège l’avenir de l’avenir, c’est la tâche académique à laquelle elle se dédie.

Depuis la rédaction de sa thèse intitulée Générations futures et droit privé. Vers un droit des générations futures, (prix Charles Dupîn, Académie des Sciences Morales et Politiques, 2010), elle écrit de nombreux articles scientifiques tant en théorie générale du droit (la reconnaissance d’une démocratie transgénérationnelle, de droits de l’homme des générations futures), qu’en droit international pénal (la reconnaissance de crimes contre les générations futures et contre la Nature).

Elle a participé au comité d’organisation du tribunal citoyen international contre Monsanto, à la rédaction de la Déclaration Universelle des droits de l’Humanité (direction. C. Lepage, F. Hollande 2015) et est actuellement coordinatrice générale de la Chaire d’excellence Normandie pour la paix (Région Normandie – CNRS- MRSH- Université de Caen Normandie).

Séminaire ouvert aux personnes invitées uniquement.

Event Date: 
Thursday, 3 December, 2020 - 12:45 - 14:15
Event Location: 
En ligne
Tags :

Bourse d’excellence Berthelot

Édition 2020/2021
  • Logo Berthelot Mandataire JudiciaireLogo Berthelot Mandataire Judiciaire

Pour la troisième année, la Société Berthelot, étude de Mandataires judiciaires, offre à un(e) étudiant(e) inscrit(e) en première année du master joint Droit et Finance de Sciences Po, une bourse d’excellence afin de le(la) soutenir dans ses études.

Montant de la bourse : 5 000 € par an pendant 3 ans.

La bourse est attribuée de manière prioritaire à un(e) étudiant(e) qui présente un dossier d'excellente qualité académique et qui, pour des raisons de nature sociale ou financière, a besoin d’un soutien matériel complémentaire pour poursuivre ses études dans de bonnes conditions.

Une fois le dossier complété en ligne, vous pouvez envoyer les documents demandés par mail à Madame Deschamps à l’adresse suivante : elodie.deschamps@sciencespo.fr avant le mardi 24 novembre 2020 à 12h.

Tags :

Rencontre avec le cabinet CMS Francis Lefèbvre

Association des Juristes de Sciences Po (AJSP)
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

L'Association des Juristes de Sciences Po (AJSP) vous invite à une rencontre avec le cabinet CMS Francis Lefèbvre le jeudi 19 novembre de 15h à 16h30 afin de vous présenter les activités du cabinet et leur pratique du métier d'avocat.

Seront représentés les départements de :

  • droit public
  • droit social
  • droit fiscal
  • droit bancaire et financier

Vous êtes à la recherche d'un stage ou vous souhaitez en savoir davantage sur le métier d'avocat ? C'est le moment !

Les étudiants inscrits à l'événement recevront un email de l'AJSP contenant un lien vers la plateforme de visioconférence.

Event Date: 
Thursday, 19 November, 2020 - 15:00 - 16:30
Event Location: 
En ligne
Tags :

Virtual Open House Day event

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Discover what makes Sciences Po the best choice for your future by attending our Virtual Open House Day event on 28 November 2020.

This Open House Day event will be only digital to allow as many people as possible to participate despite possible health restrictions. No visitors will be welcomed on site.

3 REASONS TO ATTEND

  • Talk with faculty members, students, representatives from our international mobility office and student services;
  • Learn more about our Master’s programmes, our Parisian campus, student services, financial aid opportunities, career opportunities;
  • Discover why more than 3,000 international students have chosen Sciences Po for their international graduate education.

GRADUATE SCHOOLS AND PROGRAMMES

Sciences Po’s seven graduate schools welcome students from all over the world:

  • Sciences Po School of Public Affairs
  • Sciences Po Paris School of International Affairs
  • Sciences Po Law School
  • Sciences Po Urban School
  • School of Management and Innovation
  • Sciences Po School of Journalism
  • Sciences Po School of Research

Discover our Master’s degree programmes and dual degree programmes. Sciences Po offers programmes taught entirely in English.

No need to speak French to enrol in these programmes: students can become multilingual with intensive French language courses during their studies at Sciences Po.

We invite prospective students and their families for the chance to discover what it means to study in France and become part of the Sciences Po community. A great opportunity to get to know the university from inside out!

  • Discover the benefits of a graduate degree from Sciences Po.
  • Talk with admissions representatives who will assist you throughout the admissions process.
  • Learn about the application requirements and admissions process.
  • Explore scholarship opportunities and financial aid.

Schedule of events

You will have the opportunity to assist different presentations on the admissions procedure, tuition fees, scholarships and all the Sciences Po Graduate Schools. For each of them, we offer presentations in both English and in French.

We will also organise several live Q&A sessions in French and English throughout the day to give you the opportunity to ask any questions you may have.

Event Date: 
Saturday, 28 November, 2020 (All day)
Event Location: 
Online
Tags :

Gagner la présidentielle sans sacrifier au présidentialisme ? Embauchez une actrice !

Par les Professeurs Michel Troper et Mikhaïl Xifaras
  • Meeting unitaire PS, Front de gauche et EE-LV à Paris ©S. Calvet / LibérationMeeting unitaire PS, Front de gauche et EE-LV à Paris ©S. Calvet / Libération

Une manière radicale et imaginative de désamorcer l'effet détestable de la «personnalisation» du pouvoir serait d'élire un comédien ou une comédienne qui porterait les couleurs des partis de gauche et écologistes dotés d'un programme commun.

Lire la tribune (Libération, 11/11/2020)

Par Michel Troper, Professeur émérite de l'université de Paris Nanterre et Mikhaïl Xifaras, Professeur des Universités à Sciences Po.

Tags :

Capitalism’s Resources

The Globinar
  • Umberto Boccioni, The Street Pavers, 1914Umberto Boccioni, The Street Pavers, 1914

Capitalism’s extractive dynamic is undergirded by law. Extraction has now turned from human labour and minerals to data. How far is this mere reiteration or the dawn of a whole new model?

Convenors: Jorge Esquirol, Mikhaïl Xifaras and Filipe Antunes Madeira Da Silva.

For further details, please visit the Globinar website.

Registration is required, as access to seminar materials are restricted to registered participants only.

Event Date: 
Thursday, 19 November, 2020 - 18:00 - 20:00
Event Location: 
Online
Tags :

Experiencing LegalTech as a Law Academic

Dr. John Haskell
  • Concept de conseil juridique en ligne @shutterstock / Iurii MotovConcept de conseil juridique en ligne @shutterstock / Iurii Motov

Law & Methods Seminar 

John Haskell, Senior lecturer at the University of Manchester Law School and junior faculty at the Institute for Global Law and Policy (IGLP, Harvard Law School), will speak on "Experiencing LegalTech as a Law Academic".

John Haskell It was not that long ago that surveillance meant clunky cameras on street corners and cutting age telecommunication was a pager. As it stands today, digital technology seems to confront us at every turn - including our work lives within the university. For all the talk about technology's democratic possibilities, so often it feels like just the opposite. In our time together, the aim is, in a collaborative fashion, to think through what we mean when we talk about 'legal tech' in our scholarship and work ecosystems, and to try and better get a sense of its conceptual structures and sociological enterprises.

So a bit of methodology, a bit of theory, some empirical/sociological data, and most importantly, just hope to have the opportunity to spend some time together in conversation making better sense of this phenomena.

Please note that participation in this conference is by invitation only.

Event Date: 
Thursday, 12 November, 2020 - 14:30 - 16:00
Event Location: 
Online
Tags :

Commission de recrutement d'un(e) Professeur.e assistant.e en Droit et économie numérique

  • Étudiants dans l'amphithéâtre Emile Boutmy à Sciences PoÉtudiants dans l'amphithéâtre Emile Boutmy à Sciences Po

Dans le cadre du recrutement d'un(e) Professeur.e assistant.e en Droit et économie numérique, le département de droit de Sciences Po est heureux de vous accueillir à ses deux sessions Zoom de présentations publiques :

Lundi 16 novembre 2020

17h30-18h30 : Pablo Marcello Baquero

Inclusive vanguardism in the Knowledge Economy: rethinking collaborative contracts in the frontiers of innovation.

18h30-19h30 : Aurelia Tamo-Larrieux

The future of law in the digital economy: Opportunities and challenges of design-based regulation.

19h30-20h30 : Roxana Vatanparast

Designed to Serve Mankind? The Politics of the GDPR as a Global Standard and the Limits of Privacy.

Inscription obligatoire (session du 16 novembre 2020)

Lundi 23 novembre 2020

17h30-18h30 : Doaa Abu Elyounes

"Computer says no" : The Impact of Automation on the Discretionary Power of Public Officers.

18h30-19h30 : Beatriz Botero Arcila

City Power in the Digital Age and the Case for Municipal Data-Sharing Ordinances.

Inscription obligatoire (session du 23 novembre 2020)

Présentations destinées à l'ensemble de la communauté scientifique de Sciences Po. Les liens Zoom seront adressés aux seuls inscrits quelques jours avant les auditions.

Contact et informations : zina.osmani@sciencespo.fr

Event Date: 
Monday, 16 November, 2020 (All day) - Monday, 23 November, 2020 (All day)
Event Location: 
En ligne
Tags :

Projet de recherche OPT-IN

  • Evento de cierre del proyecto ERASMUS + CAPACITY BUILDING OPT–INEvento de cierre del proyecto ERASMUS + CAPACITY BUILDING OPT–IN

Le 15 octobre 2020 a pris fin le projet de recherche OPT-IN (Nuevo programa de posgrado para la formación de OPeradores Transnacionales e INternacionales para la defensa de la naturaleza y la construcción de la paz en la Comunidad Andina (OPT-IN) Erasmus+ Capacity Building in Higher Education EAC/A03/2016).

Associant des universités européennes (Alma Mater Studiorum Università di Bologna, Facultad de ciencias jurídicas y sociales de Toledo (Universidad de Castilla-la-Mancha), Università di Siena, École de droit de Sciences Po) et latino-américaines (Colegio mayor de nuestra señora del Rosario (Colombie), Universidad Andina Simón Bolívar (Équateur), Facultad Latinoamerica de Ciencias Sociales (Équateur) et Universidad Libre (Colombie)), ce projet a porté sur deux axes principaux : les droits de la nature et la construction de la paix.

Il a permis la conception d'une Maestría en Derechos de la Naturaleza y Justicia Intercultural. Diplôme inédit dans sa philosophie comme dans son déroulement, il répond aux besoins des acteurs locaux et a ouvert ses portes à la rentrée académique 2020 à l'Universidad Andina Simon Bolivar de Quito.

En savoir plus

 

Tags :

Capitalism’s Gender

The Globinar
  • Umberto Boccioni, Modern Idol, 1911Umberto Boccioni, Modern Idol, 1911

That capitalism’s inequalities are inherently gendered is frequently overlooked. This flows from ignoring or underestimating its component of social reproduction. Whither feminist critique of Marx today?

Convenors: Helena Alviar GarcíaClarisse Anceau and Samira Akbarian.

For further details, please visit the Globinar website.

Registration is required, as access to seminar materials are restricted to registered participants only.

Event Date: 
Thursday, 5 November, 2020 - 18:00 - 20:00
Event Location: 
Online
Tags :

Bentham et son influence en Amérique latine

Revue d'études benthamiennes
  • Jeremy Bentham (1748-1832)Jeremy Bentham (1748-1832)

Dans le cadre du projet SAB PROCBENTHAM, le Centre Bentham est heureux d'annoncer la parution du nouveau numéro de la Revue d'études benthamiennes, consacré à l'influence de Bentham en Amérique latine.

Accéder à la Revue en ligne

En savoir plus sur le projet SAB PROCBENTHAM et les ateliers Bentham

Tags :

L’interrogation sur le droit à l’autodétermination pour les catalans à partir de la philosophie phénoménologique

Francesca Ferré
  • Catalans waving Estelada flags (2017, Barcelona) ©shutterstock/Santi RodriguezCatalans waving Estelada flags (2017, Barcelona) ©shutterstock/Santi Rodriguez

Atelier SAB ProcBENTHAM

Francesca FerréProfesseure agrégée de philosophie de Chaire supérieure, enseignement en classes préparatoires en Hypokhâgne et en préparation aux concours des Écoles de Commerce sur deux lycées parisiens Molière et Rodin, interviendra sur le thème :  

L’interrogation sur le droit à l’autodétermination pour les catalans à partir de la philosophie phénoménologique

Francesca Ferré, auteure du Discours à la Nation catalane (éd. LIT Verlag), invite à s’interroger sur le droit à l’autodétermination des catalans à partir de la phénoménologie. L’interrogation concerne aussi bien les européens que les catalans. Elle n’est pas un problème de politique interne de l’État espagnol.

Pourquoi les catalans revendiquent-ils l'indépendance de la Catalogne ? Sont-ils un peuple, une nation ? Une nation en Europe peut-elle encore établir son État ? Analyser de manière phénoménologique conduit à penser à neuf les concepts politiques pour entendre ce qui est en jeu en ce moment décisif de l'histoire européenne. Il devient alors possible de comprendre la raison pour laquelle le droit à l'autodétermination est revendiqué. Il importe de distinguer nation et nationalisme. Croire que cette revendication relève du nationalisme obstrue le jugement politique. Ouvrir les possibles est l’affaire de la philosophie.

Dans le cadre de cette intervention, ce sont les concepts de peuple, de souveraineté, de nation, d’indépendance et du droit à l’autodétermination qui seront analysés afin de pouvoir éclairer le droit à l’autodétermination appliqué aux catalans.

Event Date: 
Friday, 20 November, 2020 - 14:00 - 17:00
Event Location: 
En ligne
Tags :

Naturaleza, interculturalidad y paz

Evento de cierre del proyecto ERASMUS + CAPACITY BUILDING OPT–IN

El agenda de cierre: 

Las invitadas conferencistas:

Event Date: 
Monday, 5 October, 2020 - 11:30 - 14:00
Event Location: 
Online
Tags :
Back to top