Madeleine Sallustio

Post-doctorante
Néo-ruralisme, Utopie et dystopie, Sociologie rurale, Temporalités

Consulter le CV complet [PDF- 266 ko]

RECHERCHES

1er novembre 2021 - 30 octobre 2023 (24 mois)
Post-doctorante CNRS sur le projet :
Conjuguer la perspective de l’effondrement avec l’engagement contestataire. Le cas des « milieux autonomes » européens analysés sous l’angle des temporalités multiples - Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

Bourses et collaborations scientifiques

Membre du Comité de Rédaction de la Revue « Lectures Anthropologiques »

Post-doctorante dans le cadre du projet Re-acteurs, au Laboratoire Pacte, Université de Grenoble-Alpes, (2020-2022)

Collaboratrice scientifique au Laboratoire d’Anthropologie des Mondes Contemporains (LAMC), Université libre de Bruxelles, Belgique (2014- aujourd’hui)

Subsidiaire pour publication d’ouvrage scientifique, Fond National de Recherche Scientifique et Fondation Universitaire de Belgique (2020-2021)

Co-Présidente de l’Atelier d’Hybridations Anthropologiques (AHA) (2014- aujourd’hui)

Aspirante FRESH, Fond de la recherche scientifique (F.R.S.-FNRS), Belgique (2014-2018)

Stagiaire en sociologie appliquée option recherche au Centre de Recherches Interdisciplinaires Democracy, Institution, Subjectivity (CRIDIS), Université Catholique de Louvain, Belgique, (2012)

Publications

Articles à comité de lecture scientifique

Sallusito Madeleine (en relecture), « Des clichés clichés ? Paysannerie, anthropologie et allochronie : la photographie comme outil réflexif », Images du travail, travail des Images.

Sallustio Madeleine (en relecture), « No Future. Les collectifs néo-paysans et leur rapport à l’avenir : utopie, dystopie et présentisme », Nature Sciences Sociétés.

Sallustio Madeleine (en relecture), « La néo-paysannerie comme quête d’écologie temporelle. Une analyse du rapport au travail au sein de collectifs autogérés du Sud-est du Massif central français », Temporalités et Sociétés.

Flipo Aurore, Madeleine Sallustio, Nathalie Ortar et Nicolas Senil (2021), « Going beyond the Institutional Lock-in : What does the Example of rural France say about Mobility Justice ? », Sustainability, vol. 12, URL : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03147956

Sallustio Madeleine (2020), « Moissons Conviviales », Techniques et culture, vol. 74, URL : https://journals.openedition.org/tc/14472.

Sallustio Madeleine (2018), « De la nostalgie comme vecteur d’utopie: le cas du retour à l’activité rurale dans le Massif Central », Conserverie mémorielle, vol. 22, URL : http://journals.openedition.org/cm/2910.

Coordination de numéro de revue à comité de lecture scientifique

Sallustio Madeleine et Maïté Boullosa-Joly (En relecture), « Utopies et dystopies collectives en mondes ruraux : contestation, expérimentation, évasion », Civilisations, vol. 70, URL : https://calenda.org/797613

Formation

2019
Docteure en Sciences Politiques et Sociales, Université libre de Bruxelles, Belgique
Thèse :
À la recherche de l’écologie temporelle. De la multiplicité des temporalités comme cadre d’analyse du renouveau de la paysannerie. Le cas des collectif autogérés du Massif central.
Promoteur : Professeur Pierre Petit 

2015
Formation en Image Numérique, École de photographie et des techniques visuelles Agnès Varda, Bruxelles, Belgique 

2014
Master pro Image et Société, Université D’Évry Val d’Essonne, France 

2012
Master en Sociologie, avec la plus grande distinction, Université libre de Bruxelles, Belgique
Mémoire : De la mobilisation de la nostalgie dans les discours écologistes contemporains. Le cas de l’association « Levez le Soleil ! ».

 

Retour en haut de page