Léa Antonicelli

Léa Antonicelli est diplômée d'une licence de lettres modernes (Paris IV-Sorbonne), d'un master de philosophie (Paris IV-Sorbonne) et d'un Master affaires publiques (Sciences Po). Avant d'entreprendre un doctorat de théorie politique, elle a enseigné la philosophie deux ans en lycée. Ses recherches, sous la cotutelle de Gil Delannoi à Sciences Po (en science politique) et de Sandro Chignola à l'Università degli Studi di Padova (en philosophie), concernent le concept d'inutile en politique: il s'agit d'interroger la manière dont l'utilité commune est devenue la norme axiologique de toute politique. Elle enseigne par ailleurs à Sciences Po.

Sujet de thèse:

Vie et mort des organes du pouvoir: la résilience des institutions politiques

Directeur de recherche, Gil Delannoi

Description
Ce projet de thèse a pour objectif d'analyser, en se fondant sur la philosophie de Spinoza, la manière dont des institutions politiques critiquées, qui ne semblent plus s'appuyer sur le consentement du peuple, parviennent à persévérer dans le temps. Il s’agit plus précisément d’adapter la notion spinoziste de conatus à l’objet politique qu'est une institution.

lea.antonicelli@sciencespo.fr

Thèmes de recherche

Retour en haut de page