Marchés locaux du logement locatif, inégalités et trajectoires résidentielles des classes moyennes dans la métropole parisienne (2017)

Responsables du projet : 

Chercheurs associés : 

Le projet a obtenu le financement du LIEPP dans le cadre de l'appel à projets 2017.

Le marché du logement locatif occupe une place centrale dans les dynamiques d’inégalités urbaines et de ségrégation. Les conditions de logement et la mobilité résidentielle des classes moyennes sont particulièrement affectées par ces dynamiques, et représentent un enjeu majeur pour l’intervention publique. Dans ce contexte, le projet propose d’analyser les contrastes locaux du parc locatif privé, en se centrant sur la métropole parisienne et sur la place et les trajectoires résidentielles des classes moyennes. Il s’appuie d’une part sur l’exploitation d’une base de données originale des annonces immobilières, élaborée à partir des méthodes de web-scrapping, et d’autre part sur une enquête de terrain. Celle-ci portera sur les acteurs des marchés locaux du logement afin de saisir la place qu’occupent les classes moyennes dans leurs stratégies de mise en location. Elle portera également sur les classes moyennes dans différentes configurations locales, afin de comprendre leurs comportements résidentiels à différentes étapes de leur trajectoire, et saisir ainsi des processus de différenciation interne à ce groupe.